Journée d’étude : « L’imaginaire de l’Antique », Sceaux, Petit Château, 7 décembre 2021

Journée d’étude organisée par l’université Paris Nanterre / EA 4414 HAR. Premier volet du cycle Les imaginaires du Grand Siècle.

PROGRAMME

Matinée sous la présidence d’Alexandre Gady, professeur d’histoire de l’art moderne, Sorbonne Université et directeur de la Mission de préfiguration du Musée du Grand Siècle

9h45 À l’aube d’une nouvelle ère : l’émulation de l’Antique à la cour du premier Bourbon
Par Emmanuel Lurin, maître de conférences, Sorbonne Université (UMR 8150).

10h25 Présence du modèle antique dans la pensée du spectacle : théâtre, jeux et triomphes
Par Laura Naudeix, maîtresse de conférences en études théâtrales, université Rennes 2 (EA 3208)

11h15 Le Cabinet de Georges de Scudéry : musée imaginaire et imaginaire de l’Antique
Par Marianne Cojannot-Le Blanc, professeur d’histoire de l’art moderne, université Paris Nanterre (EA 4414)

11h50 Devant les œuvres : visite du pavillon de préfiguration
Par Alexandre Gady

Après-midi sous la présidence d’Étienne Faisant, responsable du centre de recherche Nicolas Poussin, Mission de préfiguration du Musée du Grand Siècle

13h40 Domus Apellis : l’imaginaire de la peinture antique dans un décor programmatique de Rubens
Par Évelyne Brunet-Prioux, directrice de recherche au CNRS (UMR 7041 ArScAn, équipe LIMC)

14h15 Regards des dessinateurs du Grand Siècle sur l’Antiquité à travers quelques feuilles de la donation de Pierre Rosenberg
Par Frédérique Lanoé, conservatrice des arts graphiques, Mission de Préfiguration du Musée du Grand Siècle

14h50 Figures mystiques et mystères sacrés : l’imaginaire de l’Égypte antique de Poussin à Le Brun
Par Raphaëlle Merle, docteure en histoire de l’art, ATER, université Aix-Marseille

15h45 Les architectes du Grand Siècle et les ordres : « un respect excessif de l’Antique » ?
Par Guillaume Fonkenell, conservateur chargé de la sculpture et de l’architecture au château d’Écouen, musée national de la Renaissance.

16h25 L’Antiquité des Modernes : imaginaire de l’antique sur la scène lyrique
Par Céline Bohnert, Maîtresse de conférences en littérature française du XVIIe siècle, université de Reims Champagne-Ardenne (CRIMEL) / IUF

Conclusion

Entrée dans la limite des jauges sanitaires.

Source


Florence Larcher

Florence Larcher est doctorante en histoire de l'art moderne à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur l'image de saint Roch dans les arts visuels en Europe du XIVe au XVIIe siècle.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search