Séminaire collectif d’histoire de l’art de la Renaissance : Markus Rath, INHA, salle Vasari, Vendredi 14 mars, 17-19h

Monogrammist I. P. (zugeschrieben), Gliederpuppe, um 1525, Buchsbaumholz, geschnitzt, aus 55 Einzelteilen bestehend,
« Le mannequin idéal. La figure articulée comme modèle et concept »
.
La Renaissance au nord des Alpes se caractérise, tout comme celle ayant marqué l’Italie, par un intérêt marqué pour la figure humaine. Signe de cette attention, un ensemble de six poupées articulées remontant à l’époque d’Albrecht Dürer peut être identifié. Attribués au « Monogrammiste IP » (actif dans la première moitié du XVIe siècle), ces petits objets de bois occupent une place particulière au sein de l’histoire multimillénaire des sculptures articulées dans les représentations humaines. Ancêtres des mannequins d’ateliers d’artistes, dont l’usage est relativement récent, ces figures endossaient le rôle de modèles tout en matérialisant un certain idéal du corps humain.
En présentant cet ensemble d’œuvres, cette conférence traitera des implications pratiques et théoriques de ces corps artificiels amovibles, ainsi que de la charge métaphorique et conceptuelle dont ils se verront dotés dès le XIXe siècle.
.
.
Biographie:
Markus Rath a étudié l’histoire de l’art et la philologie française à Fribourg en Breisgau et à Berlin, où il a poursuivi des recherches sur « Le mannequin de Berlin ». Boursier de la Fondation universitaire de l’Eglise protestante de 2001 à 2008, il a été ensuite assistant scientifique de Horst Bredekamp à l’Université Humboldt de Berlin, au sein du groupe de recherche « Bildakt und Verkörperung ». Il y dirigeait le projet « L’image haptique », qui envisage les différentes facettes de la perception esthétique. En 2012, Markus Rath a intégré le Centre allemand d’histoire de l’art de Paris comme assistant de son directeur, Andreas Beyer. Depuis février 2014, il est assistant scientifique à l’Université de Bâle, au département d’histoire de l’art des temps modernes.
.
Projet de thèse: Les mannequins articulés. Culte, art, concept.
.
Champs de recherche:
-sculptures amovibles, mannequins
-art des temps modernes
-image haptique / perception esthétique
-paragone
.

Marie Piccoli-Wentzo

Marie Piccoli-Wentzo est doctorante en histoire de l'art moderne à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur l'image du désert dans l'art italien de la fin de l'époque médiévale et du début des temps modernes (XIVe-XVIe siècle).

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search