Exposition : Splendeurs du maniérisme en Flandre, Musée de Flandre, Cassel, du 5 mai au 29 septembre 2013

 

 

Capture d’écran 2013-07-23 à 22.03.27

Pour la première fois sont réunis dans un même lieu plus de quatre-vingt-dix chefs-d’œuvre couvrant une période très large du début du XVIe siècle avec Pieter Coecke d’Alost (1502–1550) jusqu’au dernier tiers du XVIe siècle avec Pieter Aertsen (1508-1577). Une vision audacieuse qui permet de cerner les multiples facettes du maniérisme dans la peinture flamande !

Dès le dernier quart du XVe siècle, on pressent les prémices du maniérisme par l’introduction de décors extrêmement raffinés, d’éléments exotiques et d’une recherche dans le mouvement et les poses et ce dans la continuité des Primitifs flamands ! Moins qu’un mouvement, il est un style. Si le terme « maniera » renvoie par son étymologie à l’Italie, il n’en demeure pas moins que le maniérisme en Flandre se caractérise par des formes plurielles qui lui sont propres.

De là émergent un goût assumé pour la bizarrerie, une exagération maîtrisée dans les poses contrariées des personnages, un univers à la fois extravagant et poétique au travers duquel le paysage envoûtant se déploie. C’est le point d’orgue de la fusion entre le fantastique et la réalité.

 

Commissariat de l’exposition : Sandrine Vézilier-Dussart

 

Catalogue d’exposition :  Capture d’écran 2013-07-23 à 22.06.47

Splendeurs du maniérisme en Flandre, éd. par Sandrine Vézilier-Dussart, Cassel : musée de Flandre ; Gent : Snoeck, 2013, 272 p., 39 eur.

 

 

 

 

 

 


Vous aimerez aussi...