Colloque international : « Histoire de la fin des temps. Les mutation du discours eschatologique : Moyen Âge, Renaissance, Temps modernes », CESR, Tours, 21-23 mars 2019

Colloque international

Histoire de la fin des temps. Les mutations, du discours eschatologique :

Moyen Âge, Renaissance, Temps Modernes 

CESR, Tours, 21-23 mars 2019

Organisé par Christian Trottman (Université de Tours), Édouard Mehl (Université de Lille)


L’eschatologie est le domaine des fins dernières et se divise immédiatement en eschatologie individuelle ou personnelle concernant le destin des âmes après la mort et eschatologie collective, concernant cette fois la fin du monde, univers et société, l’avènement définitif du royaume éternel.

Entre le Moyen Âge qui fixe l’eschatologie individuelle et les quatre ou cinq eschata traditionnels (mort, jugement, ciel, enfer, purgatoire éventuel), voyant fleurir toutes sortes de millénarismes, et la modernité qui porte son attention sur la parousie, la résurrection finale et la transformation ultime du monde, la renaissance apparaît comme un moment clé de l’évolution du discours eschatologique. Elle est marquée en particulier par les grandes pestes, la réforme, le bouleversement de la cosmologie, la découverte du Nouveau Monde dont l’influence sur ce discours devra être évaluée.

Le colloque explorera dans un premier temps l’évolution de l’eschatologie à la fin du Moyen Âge et à l’entrée dans la Renaissance. Une approche pluridisciplinaire permettra d’aborder l’évolution des représentations de la parousie tant dans les domaines exégétiques, littéraires que dans la peinture. On analysera la prise en compte des données astronomiques nouvelles : cosmologie arabe puis copernicienne. Sera aussi étudiée la prise en compte de la découverte du Nouveau Monde faisant reculer l’horizon eschatologique à l’entrée dans la modernité.

Comité scientifique : 

  • Christian Trottmann (CNRS, CESR, Université de Tours)
  • Édouard Mehl (Université de Lille III)
  • Philippe Vallin (Université de Strasbourg, Faculté de Théologie  Catholique)

Comité d’organisation

  • Christian Trottman
  • Edouard Mehl

Programme : 

JEUDI 21 MARS – SALLE SAINT-MARTIN 

13h30 :  Benoist Pierre – Directeur du CESR Christian Trottmann – CNRS, CESR, Tours Édouard Mehl – Université de Lille, UMR STL Accueil des participants et ouverture

Session I – Sources et évolutions médiévales :

 Président de séance : Saverio Ricci

 14h : Bruno Pinchard – Université de Lyon III Le lévrier de Dante

14h40 : Géraldine Roux – Institut Universitaire Européen Rachi, Troyes
Une sécularisation de l’eschaton dans les destinées individuelles et collectives dans l’œuvre de Moïse Maïmonide

15h20 : Pause
15h40 : Luc Bergmans – CESR, Université Paris-Sorbonne

L’eschatologie individuelle et collective dans l’art des Primitifs flamands

16h20 : Pascale Bermon – CNRS, LEM
Les effets de la dé agration nale sur la Création : éléments, animaux, corps célestes, chez les théologiens médiévaux, XIIe-XIVe siècles

17h : Christian Trottmann – CNRS, CESR, Tours
L’évolution des discours sur l’eschatologie, trois témoins : Denys le Chartreux, Nicolas de Cues et Charles de Bovelles


VENDREDI 22 MARS – SALLE SAINT-MARTIN 

Session II – Cosmologies et eschatologies :

Président de séance : Matthieu Arnold

9h : Philippe Vallin – Université de Strasbourg
Le dé de penser l’irrévocable dans le temps humain des révocations : la notion de Dieu comme fin dans la Somme contre les gentils 

9h40 : Olivier Ribordy – Université de Vienne
Diversité des horizons eschatologiques : Pierre d’Ailly et Francisco Suárez. Fin du monde et fins dernières

10h20 : Pause 

10h40 : Jean-Patrice Boudet – Université d’Orléans
Marianne Zentz – Université Paris-Sorbonne
Astrologie et eschatologie au XVe siècle : la Prenosticatio de Jean de Bruges (1444)

11h20 : Philippe Debroise – Université Paris VII
Oresme critique de l’astrologie : le rôle de l’eschatologie ?

12h Laura Ackerman Smoller – University of Rochester
Turks, Church Reform, and Messianic Emperor: Wolfgang Aytinger’s 1496 Commentary on Pseudo-Methodius

Session III – Apocalyptiques et eschatologies renaissantes :

 Président de séance : Bruno Pinchard

14h30 : Fosca Mariani – Université de Lille / CESR de Tours
L’âme en feu. Conflits sotériologiques dans la Florence du XVe siècle

15h10 :  Matthieu Arnold – Université de Strasbourg
« Viens, cher Dernier Jour ! » L’attente de la fin des temps chez Martin Luther

15h50 : Pause 

16h10 : Delphine Rabier – CESR Tours
Le Jugement dernier et le Triptyque Braque de Rogier van der Weyden à la lumière de l’eschatologie de Denys le Chartreux

16h50 : Manuel Lazaro Pullido – Université Complutense de Madrid Un nuevo tiempo escatologico para un Mundo Nuevo. El Nuevo Apocalipsis del Beato Amadeo da Silva

17h30 : Gwladys Le Cuff – Université Paris-Sorbonne
Quæ erant abscondita sunt manifesta. La fortune picturale de l’Apocalypsis nova (XVIe -XVIIe siècles)


SAMEDI 23 MARS – SALLE RAPIN 

Session IV – La modernité

Présidente de séance : Laura Ackerman Smolle

9h30 : Miguel Ángel Granada – Université de Barcelone
Andreas Osiander’s Eschatology: From the ‘Nürnberger Ratschlag’ (1524) to the ‘Coniecturae de ultimis temporibus ac de ne mundi’ (1544)

10h10 : Steven Van den Broecke – Université de Gand
Les « prophéties philosophiques » de l’âge classique

11h : Saverio Ricci – Universita degli Studi della Tuscia
La prophétie politique de Tommaso Campanella : apocalypse et mondialisation

11h40 : Édouard Mehl – Université de Lille, UMR STL
Une apocalypse allemande ? Contexte et enjeux théologico-politiques de la Conjecture sur le Nouveau Monde de Christoph Besold (1619)

12h30 Fin du colloque

 

Programme PDF

Source


Vous aimerez aussi...