Exposition : « Diableries ! », Namur, Musée provincial des arts anciens, du 28 mai au 28 août 2022

Organisée dans le cadre du projet The Circus we are, mené conjointement avec le Musée Félicien Rops et le Delta, l’exposition Diableries propose une immersion dans l’univers captivant du Diable, figure emblématique de notre imaginaire collectif. Tantôt créature hideuse et terrifiante, tantôt tentateur séduisant et envoûtant, ce dernier effraie autant qu’il fascine depuis des siècles. Usant de ruses et finesses dans le but de corrompre les esprits et de les soumettre à la tentation, cet être énigmatique représente une menace permanente pour le Salut des âmes.

Diableries interroge l‘Homme sur ses rapports au Malin, au Moyen Âge et à l’Époque moderne et questionne, plus largement, notre propre relation au Diable, au travers de thématiques variées, du théâtre à la musique, en passant par le jeu et la danse, autant d’activités et de pratiques au parfum diabolique parfois insoupçonné.

L’exposition dresse aussi le portrait de ceux que l’on considérait autrefois comme des disciples du Diable : les démons et les sorcières, mais aussi les saltimbanques, les escamoteurs et autres jongleurs.

Ainsi, à travers une sélection d’œuvres prestigieuses provenant de collections privées et de grands musées, Diableries met en lumière la place jadis accordée au Diable dans les arts plastiques, à travers une sélection de peintures, sculptures, gravures et autres objets plus insolites.

À la célèbre Danse de Noces de Pieter Bruegel est associé un ensemble d’œuvres, signées par quelques-uns des plus grands noms de la Renaissance septentrionale, parmi lesquels Albrecht Dürer, Hans Baldung Grien, Jacob Jordaens et Lucas Cranach. La part belle est également faite aux réalisations artistiques de Jérôme Bosch, de Pieter Bruegel l’Ancien et de leurs épigones, qui ouvrent les portes de mondes renversants, peuplés d’une myriade de créatures démoniaques hybrides, somme toute plus drolatiques que réellement effrayantes.

Des créations musicales inédites, combinées à des dispositifs numériques originaux, viennent agrémenter la visite pour une expérience unique.

Le commissariat scientifique est assuré par Gaylen Vankan (ULiège/Transitions) et Julien De Vos (conservateur au TreM.a).

Tarifs

Tarif plein | 5€
Tarif réduit (étudiants, seniors, groupes) | 3€
Groupes scolaires en visite libre | 1€
<12 ans, art. 27, membres ICOM | Gratuit
Détenteurs du MuseumPassMusées | Gratuit

Source


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
celialocufier (16 juin 2022). Exposition : « Diableries ! », Namur, Musée provincial des arts anciens, du 28 mai au 28 août 2022. Collectif d'Historiens de l'Art de la Renaissance. Consulté le 17 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/mowx


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search