Parution : Alain Salamagne, Lucie Gaugain et Pascal Liévaux, “La fabrique du jardin à la Renaissance”, Tours, Presses Universitaires François-Rabelais, 2019

Autour des châteaux ou des demeures nobles, les jardins ouvrent sur un environnement recomposé par la main de l’homme et constituent un aménagement remarquable de l’environnement.Des jardins du Louvre aménagés par les rois de France au XIVe siècle aux jardins de Chambord récemment recréés, ce livre aborde pour la première fois le jardin de la Renaissance avec l’idée de sa fabrique. Il offre ainsi un parcours renouvelé sur l’environnement du château. Des pavillons aux fontaines ou aux galeries, aux recherches conduites sur la botanique, le jardin apparaît à la fois comme un lieu de plaisance et d’expérimentation savante.


Aujourd’hui, où l’aménagement des jardins patrimoniaux s’inscrit au cœur d’enjeux touristiques et écologiques, leur recréation dans des lieux aussi prestigieux que Villandry, Chambord ou Chenonceau se modèle sur les traces anciennes ou s’accompagne d’interprétations contemporaines.


Source 



Citer ce billet
Fiammetta Campagnoli (2019, 2 septembre). Parution : Alain Salamagne, Lucie Gaugain et Pascal Liévaux, “La fabrique du jardin à la Renaissance”, Tours, Presses Universitaires François-Rabelais, 2019. Centre d'Histoire de l'Art de la Renaissance. Consulté le 18 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mo26

Fiammetta Campagnoli

Fiammetta Campagnoli est doctorante en histoire de l'art moderne à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches se concentrent sur la perception et sur la réception de la spatialité de l’image mariale au XVe et au XVIe siècle.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search