Colloque : “Pays bourguignons et Orient: diplomatie, conflits, pèlerinages, échanges (XIVe-XVIe siècles)”, Mariemont-Bruxelles, 24-27 sept. 2015

Organisées avec le soutien de la Fondation pour la protection du patrimoine culturel, historique et artisanal (Lausanne), du Fonds de la Recherche scientifique – FNRS et du Cercle royal des Amis de Mariemont

pays-bourguignons-et-orient

Le Centre européen d’études bourguignonnes (CEEB) est une instance de recherche d’envergure européenne dont le siège social se situe à Neuchâtel; il organise chaque année, depuis plus de 50 ans, des rencontres scientifiques sur les pays bourguignons (grosso modo le Benelux actuel et le nord-est de la France) et les principautés contemporaines au cours des XIVe-XVIe siècles. Le Comité exécutif établit le programme et la liste des orateurs; il assure la publication des actes. Chacune des sessions de rencontres voit ses actes paraître l’année suivant sa tenue. Le CEEB se compose de membres, qui peuvent être des personnes physiques ou morales ou des institutions manifestant de l’intérêt à l’égard de ses travaux. Il rassemble, notamment, de nombreux chercheurs belges et étrangers (en particulier issus des Pays-Bas, d’Allemagne, de France, d’Espagne, d’Italie, de Grande-Bretagne… jusqu’aux États-Unis et au Japon!), principalement universitaires. Le site Internet du CEEB est hébergé par l’Université de Neuchâtel : http://www2.unine.ch/ceeb

Les Rencontres de 2015 auront pour thème les échanges entre pays bourguignons et Orient – c’est-à-dire le bassin méditerranéen oriental : diplomatie, contacts politiques, projets de croisade, échanges culturels et littéraires, pèlerinages en Terre sainte, culte de saints et échanges de reliques… Une thématique riche qui répond parfaitement à la volonté d’interdisciplinarité du CEEB. Ces Rencontres permettront de faire le point quant à nos connaissances actuelles sur la diversité et la complexité de ces relations établies de part et d’autre de la Méditerranée. Deux lieux ont été retenus pour la tenue des conférences. D’une part, le Musée royal de Mariemont (Morlanwelz), ancien domaine de chasse fondé par Marie de Hongrie, sœur de Charles Quint, où s’est tenue, en 2010, l’exposition Mémoires d’Orient. Du Hainaut à Héliopolis; de l’autre, le BIP, Maison de la Région Bruxelles-Capitale, située précisément à l’emplacement de l’ancien palais du Coudenberg, résidence des ducs de Bourgogne puis de leurs successeurs habsbourgeois.

Parallèlement, l’exposition D’or et d’azur. Mariemont à l’heure des ducs de Bourgogne proposera une sélection d’objets et documents en lien direct avec la période, tous issus des collections du Musée royal de Mariemont. Autographes, manuscrits, incunables, monnaies et autres pièces d’orfèvrerie méconnues seront exceptionnellement présentés à cette occasion dans la galerie de la Réserve précieuse, du 24 septembre au 10 janvier 2016.

Programme au format PDF

Source

Image : Hubert van Eyck (attrib. à), Les trois Marie au tombeau, XVe siècle, Rotterdam, Musée Boijmans van Beuningen


Vous aimerez aussi...