Séminaire Collectif d’Histoire de l’Art de la Renaissance: 5e séance, vendredi 20 février, INHA, salle Vasari, 18h-20h

.

SÉMINAIRE COLLECTIF D’HISTOIRE DE L’ART DE LA RENAISSANCE
CESR, EHESS, EPHE ET PARIS I

(2014-2015)

.

herri-met-de-bles-couverture-479x580

.

Programme en pdf

.

20 février, 18-20h, INHA, salle Vasari

Présentation de l’ouvrage de :

Michel Weemans

Met de Bles (Hazan, 2013),

avec Giovanni Careri et l’auteur.

.

L’historien de l’art Michel Weemans, professeur à l’École Nationale Supérieure d’Art de Bourges, présentera son livre Herri met de Bles. Les ruses du paysage au temps de Bruegel et Erasme (Hazan, octobre 2013).

.

Le livre

Herri Met de Bles (vers 1500-1558) est, avec Joachim Patinir et Pieter Bruegel, l’un des peintres majeurs du paysage flamand du XVIe siècle. C’est aussi l’un des plus mystérieux dans l’histoire de la peinture de paysage. Cette monographie questionne la dimension religieuse de ces paysages. Elle entend aussi expliquer la présence d’énigmatiques figures anthropomorphes dissimulées dans la trame végétale et dans les rochers. Telle falaise évoque un aigle, tel monticule se révèle être un profil d’homme quand on tourne le tableau à 90 degrés. Loin d’être marginal et insignifiant, ce phénomène pictural participe activement à l’exégèse du livre de la nature et du livre des Écritures mises en œuvre par le paysage. Les images doubles et cachées de Bles tiennent un rôle essentiel : celui d’intriguer le regard et de provoquer la conversion du sens littéral vers le sens spirituel. Bles se rendit célèbre sous le nom de « peintre à la chouette », l’oiseau de la dissimulation et du discernement qu’il cachait dans chacun de ses paysages, comme un avertissement adressé à ses spectateurs. Les illustrations de cet ouvrage offrent une multitude de détails qui permettent de déchiffrer ces énigmes.

.

L’auteur

Docteur en histoire de l’art, spécialiste de la peinture néerlandaise du XVIe siècle, il a été invité en 2005-2006 au J. Paul Getty Postdoctoral Fellowship in the History of Art and the Humanities, États-Unis. En 2008-2009, il a obtenu une bourse d’un an au Netherlandish Institute for Avanced Study, à Wassenaar, pour travailler avec un groupe de recherche sur : Discourses of Meditation and Self-Reflection in Art and Literature, 1300-1600. En 2009-2010, il a obtenu un congé étude et recherche durant lequel il a réalisé avec Jean-Hubert Martin l’exposition intitulée Une image peut en cacher une autre aux Galeries nationales du Grand Palais, d’avril à juin 2009. Il est membre de plusieurs centres de recherches, du Centre d’Histoire et Théorie de l’Art, EHESS, de Renaissance Society of America, du College Art Association, du GEMCA (Group for Early Modern Cultural Analysis) de l’université Catholique de Louvain, du Sixteenth Century Society et du comité scientifique de la revue Art in translation.

Il participe à de nombreux colloques et rédige de nombreux articles sur ces domaines de recherche, Histoire du paysage dans l’art néerlandais aux XVIe et XVIIIe, Herri met de Bles (c 1500-1560), Pieter Brueghel (1525-1569) et sur l’histoire et théorie des arts, période moderne et contemporaine. À l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Bourges, il enseigne l’histoire et la théorie de l’art et il a conduit un cycle de conférences intitulé Art et camouflage à travers l’art du XXe siècle.

.


Marie Piccoli-Wentzo

Marie Piccoli-Wentzo est doctorante en histoire de l'art moderne à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur l'image du désert dans l'art italien de la fin de l'époque médiévale et du début des temps modernes (XIVe-XVIe siècle).

Vous aimerez aussi...