Appel à contribution : Studiolo, n° 19, 2023, date limite le 6 mars 2023

Publiée par l’Académie de France à Rome – Villa Médicis, Studiolo est une revue annuelle d’histoire de l’art dédiée à la production artistique et la circulation des images entre l’Italie, l’Europe et le Monde, de la Renaissance à nos jours. Elle constitue un espace ouvert aux recherches les plus actuelles qui occupent toutes les disciplines de l’histoire de l’art, dans ses objectifs comme dans ses méthodes. Chaque numéro comporte un dossier thématique et des rubriques : la rubrique essais,ouverte aux propositions hors thème ; débats, consacrée à l’historiographie ; patrimoine et histoire à la Villa Médicis, portant sur l’histoire de l’Académie de France à Rome ainsi que sur les activités et les chantiers de restaurations suivis par le département d’histoire de l’art. Enfin, dans champ libre, Studiolo ouvre ses pages aux pensionnaires de l’année en cours.

Dossier : LA VIE DES ŒUVRES

Artistes, collectionneurs, historiens de l’art, conservateurs de musée sont sans cesse confrontés à la question cruciale des métamorphoses des œuvres d’art. Dès le moment de leur achèvement, les œuvres subissent en effet un nombre infini de transformations qui peuvent être déterminées autant par des facteurs internes, liés à leur matérialité (durabilité, altération, dépérissement, effacement, effritement…), qu’à des facteurs externes (accidents, vandalisme, censure, morcellement, dispersion, perte de contexte d’origine, restauration…), capables d’altérer profondément la perception et l’appréhension qu’on en a.

Que voyons-nous lorsque nous considérons une œuvre ? Comment celle-ci témoigne-t-elle ou donne-t-elle à voir l’histoire qui est la sienne ? Dans quelle mesure les changements intervenus dans le temps peuvent être perçus par le regard à un moment déterminé et sont-ils capables de reconfigurer les objets dans de nouveaux régimes esthétiques, sémantiques et sociaux ? Comment cette question est-elle prise en compte par la discipline de l’histoire de l’art, par la conservation, la restauration et plus largement par les sciences humaines et celles du patrimoine ?

Consacré à la Vie des œuvres, le numéro #19 de Studiolo souhaite engager une réflexion critique sur le caractère « vivant » et « mouvant » des œuvres d’art et sur les relations et les discours, toujours changeants, qui se construisent avec elles et autour d’elles, tout au long de leur biographie.

Ouvert aux études de cas et à une pluralité d’approches, – qu’elles soient historiques, anthropologiques, conservatives, juridiques, philosophiques, littéraires… –, ce numéro sollicite de nombreuses pistes de réflexions, parmi lesquelles :

  • le devenir de l’œuvre : transformations, modifications, sédimentations temporelles ;
  • les concepts complexes d’autonomie, d’‘authenticité’, d’originalité de l’œuvre ;
  • la biographie de l’œuvre : décontextualisation, recontextualisation, recyclage, fortune, redécouverte, voyages, restitutions ;
  • le rôle social et la socialité des œuvres ;
  • la puissance vitale et la vitalité des œuvres dans le discours sur l’art, la critique, la construction de mythes et de narrations ;
  • l’œuvre et son image : diffusion, viralité, reconstructions numériques ;
  • restaurations et dérestaurations : philosophies et motivations ;
  • déclin et mort de l’œuvre : accident, destruction, lacunes et perte, oubli ;
  • l’œuvre à la croisée des changements de regards et des perceptions historiques ;
  • la muséographie de la vie des œuvres.

Nous avons le plaisir d’annoncer que Sébastien Allard, Directeur du Département des Peintures du musée du Louvre, a été invité à co-diriger la section thématique dédiée à la Vie des œuvres du numéro #19 de Studiolo. Un séminaire de recherche consacré à ce sujet est conjointement organisé par l’Académie de France à Rome – Villa Médicis et le musée du Louvre.

Les articles peuvent être publiés en trois langues, français, italien et anglais, et doivent être inédits. Dans les rubriques dossier, essais et débats, les articles doivent être compris entre 30 000 et 80 000 signes (espaces et notes comprises). Dans la dernière rubrique patrimoine ethistoire à la Villa Médicis, ils doivent être compris entre 10 000 et 50 000 signes (espaces et notes comprises). Les œuvres reproduites doivent être fournies par les auteurs et libres de droits. Les auteurs devront se charger de mettre en forme leur article selon les normes éditoriales. L’article doit être accompagné d’un résumé de 800 signes environ et d’une biographie de l’auteur de 800 signes également présentant ses fonctions, ses recherches en cours et ses publications récentes, et complété par son adresse électronique. Ce résumé et cette biographie sont transmis dans un document distinct.

Tous ces documents sont à envoyer par courriel, au format Word, à Patrizia Celli, secrétaire de rédaction : patrizia.celli@villamedici.it

Remise des articles : 6 mars 2023
Parution : Automne 2023


Directeur de la publication : Sam Stourdzé

Rédactrice en chef : Francesca Alberti

Comité de rédaction : Marc Bayard (Mobilier National), Diane Bodart (Columbia University), Olivier Bonfait (Université de Bourgogne), Luisa Capodieci (Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne), Stefano Chiodi (Università Roma Tre), Frédéric Cousinié (Université de Rouen Normandie), Ralph Dekoninck (Université de Louvain), Antonella Fenech (CNRS/ Centre André Chastel), Elena Fumagalli (Università degli Studi di Modena e Reggio Emilia), Sophie Harent (Musée national Magnin, Dijon), Michel Hochmann (EPHE, Paris), Dominique Jarrassé (Université de Bordeaux 3, École du Louvre), Annick Lemoine (Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris), Maria Grazia Messina (Università degli Studi di Firenze), Patrick Michel (Université Charles de Gaulle – Lille 3), Philippe Morel (Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne), France Nerlich (Université de Tours, INHA), Patricia Rubin (Institute of Fine Arts, New York University), Tiziana Serena (Università degli Studi di Firenze), Anne-Elisabeth Spica (Université de Lorraine), Véronique Yersin (Édition Macula), Giovanna Zapperi (Université de Genève).

Coordination éditoriale : Cecilia Trombadori

Secrétariat de rédaction : Patrizia Celli

Design graphic : Schaffter Sahli

Éditeur : Éditions Macula

Source



Citer ce billet
Florence Larcher (2022, 25 octobre). Appel à contribution : Studiolo, n° 19, 2023, date limite le 6 mars 2023. Centre d'Histoire de l'Art de la Renaissance. Consulté le 20 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mp0y

Florence Larcher

Florence Larcher est doctorante à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches sur les images de saint Roch en Italie de 1350 à 1680 l'amènent à étudier la peinture murale, la sérialité et l'itinérance des peintres.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search