Journées d’étude : « France 1600. Actualité de la recherche et nouvelles perspectives en histoire de l’art », en ligne, 25-26 mai 2021

Ces journées d’étude, organisées dans le cadre du « recensement de la peinture française du XVIe siècle » mené par l’Institut national d’histoire de l’art et versé sur la base AGORHA, en collaboration avec le musée du Louvre, ont pour objectif d’offrir une synthèse des savoirs et de communiquer sur les nouvelles pistes de la recherche récente. Elles exploreront, sur la période charnière des années 1580-1620, entre Renaissance et Grand Siècle, les modalités de la création artistique dans le milieu de cour, mais aussi dans les foyers régionaux aujourd’hui en pleine redécouverte. Ces journées seront l’occasion d’évoquer la condition sociale des artistes, les modalités de la commande, la diffusion des modèles et des motifs en France et les questions liées à la restauration et à la conservation des œuvres de cette époque, à travers plusieurs études de cas.

Journées organisées par l’INHA et le musée du Louvre, en partenariat avec le musée national du château de Fontainebleau, et le soutien de la Fondation des Sciences du patrimoine.

PROGRAMME

MARDI 25 MAI – Thème de la journée : Vitalité et variété des productions régionales autour de 1600

9h30 : Introduction. Isabelle Dubois-Brinkmann, conservatrice du patrimoine, pensionnaire à l’Institut national d’histoire, Paris.

9h45 : Panel 1 : Des foyers régionaux
Modérateur : Matthieu Gilles, conservateur en chef du patrimoine au Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF), Paris

9h55 : Jane MacAvock, docteure en histoire de l’art, chercheur indépendant
La peinture en Provence autour de 1600 : état de la question

10h15 : Guennola Thivolle, docteure en histoire de l’art, conservatrice des Antiquités et objets d’art du département de l’Allier
Entre influence maniériste et prémices du classicisme, la peinture dans la province du Bourbonnais vers 1600

10h35 : Nicolas Trotin, doctorant à l’Ecole pratique des Hautes Etudes – PSL, Paris
Michel Lourdel (1577-1676) et la sculpture religieuse normande au Siècle des Saints

10h55 : Pause.

11h05 : Camille Larraz, doctorante à l’Université de Genève
Nicolas et Jean de Hoey : nouvelles propositions et perspectives de recherche

11h25 : Discussion.

11h40 : Panel 2 : Destins d’architectes en France vers 1600
Modérateur : Emmanuel Lurin, maître de conférences en histoire de l’art moderne à Sorbonne Université, centre André-Chastel

11h50 : Etienne Faisant, docteur en histoire de l’art, post-doctorant à l’Université Paris-Nanterre
François et Jacques Ier Gabriel et l’architecture en Normandie autour de 1600

12h10 : Yann Vaxelaire, architecte du patrimoine, enseignant vacataire et chercheur associé au laboratoire d’histoire de l’architecture contemporaine, Ecole nationale supérieure d’architecture de Nancy
Etre architecte à Nancy : la progressive autonomisation d’une profession dans le premier quart du dix-septième siècle

12h30 : Discussion

12h45 : Déjeuner

14h : Xavier Pagazani, docteur en histoire de l’art, chercheur au service régional du Patrimoine et de l’Inventaire de Nouvelle-Aquitaine
Architecture et transferts culturels entre Bordeaux et Paris autour de 1600 : le cas des architectes Henri Roche, Gilles Favereau et Nicolas Carlier

14h20 : Romain Courrier, doctorant à l’Université de Franche-Comté, centre Lucien Fèbvre, Besançon
Hugues Le Rupt : pratique architecturale singulière de la Renaissance Comtoise (1590-1620)

14h40 : Discussion

14h55 : Panel 3 : Les arts au château
Modérateur : Guillaume Fonkenell, conservateur du patrimoine au musée national de la Renaissance, Ecouen

15h05 : Camille Charbonnier, étudiante à l’Université de Bordeaux Montaigne, Bordeaux
Le renouveau du château et de son jardin en Guyenne autour de 1600 : l’exemple précoce du château de Vayres, « maison de plaisir » du Trésorier général des finances du roi Ogier de Gourgue

15h25 : Pause.

15h35 : Jessy Jouan, doctorant à l’Université de Nantes, laboratoire LARA
Bien plus qu’une question de style : les façades du château de Brissac (1606-1623)

15h55 : Hélène Lebédel-Carbonnel, conservatrice du patrimoine, conservateur régional des Monuments historiques adjoint à la DRAC Centre-Val de Loire
Les « Pavillons dorés » de Philippe de Béthune (1565- 1649) au château de Selles-sur-Cher : l’art d’habiter d’un grand amateur en Val de Loire

16h15 : Cécile Dupré, conservatrice du patrimoine, directrice des musées de Clermont Auvergne Métropole, Clermont-Ferrand
Roland Furieux à Effiat, un mystérieux décor sous Louis XIII

16h35 : Discussion

16h50 : Fin de la première journée

 

MERCREDI 26 MAI – Thème de la journée : Le milieu parisien et la cour

9h30 : Panel 4 : Les arts à la ville
Modératrice : Caroline Vrand, docteure en histoire de l’art, conservatrice du patrimoine, chargée des estampes des XVe et XVIe siècle au Département des estampes et de la photographie de la Bibliothèque nationale de France, Paris

