Appel à contribution : « Poétique du griffonnage marginal. Exploration des images autographes d’archives », Lille, Maison de la Recherche, 9-10 février 2023, date limite le 15 juin 2022

Dans La Chambre claire, Roland Barthes écrit : « cela que je vois s’est trouvé là, dans ce lieu qui s’étend entre l’infini et le sujet […] ; il a été là, et cependant tout de suite séparé ; il a été absolument, irrécusablement présent, et cependant déjà différé » (1980). Si les propos de Barthes se concentrent sur le rapport de la photographie au temps, la critique génétique conçoit le manuscrit comme un objet travaillé par le temps et l’espace.

Le colloque propose de s’intéresser aux archives, en tant que document ou ensemble de documents, autour du mouvement. Celui-ci est à entendre sur le plan temporel (le « Ça-a-été » du document archivistique), mais également sur le plan spatial. À cette fin, nous proposons de concentrer notre attention exclusivement sur l’insertion de certaines images autographes : cartes, croquis, schémas et dessins.

Ces images autographes seront présentes dans l’archive en tant que notations marginales péritextuelles, paratextuelles ou épitextuelles, selon la terminologie genetienne, sans toutefois que l’objet d’étude soit limité au seul texte. Elles viseront à interroger les notions d’écart et de rapprochement : entre le document et son créateur, entre le document et le chercheur, entre le document et son contexte de production, de diffusion et de réception. Par leur étude, les communications chercheront à approfondir « le dynamisme éteint », selon les mots d’Almuth Grésillon (1994), à l’œuvre dans l’archive. Elles se pencheront sur ce rapport en apparence paradoxal et oxymorique : l’archive entre présence et absence, à la fois trace et manque, mobilité et fixité. Les images autographes participant à l’hybridité d’une archive aux frontières difficiles à cerner, nous tenterons, par leur étude, d’en explorer les territoires.

C’est pourquoi ce colloque se veut interdisciplinaire et intermédial. Dans cette optique, la diversité des supports archivistiques sera encouragée (de la bande dessinée à la photographie en passant par les arts du spectacle et la littérature) et une attention particulière sera accordée à la relation texte-image.

Les axes de réflexion (non exhaustifs) sont les suivants :

  • les itinéraires des images autographes dans l’archive ;
  • le processus de création de l’œuvre ;
  • l’archive entre récupération et production de connaissances ;
  • les interactions corporelles et sensorielles entre l’archive et le créateur, l’archive et le chercheur, l’archive et le destinataire, voire celles liées à la fiction ;
  • l’architecture et la scénographie mentales ;
  • les manifestations métadiscursives.

Modalités de soumission

Les propositions de communication (2000 signes) comprendront un titre et cinq mot clés. Elles seront accompagnées d’une courte bio-bibliographie (500 signes).

Les communications (20 minutes) seront en français.

Les propositions sont à faire parvenir aux deux adresses mails suivantes : fanny.van-exaerde@univ-lille.frsabrina.messing@univ-lille.fr avant le 15 juin 2022.

Calendrier

  • Date limite de réception des propositions : 15 juin 2022
  • Date de réponses du comité d’organisation : 15 juillet 2022
  • Colloque : 9 et 10 février 2023

Comité d’organisation

  • Florence de Chalonge (professeure des Universités, Université de Lille)
  • Laurent Déom (professeur des Universités, Université de Lille)
  • Sabrina Messing (docteure en Lettres Modernes, Université de Lille)
  • Fanny Van Exaerde (doctorante, Université de Lille)

Source


Florence Larcher

Florence Larcher est doctorante en histoire de l'art moderne à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur l'image de saint Roch dans les arts visuels en Europe du XIVe au XVIIe siècle.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search