Parution : Elena Bugini (dir.), Sacellum mirabile, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2019

La chapelle que Claude d’Urfé – familier de François Ier et d’Henri II – fit bâtir vers 1550, dans sa demeure ancestrale du Forez, fut longtemps considérée comme l’une des plus remarquables de la Renaissance française. En 1874 toutefois, ses décors (tableaux de chevalet, lambris, pavage et autel en marbre) furent déposés puis vendus et le bâtiment perdit son éclat originel. Dans le cadre d’un mandat postdoctoral Marie Curie BeIPD-COFUND (2016-2018), un groupe de recherche international a été rassemblé sous l’impulsion d’Elena Bugini en vue de (ré)étudier cet ensemble exceptionnel. Les résultats de l’enquête, menée par une vingtaine de chercheurs, sont exposés dans l’ouvrage collectif « Sacellum mirabile ». Nouvelles études sur la chapelle de Claude d’Urfé. Une vidéo avec une reconstitution virtuelle en 3D de la chapelle d’Urfé accompagne cet ouvrage. Enregistrée sur un DVD, collé sur la troisième de couverture du livre, elle a été réalisée par l’entreprise Veriforez 3D de Montbrison. Elle rend compte de l’état actuel des lieux mais elle permet surtout d’admirer quelle fut la splendeur d’origine de la chapelle d’Urfé avant les spoliations de fin du XIXe siècle. Le décor original de la chapelle, avec les œuvres d’art aujourd’hui dispersées dans plusieurs musées et collections particulières, est ainsi restitué. Cette vidéo est appelée à être affinée et régulièrement mise à jour. Il est possible d’avoir un aperçu de cette reconstitution en cliquant ici.

Avec le concours de l’université de Liège, du programme BeIPD-COFUND-IPD et de la Fondation universitaire de Belgique.

Avant-propos de Philippe Morel

Introduction

Table des matières

Les auteurs

4e de couverture

Pour plus d’informations sur la reconstitution, cliquer ici.

Source

 

 


Vous aimerez aussi...