9h40 : Blanche Llaurens, doctorante à l’Université de Poitiers, assistante temporaire d’enseignement et de recherche à l’Université de Rennes 2
Migrer, s’intégrer et produire à Paris vers 1600, le cas des graveurs flamands Pierre Firens et Jaspar Isaac

10h : Estelle Leutrat, maître de conférences en histoire de l’art moderne à l’Université Rennes 2 et Vanessa Selbach, archiviste paléographe, conservatrice en chef des bibliothèques, chef du service de l’estampe ancienne et de la réserve au Département des estampes et de la photographie de la Bibliothèque nationale de France
Mise en page, mise en scène de l’image gravée en France en 1600 : autour de la naissance de l’almanach illustré

10h20 : Jacopo Ranzani, doctorant à l’Université de Bourgogne, Dijon, chargé d’études et de recherche à l’Institut national d’histoire de l’art, Paris
La fabrique des images : les manuels de dessin et la circulation des modèles artistiques en France autour de 1600

10h40 : Virginie Guffroy, chargée d’enseignement à l’Ecole du Louvre, Paris
Etude et cartographie des ateliers de sculpteurs parisiens sous le règne de Henri IV

11h : Discussion

11h15 : Pause.

11h25 : Panel 5 : Les peintres de cour
Modérateur : Vladimir Nestorov, doctorant en histoire de l’art à l’Université de Bourgogne, Dijon, ancien chargé d’études et de recherche à l’Institut national d’histoire de l’art, Paris

11h35 : Antonin Liatard, doctorant à l’Université de Bourgogne, Dijon, chargé d’études et de recherche à l’Institut national d’histoire de l’art, Paris
Le décor peint de la chapelle de la Trinité au château de Fontainebleau, un « ouvrage n’estant fait que pour les sçavans » dans un temple où l’on « adore Dieu & le Roy tour à tour » ?

11h55 : Nicolas Sainte Fare Garnot, historien de l’art, conservateur honoraire au musée Jacquemart-André, Paris
Contribution à l’histoire des premiers peintres du roi et de leurs collaborateurs sous le règne d’Henri IV et la régence de Marie de Médicis

12h15 : Discussion

12h30 : Déjeuner

14h : Alexandra Zvereva, docteure en histoire de l’art, responsable des collections municipales de Saint-Germain-en-Laye
Les Portraitistes royaux à l’épreuve du changement dynastique

14h20 : Juliette Souperbie, doctorante à l’Université Toulouse II Jean-Jaurès
Multiplier l’image du roi : à propos d’un ensemble de portraits peints figurant Henri IV en armure

14h40 : Discussion

14h55 : Panel 6 : Fontainebleau et ses artistes
Modératrice : Cécile Scailliérez, conservatrice générale du patrimoine au Département des peintures du musée du Louvre, Paris

15h05 : Guillaume Kazerouni, historien de l’art, conservateur chargé des collections anciennes du musée des Beaux-Arts de Rennes
Des tableaux récemment restaurés à Rennes

15h25 : Pause

15h35 : Dominique Cordellier, conservateur général du patrimoine au département des Arts graphiques du musée du Louvre, Paris
Nouvelles recherches sur Toussaint Dubreuil

15h55 : Oriane Beaufils, conservatrice du patrimoine au musée national du château de Fontainebleau et Emmanuel Lurin, maître de conférences en histoire de l’art moderne à Sorbonne Université, centre André-Chastel
La Volière du château de Fontainebleau

16h15 : Camille Serchuk, professeure d’histoire de l’art à la Southern Connecticut State University, New Haven
Artistes-cartographes en France vers 1600

16h35 : Discussion

16h50 : Fin de la deuxième journée

 

Modalités

Journées d’études en ligne (Zoom), inscription ici.

Les informations pratiques étant susceptibles d’évoluer, nous vous invitons à consulter régulièrement le site internet www.inha.fr

Organisation

  • Vladimir Nestorov (INHA)
  • Cécile Scailliérez (musée du Louvre)
  • Oriane Beaufils (Fontainebleau, musée national du château)
  • Isabelle Dubois-Brinkmann (INHA)

Comité scientifique

  • Geneviève Bresc-Bautier, conservatrice générale honoraire du patrimoine au musée du Louvre, Paris
  • Thierry Crépin-Leblond, directeur du musée national de la Renaissance, Ecouen
  • Isabelle Dubois-Brinkmann, conservatrice en chef du patrimoine, pensionnaire à l’INHA, Paris
  • Guy-Michel Leproux, directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études, Paris
  • Emmanuel Lurin, maître de conférences en histoire de l’art moderne Sorbonne Université, centre André-Chastel
  • Audrey Nassieu-Maupas, maître de conférences à l’Ecole pratique des hautes études, Paris
  • Vladimir Nestorov, doctorant en histoire de l’art à l’Université de Bourgogne, Dijon, ancien chargé d’études et de recherche à l’INHA, Paris
  • Cécile Scailliérez, conservatrice générale du patrimoine au musée du Louvre, département des peintures, Paris
  • Vanessa Selbach, conservatrice en chef du patrimoine à la Bibliothèque nationale de France, département des estampes et de la photographie, Paris.

Version PDF

Source



Citer ce billet
Juliette Brack (2021, 23 mai). Journées d’étude : « France 1600. Actualité de la recherche et nouvelles perspectives en histoire de l’art », en ligne, 25-26 mai 2021. Centre d'Histoire de l'Art de la Renaissance. Consulté le 15 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/moku

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search