Colloque international : Voir l’au-delà. L’expérience visionnaire et sa représentation dans l’art italien de la Renaissance | Paris, 3-5 juin 2013

Colloque international

Paris, 3-5 juin 2013

Capture plein écran 05052013 210621.bmp

Centre d’histoire de l’art de la Renaissance

HiCSA, Université Paris I Panthéon-Sorbonne

Deutsches Forum für Kunstgeschichte

Centre allemand d’histoire de l’art

Kunsthistoriches Institut in Florenz

avec le soutien de l’Institut Universitaire de France

Alors qu’il a déjà été si bien approfondi pour d’autres époques directement antérieures ou postérieures, ainsi que pour d’autres pays, ce thème de recherche mérite encore, en dépit de quelques contributions fondamentales plus ou moins récentes, d’être abordé de manière étendue et systématique pour l’art italien de la Renaissance. Il s’agit de voir comment, à l’âge du triomphe de l’historia et de la mimésis, la vision de l’au-delà a pu à ce point occuper la réflexion artistique, et comment des paramètres théologiques et iconographiques essentiellement médiévaux ont pu être investis et reformulés par le langage artistique de la Renaissance. Afin de bien délimiter son champ d’investigation, ce colloque se concentre sur l’expérience visionnaire à travers l’examen du rapport du sujet à l’objet de la vision surnaturelle ou transcendante, et des dispositifs visionnaires qui fonctionnent ostensiblement comme des invitations à la contemplation.
Les champs d’analyse pris en considération pourront concerner en premier lieu les catégories et les degrés de l’expérience visionnaire, ainsi que les dispositifs et les outils de sa mise en image, mais aussi la relation entre image et vision, entre lumière et élévation spirituelle, le passage du visible à l’invisible, l’encadrement et le dépassement de la vision, l’absorption du donateur, la place et la fonction du spectateur, etc. Outre le grand nombre de thèmes iconographiques susceptibles d’être examinés, certaines contributions devraient se focaliser sur l’incidence des modélisations de la vision élaborées par les grands théologiens, à commencer par Augustin et Thomas d’Aquin, ou sur les différences d’approches selon les ordres religieux, tandis que certains échanges pourraient mettre en avant la production d’artistes « visionnaires » ou susciter des débats autour d’œuvres centrales pour la question.
Les organisateurs de ce colloque ont souhaité inviter non seulement les spécialistes de l’art italien de la Renaissance ayant déjà exploré ce domaine, mais aussi quelques spécialistes du thème de l’expérience visionnaire qui travaillent dans des disciplines et plus encore sur des périodes ou des zones géographiques autres que l’histoire de l’art italien de la Renaissance, afin qu’ils apportent leur éclairage propre sur ce dernier, y compris en s’attachant à l’examen de relations ou de comparaisons avec leur domaine de recherche.

Programme (PDF)


Lundi 3 Juin

Institut national d’histoire de l’art, salle Vasari


 

10h00 Présentation du colloque par Andreas Beyer (Centre Allemand d’Histoire de l’Art), Philippe Morel (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne HiCSA/CHAR, Institut Universitaire de France) et Alessandro Nova (Kunsthistorisches Institut in Florenz)
Introduction par Philippe Morel

 

Démons, enfer et purgatoire

Présidente de séance : Patricia Rubin (New York University, Institute of Fine Arts)

 

10h30 Reindert Falkenburg (New York University, Abu Dhabi), Hieronymus Bosch, diableries, and « faulty visions »
11h00 Stéphane Toussaint (Centre National de la Recherche Scientifique), Phantasia Furens ou L’âme aux Enfers (Ficino, Leonico Tomeo et Bruno)
11h30 Theresa Holler (Kunsthistorisches Institut in Florenz), Dante’s vision and its pictorial afterlife : topography, exploration of time and the nature of shadow-bodies in the other world
12h00 Discussion

 


Vision et musique angéliques

Président de séance : Olivier Boulnois (École Pratique des Hautes Études)

 

14h30 Christian Kleinbub (Ohio State University), On the Annunciations of Michelangelo and the Bodily Mechanics of the Visionary
15h00 Michael Cole (Columbia University), How to see angels ?
15h30 Discussion
15h45 Pause
16h00 Meredith Gill (University of Maryland, College Park), The sounds of a host : the music of angels
16h30 Klaus Krüger (Freie Universität, Berlin), Visions of inaudible sounds. Heavenly music and its pictorial representations
17h00 Discussion

