Exposition : « Tarots enluminés, chefs-d’oeuvre de la Renaissance italienne », Musée Français de la Carte à Jouer, Issy-les-Moulineaux, du 15 décembre 2021 au 13 mars 2022

Les tarots enluminés du XVe siècle fascinent. Leur qualité d’exécution, la richesse de leurs couleurs, leurs fonds d’or estampés en font des œuvres à part, à la fois cartes à jouer et miniatures.

Objets de luxe, ils ont été mieux préservés que les tarots ordinaires imprimés. Dominés par les cartes peintes par Bonifacio Bembo et son atelier pour la cour de Milan au milieu du XVe siècle, les tarots enluminés ont été aussi réalisés pour d’autres centres, tels Ferrare ou Florence. L’apparition sur le marché de l’art et l’acquisition par le Musée de la Carte à Jouer d’un superbe Chariot, un des atouts du tarot, totalement inédit, a bousculé les attributions faites jusque-là.

C’est ce regard nouveau que propose l’exposition organisée autour de la carte du Chariot et de ses « sœurs », exceptionnellement prêtées par le musée national de Varsovie.

De précieux tarots milanais et florentins, en provenance d’institutions prestigieuses tels le Louvre, la Bibliothèque nationale de France, la Morgan Library and Museum à New-York ou encore les musées de Sicile les accompagnent. Les tarots enluminés apportent des lumières indispensables à la connaissance de la peinture italienne du XVème siècle. « Triomphes » de Pétrarque, plateau d’accouchée, livres illustrés, en éclairent le contexte historique, artistique et intellectuel.

L’exposition présente plus de 70 œuvres issues de prêts en France et à l’étranger.

Elle s’accompagne d’un catalogue richement illustré coédité avec les éditions Liénart et d’un colloque international. Le commissariat scientifique est assuré par Thierry Depaulis, spécialiste reconnu de l’histoire du tarot, auteur du catalogue Tarot, jeu et magie, qui accompagnait la mémorable exposition de la Bibliothèque nationale en 1984-85 et, plus récemment, du livre Le tarot révélé : une histoire du tarot d’après les documents, paru en Suisse en 2013.

Source


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search