Parution : Nicolas Guyard, Les Reliques du Christ, Paris, Cerf, 2022

Saint Suaire, fragments de la Vraie Croix, couronne d’épines, clous de la Passion, mais aussi prépuce ou encore dents de lait : depuis la fin du iiie siècle, les reliques du Christ n’ont cessé de peupler l’imaginaire des croyants. La fascination qu’elles exercent nous transporte entre évocation et vénération, à la frontière entre le réel et le merveilleux. Preuves tangibles de l’existence de Jésus face au vide du Sépulcre, elles interrogent les fondements de la perception de la figure du Dieu fait homme.

De la quête de leur existence à la volonté d’asseoir leur authenticité, en passant par leur circulation de l’Orient à l’Occident, leur histoire relève d’une épopée fabuleuse, dont Nicolas Guyard, recourant à de nombreuses sources inédites, se fait ici le conteur, depuis la Jérusalem des premiers chrétiens jusqu’aux ostensions du Suaire de Turin.

Une véritable enquête entre le matériel et le spirituel au coeur du christianisme occidental.

Maître de conférences à l’université Paul-Valéry Montpellier 3, auteur d’une thèse remarquée sur les formes dévotionnelles à l’époque moderne, spécialiste du sacré et de la sainteté, Nicolas Guyard participe au renouvellement actuel de l’histoire du catholicisme.

Source



Citer ce billet
Fiammetta Campagnoli (2022, 24 août). Parution : Nicolas Guyard, Les Reliques du Christ, Paris, Cerf, 2022. Collectif d'Historiens de l'Art de la Renaissance. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/moys

Fiammetta Campagnoli

Fiammetta Campagnoli est doctorante en histoire de l'art moderne à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches se concentrent sur la perception et sur la réception de la spatialité de l’image mariale au XVe et au XVIe siècle.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search