Séminaire : « Du féminin dans la musique à Rome », Paris, INHA, 4 février 2015

« Du féminin dans la musique à Rome. La matrone et son instrument à cordes (lyre, cithare et luth) : un topos iconographique dans l’art funéraire romain »

Première séance du séminaire « L’Iconographie musicale et l’art occidental » organisé en partenariat avec l’ANR Musiconis et l’IReMus (Paris-Sorbonne)

mercredi 4 février 2015 – 14h-16h

Galerie Colbert
Salle Mariette
Institut national d’histoire de l’art
entrée libre

Accès :

6 rue des Petits-Champs ou 2, rue Vivienne
75002 Paris

Par Christophe Vendries, professeur d’Histoire romaine, Université de Rennes II/LAHM

L’INHA associé avec l’IReMus (Institut de Recherche en Musicologie, Université Paris-Sorbonne, UMR 8223) proposent d’organiser un séminaire de deux heures bimensuelles (février-mai 2015). Son objectif est de permettre, dans un format propice aux échanges et à la transmission d’expériences disciplinaires, la rencontre entre musicologues et historiens de l’art autour d’oeuvres visuelles représentant ou s’appuyant sur la musique, de l’Antiquité jusqu’à l’époque contemporaine.
Ce séminaire, très ouvert, n’est pas limité dans ses thématiques. Chacune de ses séances comprendra l’intervention d’un spécialiste (une heure environ), puis une discussion avec un auditoire constitué d’historiens de l’art, de musicologues, mais aussi d’étudiants en master ou en doctorat de musicologie à l’Université Paris-Sorbonne (séminaire optionnel), d’étudiants en histoire de l’art, d’étudiants du CNSM (Conservatoire National Supérieur de Musique) et de l’EHESS (École des Hautes Études en Sciences Sociales). Le séminaire sera également ouvert à un public plus large.

Programme complet du séminaire organisé à l’INHA (6 séances : 4 février / 18 février / 4 mars / 18 mars / 15 avril / 6 mai 2015)

Partenaires scientifiques et organisateurs :
Florence Gétreau (CNRS-IReMus), Frédéric Billiet (Université Paris Sorbonne-IReMus,
ANR Musiconis), Isabelle Marchesin (INHA, ANR Musiconis) et Sébastien Biay (CESCM, ANR
Musiconis).

 

Source

 


Vous aimerez aussi...