Journées d’études internationales : Jeux et enjeux du cadre dans les systèmes décoratifs à l’époque moderne | Paris, 9-10 mai 2014

Journées d’études internationales 

Paris, 9-10 mai 2014

Capture plein écran 07042014 164641.bmp

 

Centre d’histoire de l’art de la Renaissance

HiCSA, Université Paris I Panthéon-Sorbonne

Centre de recherches François-Georges Pariset

Université Bordeaux Montaigne 

Groupe d’analyse culturelle de la première modernité

Université catholique de Louvain

Pouvant être considérés comme de véritables systèmes, les décors modernes s’imposent comme un phénomène propre de la pratique artistique, qu’il convient d’étudier comme tel. Le décor atteint en effet entre les XVe et XVIIIe siècles un degré d’élaboration et de complexité tout particulier, multipliant les dispositifs de présentation du discours visuel tout en intégrant les contraintes spatiales imposées par ses supports.

Ces journées d’études entendent appréhender l’originalité de ce phénomène à travers la question du cadre. Souvent laissé à la marge des études sur le décor, le cadre en constitue pourtant l’une des dimensions essentielles, qui en conditionne non seulement les modes de perception mais permet aussi d’en comprendre les mécanismes de fonctionnement. En effet, si les systèmes décoratifs sont par excellence, à l’époque moderne, le lieu d’une expérimentation des frontières entre l’espace réel et celui de la représentation, c’est notamment à travers des jeux d’encadrement subtils et variés, que nous aurons à cœur d’explorer au cours de cette rencontre.

Programme (PDF)
Résumés des communications (PDF)


Vendredi 9 mai

Institut national d’histoire de l’art, Salle Jullian


 

10h00 Accueil des participants
10h15 Ouverture des journées d’études par Philippe Morel (Université Paris I Panthéon-Sorbonne)
10h30 Introduction et présentation des journées d’études par Nicolas Cordon, Édouard Degans, Elli Doulkaridou et Caroline Heering

Autonomie du cadre

Président de séance : Pascal Bertrand (Université Bordeaux Montaigne)

11h00 Caroline Heering (UCL)
Un ornement mobile et détachable : le cartouche dans les systèmes décoratifs modernes
11h20 Laurent Paya (CESR, Tours)
Les « Compartiments » et « Bordures » des jardins maniéristes : dynamiques ornementales et glissements métonymiques
11h40 Vincent Dorothée (Université Paris I Panthéon-Sorbonne)
La Pompe funèbre de Charles III ou les mensonges du cadre
12h00 Discussion
12h30 Déjeuner

 


Encadrer l’écrit

Président de séance : Agnès Guiderdoni (FNRS UCL)

14h00 Marina Vidas (The Royal Library, Copenhagen)
Framing strategies in three Italian fifteenth-century illuminated manuscripts
14h20 Elli Doulkaridou (Université Paris I Panthéon-Sorbonne/INHA)
Dans la marge, à travers le cadre et au-delà : dispositifs d’encadrement dans les manuscrits enluminés romains, de Léon X à Paul III
14h40 Discussion
15h10 Pause
15h40 Annelyse Lemmens (FNRS UCL)
Le frontispice comme encadrement : statuts et fonctions d’un système décoratif (Anvers, XVIe-XVIIe siècles)
16h00 Gwendoline de Mûelenaere (FNRS UCL)
Les encadrements gravés des affiches de thèse dans le décor des soutenances publiques (XVIIe-XVIIIe siècles)
16h20 Discussion

 

Samedi 10 mai

Institut national d’histoire de l’art, Salle Jullian


Perméabilité et transgression du cadre

Président de séance : Philippe Morel (Université Paris I Panthéon-Sorbonne)

09h30 Édouard Degans (Université Bordeaux Montaigne/Università degli Studi di Firenze)
Portes, cadres, ornements et figures feintes dans les systèmes décoratifs maniéristes
09h50 Kristen Adams (Ohio State University)
Tapestries Real and Feigned: Framing Devices in Rubens’s Triumph of the Eucharist Series
10h10 Discussion
10h40 Pause
11h00 Sandra Bazin (Université Paris IV Sorbonne)
Des « tableaux mouvants » : rôles et enjeux de l’encadrement des miroirs dans la mise en scène des grands décors aristocratiques en Europe (XVIIe- XVIIIe siècles)
11h20 Maria do Rosario Salema De Carvalho (Lisbon University)
The frames of Portuguese Baroque Azulejos’
11h40 Lauren Cannady (Centre allemand d’Histoire de l’art)
Framing nature: rococo decoration for a cabinet de curiosités.
12h00 Discussion
12h30 Déjeuner

 


Cadre, mur et relief

Président de séance : Ralph Dekoninck (UCL)

14h00 Nicolas Cordon (Université Paris I Panthéon-Sorbonne)
L’Ignudo de Michel Ange et sa version de stuc : le cadre comme attribut
14h20 Émilie Passignat (Université de Pise)
La sculpture encadrée : observations sur l’encadrement dans les ensembles sculptés aux XVIe et XVIIe siècles
14h40 Discussion
15h10 Pause
15h40 Catherine Titeux (École Nationale supérieure d’Architecture de Montpellier)
Cadres et encadrements dans l’architecture française des XVI et XVII siècles
16h00 Discussion
16h20 Remarques conclusives

 


Comité organisateur : Nicolas Cordon, Édouard Degans, Elli Doulkaridou, Caroline Heering

Comité scientifique : Pascal Bertrand, Nicolas Cordon, Édouard Degans, Ralph Dekoninck, Elli Doulkaridou, Caroline Heering, Philippe Morel, Victor Stoichita

Institut national d’histoire de l’art
Galerie Colbert – 2, rue Vivienne – 75002 Paris

Captures d'écran4


Vous aimerez aussi...