Séminaire : « Expérience. Théologie et image entre Moyen Âge et Époque moderne », Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, janvier-mai 2023

Afin de tisser des liens entre Histoire de l’art, Théologie et Histoire religieuse, chaque séance de ce cycle de conférences accueillera deux intervenants d’horizons disciplinaires et méthodologiques différents, qui s’exprimeront chacun pendant quarante minutes avant une discussion finale avec l’assemblée. Cette collaboration résulte d’un hiatus méthodologique constaté entre Histoire de l’art médiéval et Histoire de l’art moderne dans l’appréhension des rapports entre l’art et la théorie religieuse.

De fait, en 2005, Jean-Michel Leniaud faisait le constat de « l’absence de dialogue, voire d’autisme savant » entre l’histoire religieuse et l’histoire de l’art religieux. Pourtant, en Histoire de l’art médiéval, malgré des relations parfois conflictuelles entre l’analyse des textes et celle des images, l’invitation de Jeffrey Hamburger à recréditer académiquement la théologie en tant que « mitress of arts » semble avoir été prise ces dernières années avec beaucoup de sérieux. Le dialogue entre Histoire de l’art, Théologie et Histoire religieuse se trouve aujourd’hui bien souvent revendiqué comme le fondement de nombreuses études récentes (Bauer, Hamburger, Bynum, Kessler, Baschet, Palazzo…).

Toutefois, une telle tridisciplinarité semble encore rare chez les historiens de l’art moderne, parmi lesquels certains chercheurs comme Giovanni Careri ou Ralph Dekoninck font figure de pionniers. En 2020, Jean-Pascal Gay observait encore par exemple que « l’histoire de l’activité théologique à l’époque moderne […] demeure un champ marginal tant dans le champ historique dans son ensemble qu’au sein de celui de l’histoire religieuse ». Ce constat vaut particulièrement pour l’historiographie française qu’il compare avec celle de l’Italie et de l’Allemagne, où la « Kircherngeschichte n’a jamais désinvesti l’étude des théologiens modernes. Lorsqu’il plaidait pour une « histoire visuelle du sentiment religieux », Ralph Dekoninck saluait les travaux d’Olivier Boulnois, de Frédéric Cousinié et de Walter Melion, pour leur aptitude à ouvrir « la voie aux historiens de l’art des temps modernes sur de nouvelles manières d’appréhender l’image religieuse conçue et vécue comme expérience ».

Le dernier mot de cette citation sera utilisé comme pivot autour duquel seront axées les conférences et les discussions de ce cycle. Nous considérerons toutefois l’expérience dans son sens le plus large comme la mise en contact de soi avec le réel, confrontation de laquelle résulte le savoir et l’action.

6 janvier 2023 / 18 h 00 – 20 h 00 / INHA – Salle Giorgio Vasari

  • Éric PALAZZO, Professeur d’histoire de l’art du Moyen Âge à l’Université de Poitiers, L’expérience de la tension des choses et la « nature morte liturgique »
  • Frédéric NEF, Directeur d’études émérites à l’EHESS, Expérience et expérienciation

21 février 2023 / 18 h 00 – 20 h 00 / INHA – Salle Giorgio Vasari

  • Vincent DEBIAIS, Théologie du silence et expérience dans l’image médiévale
  • Caroline HEERING, Les festivités jésuites au XVIIe siècle : l’expérience sensible du sacré dans les arts éphémères

28 mars 2023 / 18 h 00 – 20 h 00 / INHA – Salle Giorgio Vasari

  • Ingrid FALQUE, Mit bildgebender wise. Images et experience mystique dans l’Exemplar d’Henri Suso
  • Michel WEEMANS, Pièges dans les marges. Images de pièges et images pièges dans les Heures de Catherine de Clève

7 avril 2023 / 18 h 00 – 20 h 00 / INHA – Salle Giorgio Vasari

  • Alain RAUWEL, Existe-t-il des « images liturgiques » dans la chrétienté médiévale ? (XIe-XIIIe siècles)
  • Émilie CHEDEVILLE, Mystagogie et expérience : le décor au prisme de l’effectuation liturgique à l’époque moderne

23 mai 2023 / 18 h 00 – 20 h 00 / INHA – Salle Giorgio Vasari

  • Werner G. JEANROND, The Contribution of Theology yo the Understanding of Religious Experience and Expression
  • Ralph DEKONINCK, Artem experiential fecit. Expérience mystique et experience esthétique au premier âge moderne

Source



Citer ce billet
Florence Larcher (2023, 2 février). Séminaire : « Expérience. Théologie et image entre Moyen Âge et Époque moderne », Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, janvier-mai 2023. Centre d'Histoire de l'Art de la Renaissance. Consulté le 15 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mp3h

Florence Larcher

Florence Larcher est doctorante à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches sur les images de saint Roch en Italie de 1350 à 1680 l'amènent à étudier la peinture murale, la sérialité et l'itinérance des peintres.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search