Colloque : Autour du corps. De l’idée à l’invention (XVIe – XVIIe siècles) | Paris, Institut national d’histoire de l’art, 19, 20 et 21 mai 2014

portrait-of-philip-ii

Colloque organisé par Nathalie de Brézé, Kitsirin Kitisakon et Gaylord Brouhot

Coordinatrice scientifique : Luisa Capodieci.

Informations
Galerie Colbert : entrée libre dans la limite des places disponibles
Auditorium (galerie)/ Salle Vasari (1er étage)
6 rue des Petits-Champs/ 2 rue Vivienne, 75002 Paris
Métro Bourse (ligne 3) ou Palais Royal (ligne 1, 7)

www.hicsa.univ-paris1.fr
Télécharger le programme

 

Depuis la fin des années 1990, la représentation du corps humain a été envisagée sous des approches pluridisciplinaires visant à montrer l’évolution de la perception que l’on a pu lui accorder au fil des siècles. L’exemple le plus significatif est L’Histoire du corps (Seuil, 2005) telle que l’ont envisagée Alain Corbin, Jean-Jacques Courtine, Georges Vigarello et leurs collaborateurs. Auparavant, Nadeije Laneyrie-Dagen, dans L’Invention du corps (Flammarion, 1997) avait mis en évidence les enjeux artistiques et culturels liés à la création du corps peint, codifiée par les artistes des XVIe et XVIIe siècles. Tout en tenant compte du contexte historique et culturel, ce colloque se propose de poursuivre les réflexions de ces deux ouvrages. Il s’agira de mettre en évidence la façon dont les artistes ont représenté le corps humain en restant fidèles à la réalité ou, au contraire, en imaginant de nouvelles formes qui vont de l’idéalisation à la caricature. Quelle vision l’artiste propose-t-il du corps humain ? Quelles solutions plastiques privilégie-t-il pour l’imiter ? Quelle est la part d’invention dans cette représentation ? À ces enjeux d’ordre plastique et iconographique, s’ajoutent des questions propres à la réception des œuvres. Comment l’image du corps humain joue-t-elle avec la perception du spectateur ? Dans quelle mesure procède-t-elle d’une mise en scène pensée pour interagir avec lui ? Ces questions conduiront à s’interroger sur la fonction impartie au corps humain dans la peinture des Temps Modernes.

 
 
Lundi 19 mai 2014
INHA, SALLE VASARI

14.00 – 15.30 / Ouverture
Luisa Capodieci, co-directrice du GRANIT Groupe de Recherche sur l’Art du Nord. Images-Textes (HiCSA, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Discours d’ouverture
Nathalie de Brézé, Kitsirin Kitisakon, Gaylord Brouhot (HiCSA, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Introduction
Georges Vigarello (École des Hautes Études en Sciences Sociales)
Conférence inaugurale

15.30 – 18.00 / Session 1 : LE CORPS DANS LE MIROIR DE LA SCIENCE
Présidente de séance : Colette Nativel (GRANIT-HiCSA, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Birgit Ulrike Münch (Universität Trier)
Syphilis and its (visual) metaphors – the representation of a new disease and the infected body in early modern art

Catherine Verron Issad (GRANIT-HiCSA, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Quand le corps s’abandonne : le corps féminin entre vice, vertu et maladie chez Jan Steen et ses contemporains

Jean-Marc Mandosio (École Pratique des Hautes Études)
L’homme-microcosme et l’homme-alambic, ou comment concentrer l’univers dans la figure humaine
 
 

Mardi 20 mai 2014
INHA, SALLE VASARI

9.30 – 13.00 / Session 2 : DE L’EXEGESE A LA METAPHORE VISUELLE
Président de séance : Yves Hersant (École des Hautes Études en Sciences Sociales)

Nathalie de Brézé (GRANIT-HiCSA, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Nudité et allégorie dans les Pays-Bas

Olga Vassilieva-Codognet (École des Hautes Études en Sciences Sociales)
La Fortune mise à nu par ses adorateurs, même. L’invention du corps nu de Fortune à la Renaissance
Anne-Sophie Molinié (Université Paris-Sorbonne)

Métamorphoses du corps, transfiguration et corps glorieux dans la peinture italienne des XVe et XVIe siècles

Colette Nativel (GRANIT-HiCSA, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Le corps transfiguré du Christ chez Rubens

14.00 – 18.00 / Session 3 : ENTRE IDEAL OU REALITE
Présidente de séance : Nadeije Laneyrie-Dagen (École Normale Supérieure)

Pascale Dubus (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Peindre l’homme inanimé : le corps en raccourci au Cinquecento

Sara F. Matthews-Grieco (Syracuse University, Firenze)
Emblem books and the human body as a natural “sign”

Natacha Pernac (Université Paris-Ouest Nanterre)
Les usages du mannequin dans la peinture du Quattrocento : nature versus artifice

Jacqueline Vons (CESR, Université François Rabelais, Tours)
Montrer ou suggérer ?

Maurice Brock (CESR, Université François Rabelais, Tours)
La vaghezza des visages et des corps. Entre prescription théorique et production artistique.
 
 

Mercredi 21 mai 2014
INHA, AUDITORIUM

9.30 – 13.00 / Session 4 : CODES SOCIAUX ET USAGES PICTURAUX
Présidente de séance : Luisa Capodieci (GRANIT-HiCSA, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Kitsirin Kitisakon (GRANIT-HiCSA, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Corps et lumière. Le clair-obscur caravagesque de l’école d’Utrecht : autour de Gerrit van Honthorst

Léonard Pouy (Université Paris-Sorbonne / Université de Genève)
Des corps en garde, poses et repos du soldat dans la peinture de genre hollandaise du XVIIe siècle

Fabien Lacouture (École Normale Supérieure / Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Positions et (re)compositions : l’interaction entre parents et enfants dans les portraits d’apparat dans l’Italie du XVIe siècle

Naïma Ghermani (Université de Grenoble II)
Le corps du prince héroïsé: le rôle de l’armure dans les cours princières allemandes au XVIe siècle

14.00 – 16.00 / Session 5 : DE LA METAMORPHOSE A L’HYBRIDATION
Président de séance : Maurice Brock (CESR, Université François Rabelais, Tours)

Nadeije Laneyrie-Dagen (École Normale Supérieure)
Autres [que des] hommes ? Des merveilles entre animalité et humanité, ou la place des nains dans les portraits de la peinture moderne

Anne-Sophie Pellé (CESR, Université François Rabelais? Tours/ Universität München)
Trop gros? Trop maigre? Le corps extrême en question dans l’art et la théorie des proportions de la Renaissance germanique

Gaylord Brouhot (CHAR-HiCSA, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
La braguette : exagération vestimentaire et exaltation sociale de l’anatomie l’Europe des princes au XVIe siècle

Carole Philippon (Université Paul-Valéry, Montpellier 3)
Supplices, difformités, anomalies. L’oltranzismo ribéresque au service de la “dignitas hominis”

Yves Hersant (École des Hautes Études en Sciences Sociales)
Corps hybrides

18.00 / Conclusion
Nathalie de Brézé, Kitsirin Kitisakon, Gaylord Brouhot (HiCSA, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)


Vous aimerez aussi...