Séminaire : « Images divines, images diaboliques, pouvoir de l’imagination : autour du crime de sorcellerie », Clermont-Ferrand et en ligne, Université Clermont Auvergne, 14 avril 2022, 17h-19h

Séminaire Formes, supports et pratiques de la prière : Ludovic Viallet (Université Clermont Auvergne) et Romy Sauvayre (Université Clermont Auvergne) : « Images divines, images diaboliques, pouvoir de l’imagination : autour du crime de sorcellerie »
Jeudi 14 avril 2022, 17h-19h, en ligne sur TEAMS et en présentiel à Clermont-Ferrand (MSH, salle 220)

Séminaire Formes, supports et pratiques de la prière (Moyen Âge – Époque contemporaine)
2021-2022 : Images matérielles, images mentales : le laboratoire du cloître

Centre d’Histoire ‘Espaces et Cultures’ (CHEC), Université Clermont Auvergne

Dans la continuité de la réflexion entamée avec la Journée d’étude Images matérielles, images mentales (XIVe-XVIIesiècles). La convocation du ‘familier’ (12 octobre 2018), le séminaire organisé par Caroline Lardy, Daniele Rivoletti et Ludovic Viallet rassemblera des chercheurs/euses autour des diverses formes de liens construits, dans l’histoire du Christianisme, entre des objets — utilisés comme supports ou véritables substituts — et des pratiques de prière ou de méditation. On s’intéressera en particulier aux relations établies entre des images matérielles et des représentations mentales, que les premières aient servi de support aux secondes — dans le cadre de techniques de la mémoire ou de la méditation — ou, à l’inverse, que des processus de création en esprit aient débouché — par le biais, notamment, du medium de l’écrit — sur des ymagines visibles de tous. Comment incitait-on les croyants à visualiser mentalement les histoires de la vie du Christ, ou les légendes de saints ? Par quels types d’images (fixes ou animées) et quels processus ? Dans quelle mesure le développement de telles pratiques au sein d’une frange de plus en plus large de la population a-t-il pu contribuer à la cristallisation d’un imaginaire commun, et ainsi dépasser le seul cadre de la piété personnelle pour travailler à la construction d’un univers partagé ?

Au cours du cycle des séances des années 2021-2022, il s’agira de scruter avant tout le monde du cloître, entendu à la fois comme communauté humaine, microsociété d’hommes ou de femmes menant une vie réglée, et espace clos — ou ensemble clos d’espaces spécifiques — au sein duquel sont mises en œuvre des pratiques de prière. C’est bien, en effet, en milieu monastique qu’ont été élaborées, à partir de la fin du Moyen Âge, des techniques de méditation fondées sur la contemplation d’images matérielles et/ou la création d’images en esprit ; et c’est aussi au sein des communautés régulières qu’ont été développées des méthodes de pédagogie de la prière silencieuse, destinées à former, éduquer, « discipliner », qui ont pu par la suite être réélaborées dans certains milieux laïques.

La double particularité de cette manifestation scientifique sera de proposer une approche à la fois transpériodique (du Moyen Âge à l’Époque contemporaine, afin de privilégier les phénomènes de longue durée) et interdisciplinaire, puisque l’on aimerait y faire dialoguer histoire, histoire de l’art et anthropologie visuelle.

 

Jeudi 14 avril 2022, 17h-19h, en ligne sur TEAMS et en présentiel à Clermont-Ferrand (MSH, salle 220) 

« Images divines, images diaboliques, pouvoir de l’imagination : autour du crime de sorcellerie »

Ludovic VIALLET est professeur d’Histoire médiévale à l’Université Clermont Auvergne et spécialiste de la vie religieuse, de l’histoire des ordres mendiants et de la répression de la déviance à la fin du Moyen Âge. Il a récemment publié, en collaboration avec Olivier Marin, Pentecôtes médiévales. Fêter l’Esprit Saint dans l’Égliselatine, VIIIe-XVIsiècles (PUR, 2021) et La Grande Chasse aux sorcières. Histoire d’une répression, XVe-XVIIIesiècles (A. Colin, 2022), édition actualisée et enrichie d’un ouvrage (Sorcières ! La Grande Chasse) paru en 2013.

Discutante : Romy SAUVAYRE est maîtresse de conférences, habilitée à diriger des recherches (HDR) à l’Université Clermont Auvergne, sociologue des sciences et des croyances, rattachée au laboratoire de psychologie sociale et cognitive (LAPSCO). Elle développe une approche pluridisciplinaire de la diffusion (circulation scientifique et médiatique des controverses sur les vaccins, la Covid-19, les mesures sanitaires, les neurosciences, les croyances extrêmes, etc.) et de l’adhésion (médecine alternative, antivaccinisme, science, innovation, véhicules autonomes, prophéties de la fin du monde, complotisme, etc.) qui se nourrit de philosophie, d’épistémologie, d’histoire, de sciences de l’information et de neurosciences. Elle a notamment publié Croire à l’incroyable. Anciens et nouveaux adeptes (PUF, 2012) et La face cachée des neurosciences. Sociologie de la diffusion de la neuroimagerie d’un saumon mort (Erès, 2022).

Source



Citer ce billet
celialocufier (2022, 9 avril). Séminaire : « Images divines, images diaboliques, pouvoir de l’imagination : autour du crime de sorcellerie », Clermont-Ferrand et en ligne, Université Clermont Auvergne, 14 avril 2022, 17h-19h. Centre d'Histoire de l'Art de la Renaissance. Consulté le 19 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mou3

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search