Compte-rendu de l’exposition “Fra Angelico y los inicios del Renacimiento en Florencia”, Madrid, Museo del Prado, du 28 mai au 15 septembre 2019

Pour célébrer son bicentenaire (1819-2019), le Musée du Prado choisit d’organiser, du 28 mai au 15 septembre 2019, une exposition consacrée à Fra Angelico et aux origines de la Renaissance à Florence. Organisé par Carl Brandon Strehlke, conservateur émérite du Philadelphia Museum of Art, le parcours se développe autour de trois œuvres de l’artiste dominicain appartenant au musée espagnol, à savoir deux peintures provenant de la collection du duc d’Albe, les Funérailles de saint Antoine abbé et la Vierge à la grenade, ainsi que l’Annonciation conçue pour le couvent de San Domenico de Fiesole.

Avec ces trois tempere madrilènes, dialoguent quatre-vingts œuvres venues des principaux musées d’Europe et des États-Unis dont la plupart n’avait jamais été exposée en Espagne. Le choix de ces emprunts a été dicté par la volonté de rendre compte des échanges entre les peintres, sculpteurs, architectes, humanistes et théologiens qui ont contribué à faire de Florence le berceau de la Renaissance.

Pour continuer la lecture, cliquez ici : Campagnoli Fiammetta – Fra Angelico ou quand le couvent n’est plus une tour d’ivoire

 


Vous aimerez aussi...