Colloque : « Mobilités artistiques à l’époque moderne : XVIIᵉ et XVIIIᵉ siècles », Paris, DFK, 27-28 octobre 2022

Colloque centre allemand d’histoire de l’art : 27-28 octobre 2022

Comment l’étude des mobilités artistiques à l’époque moderne nous permet-elle de façonner la cartographie de l’art autrement ? Etudier la mobilité des artistes met en question nos critères de classement et d’attribution d’une identité géographique et culturelle aux acteurs et objets artistiques. Les déplacements des artistes, leurs parcours entre différents pays et centres culturels, nécessitent de penser en de nouveaux termes : au lieu de mettre en avant une seule identité nationale, il convient de réfléchir aux identités multiples ou même « déracinées ». Le colloque a pour objectif d’établir des grilles de lecture qui prennent en compte ces identités et objets hybrides qui résultent d’un parcours et d’une pratique artistique « transfrontaliers ».

How does the analysis of artistic mobilities in the modern era enable us to shape the cartography of art differently? Studying the mobility of artists calls into question our criteria for classifying artistic agents and objects and ascribing them a geographical and cultural identity. The movements of artists, their journeys between different countries and cultural centers, necessitate that we think in new terms: instead of a single national identity, it is important to consider multiple or even deracinated identities. The conference seeks to establish patterns of interpretation that take into account these hybrid identities and objects resulting from artistic journeys and practices across borders.

Programme : 

Jeudi 27 octobre 2022
10h00 – Accueil et Introduction
Peter Geimer (DFK Paris)
Marlen Schneider (Université Grenoble Alpes / LARHRA)

I. Hybridations
Modération : Lena Bader (DFK Paris)

10h30 – Early modern artists abroad: fostering creativity and shaping artistic practices
Marije Osnabrugge

11h15 – La veduta en Europe au XVIIIe siècle : approches transnationales aux arts graphiques
Camilla Pietrabissa (Università Iuav di Venezia)

12h00 – Antoine Pesne à la croisée des goûts : stratégies d’adaptation et d’hybridation d’un artiste mobile
Marlen Schneider (Université Grenoble Alpes / LARHRA)

Pause déjeuner

II. Identités
Modération : Markus A. Castor(DFK Paris)

14h00 – „Thank God for Immigrants“ : The Foreign Artists of a British School of Painters of 1706
Ulrike Kern (Goethe-Universität Frankfurt am Main)

14h45 – Licence to Draw : Identity and Geography in the Artist’s Anecdote about the Confusion between Artist and Spy in the 18th Century
Ulrike Boskamp (Berlin)

Pause café

16h00 – »Il me tient pour un émigré« : French Artists Abroad, 1789–1814
Gerrit Walczak (München/Berlin)

16h45 – Artists in Dependence : Johann Moritz Rugendas and Hercule Florence between Europe and South-America
Joachim Rees (Universität des Saarlandes)

17h30 – Conclusions de la première journée

Vendredi 28 octobre 2022

III. Réseaux et institutions
Modération : Marlen Schneider (Université Grenoble Alpes / LARHRA)

9h00 – Une carrière sous le signe de la double culture : l’exemple de Jean-Baptiste Descamps au XVIIIe siècle
Gaëtane Maës (Université de Lille)

9h45 – La Schildersbent : un réseau d’artistes entre les Pays-Bas et Rome au XVIIe siècle
Suzanne Baverez (EPHE Paris)

Pause café

11h00 – Artists and the Court : Analysing the Typology of Early Modern Artistic Mobility in the case of Florence (1600 − c. 1680)
Madeline Delbé (Rheinische Friedrich-Wilhelms-Universität Bonn)

11h45 – Professors and Pupils on the move : Circulation of People, Ideas and Skills at Academy of Fine Arts in Vienna (1766–1794)
Tomáš Valeš (Masaryk University)

Pause déjeuner

IV. Mobilités numériques
Modération : Anne Klammt (DFK Paris)

13h30 – Track & Trace : The Transnational Mobility of Artists of the Low Countries in a Database
Rieke van Leeuwen (RKD – Nederlands Instituut voor Kunstgeschiedenis)

14h15 – Traveling Images : The Role of French Painters and Painting in late 17th and early 18th Century Britain – A Quantitative Approach
Deborah Schlauch (DFK Paris)

Pause café

15h30 – Rethinking Artistic Mobility between Great Britain and Rome in the Late 18th Century
Tiziano Casola (Università degli Studi G. d’Annunzio Chieti e Pescara)

16h15 – Travels, letters, and writings – The Pan-European experiences of Swedish architect Nicodemus Tessin the Younger (1654-1728)
Sara Bernert (Utrecht University)

17h00 – Discussion finale

Conception et organisation: Marlen Schneider (Université Grenoble Alpes / LARHRA)
Avec le soutien de l’équipe du DFK Paris

Source


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
celialocufier (15 octobre 2022). Colloque : « Mobilités artistiques à l’époque moderne : XVIIᵉ et XVIIIᵉ siècles », Paris, DFK, 27-28 octobre 2022. Collectif d'Historiens de l'Art de la Renaissance. Consulté le 17 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/mp0k


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search