Parution : Florian Métral, Figurer la création du monde. Mythes, discours et images cosmogoniques dans l’art de la Renaissance, Arles, Actes Sud, 2019

Les cosmogonies – mythes de création du monde – n’ont jamais cessé d’accompagner l’histoire de l’humanité. Mais parce que l’investigation sur les origines fut l’un des leitmotivs de la pensée des XVe et XVIe siècles, nulle autre époque plus que la Renaissance n’a su en mesurer les enjeux anthropologiques, philosophiques et artistiques. À partir des œuvres de Ghiberti, Mantegna, Bosch, Michel-Ange, Raphaël, Parmigianino, Bandinelli, Salviati, Tintoret, Véronèse, Goltzius, El Greco ou encore Caravage, Florian Métral guide le lecteur dans l’exploration d’un imaginaire qui a façonné notre modernité.

Florian Métral est docteur en histoire de l’art de l’Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, spécialiste de la Renaissance. Ancien boursier du Kunsthistorisches Institut à Florence, de la Villa Médicis à Rome, de l’université d’Oxford et de l’Institut national d’histoire de l’art, il enseigne actuellement à l’Institut catholique de Paris.

Source



Citer ce billet
Fiammetta Campagnoli (2019, 25 septembre). Parution : Florian Métral, Figurer la création du monde. Mythes, discours et images cosmogoniques dans l’art de la Renaissance, Arles, Actes Sud, 2019. Collectif d'Historiens de l'Art de la Renaissance. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mo2v

Fiammetta Campagnoli

Fiammetta Campagnoli est doctorante en histoire de l'art moderne à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches se concentrent sur la perception et sur la réception de la spatialité de l’image mariale au XVe et au XVIe siècle.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search