 

 

Mardi 4 juin

Institut national d’histoire de l’art, salle Vasari


La vision mystique et ses degrés

Président de séance : Carlo Ossola (Collège de France)

 

10h00 Philippe Morel (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CHAR), Introduction à la contemplation spirituelle : la vision de saint Bernard par Filippino Lippi et Fra Bartolomeo
10h30 Ralph Dekoninck (Université Catholique de Louvain), Visio intellectualis uel sensualis. La vision napolitaine/parisienne de saint Thomas d’Aquin entre Florence (Santi di Tito) et Anvers (Otto van Veen)
11h00 Discussion
11h15 Pause
11h30 Victor Stoichita (Université de Fribourg), De quelques dispositifs télépathiques. À propos de la Vision de saint Augustin de Carpaccio
12h00 Frédéric Cousinié (Université de Rouen), La vision du Nom : aléas du tétragramme (XVe-XVIIIe siècles)
12h30 Discussion

 


Visions populaires, prophéties, paroles et images

Président de séance : Jean Wirth (Université de Genève)

 

14h30 Thomas Lentes (Westfälische Wilhelms-Universität, Münster), Visibile invisibiliter sumitur. Liturgie et vision durant le Moyen Âge tardif. Le tabernacle Chiarito du Getty Museum.
15h00 Megan Holmes (University of Michigan, Ann Arbor), Visions and « popular » visual experience
15h30 Discussion
15h45 Pause
16h00 Ottavia Niccoli (Università di Bologna), Immagini e visioni tra Rinascimento e Controriforma. Due casi Discussion
16h30 Andreas Beyer (Centre allemand d’histoire de l’art), Le soleil et la comète. Autour de la tablette de saint Bernardin de Sienne et de la vision de saint Jean de Capistran
17h00 Alessandro Nova (Kunsthistorisches Institut in Florenz), Gwladys Le Cuff (Université Paris IV Paris-Sorbonne), Visioni amadeite : il rapporto tra parole e immagini all’inizio del Cinquecento
17h30 Discussion

 

 

Mercredi 5 juin

Centre allemand d’histoire de l’art, salle Julius Meier-Graefe


Dispositifs visionnaires et vision mariale

Président de séance : Pierre-Antoine Fabre (École des Hautes Études en Sciences Sociales)

 

10h00 Emanuele Lugli (University of York), Bellini’s heavens : the collapse of representational planes
10h30 Maurice Brock (Université François Rabelais, CESR, Tours), La place du spectateur dans la Pala Gozzi de Titien
11h00 Discussion
11h15 Pause
11h30 Marianna Lora (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CHAR), La Vision de saint Jérôme de Parmigianino. Une vision « sur mesure » pour la commanditaire ?
12h00 Benjamin Paul (Rutgers University, New Jersey), « In regione dissimilitudinis » : the representation of the Immaculate Conception in sixteenth-century Italy
12h30 Discussion

 


Construire la vision

Président de séance : Victor Stoichita (Université de Fribourg)

 

14h30 Cyril Gerbron (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CHAR), Voir ou ne pas voir ? Expériences de vision dans le couvent San Marco de Florence
15h00 Guillaume Cassegrain (Université Lumière Lyon 2), Voir celui qui voit. Mises en abyme du visionnaire dans la peinture italienne de la Renaissance
15h30 Discussion
15h45 Pause
16h00 Mino Gabriele (Università di Udine), Tecniche di visione immaginale nel Rinascimento
16h30 Peter Dinzelbacher (Universität Wien), Autoillustrations of visionary experiences. A historical sketch
17h00 Sylvie Barnay (Université de Lorraine), Mantegna et Sarkis : deux rhétoriques de la vision
17h30 Discussion

 

 


Colloque organisé par Andreas Beyer, Philippe Morel et Alessandro Nova

Comité scientifique : Andreas Beyer, Christian Kleinbub, Klaus Krüger, Philippe Morel, Alessandro Nova, Patricia Rubin, Victor Stoichita

Coordination : Cyril Gerbron

Institut national d’histoire de l’art
Galerie Colbert – 2, rue Vivienne – 75002 Paris

Deutsches Forum für Kunstgeschichte
Centre Allemand d’histoire de l’art
Hôtel Lully – 45, rue des Petits-Champs – 75001 Paris


Vous aimerez aussi...