Conférence : Julia Castiglione, Margerita Quaglino, Anna Sconza, « Le projet ArTerm – La terminologie artistique (Italie XVe-XVIe siècles) », Paris, INHA, 16 mars 2023, 16h-18h

Le projet ArTerm se situe au croisement de l’histoire de l’art, des techniques et de la langue, ayant comme objets la création d’une base de données et la constitution d’un Dictionnaire historique de la peinture, à partir d’un corpus significatif du patrimoine textuel et iconographique. Les objectifs et la méthodologie adoptés seront exposés à travers la présentation du numéro de la revue Studi di Memofonte (déc. 2022) consacrée au Lexique de la couleur (France-Italie, XIVe-XVIIe s.) ; ainsi qu’à travers des cas d’études montrant l’évolution des termes fondateurs du langage pictural, puisés notamment dans les livres de recettes, qui sont des recueils du savoir-faire pratique circulant dans les ateliers d’artistes (Italie du Nord, XVe siècle).

Intervenantes : Julia Castiglione (université de Rome La Sapienza), Margerita Quaglino (université de Turin), Anna Sconza (université Sorbonne Nouvelle – École française de Rome)

À propos de ce séminaire

Cette deuxième saison s’intéresse aux sources et aux écrits relatifs à la couleur et à la description des matériaux de la couleur. Dès l’Antiquité, on les trouve sous la forme d’ouvrages à caractère théorique ou encyclopédique (telle l’œuvre de Pline l’Ancien) ou de quelques témoignages anciens. C’est principalement à partir du Moyen Âge que la littérature dite des recettes artistiques connaît un développement sans précédent. En parallèle de certaines œuvres désormais bien connues, telles que le Traité de Théophile ou le Libro dell’arte de Cennini, des centaines de réceptaires, principalement anonymes, ont été mis au jour. L’étude de ce vaste corpus permet de documenter un large horizon de pratiques artistiques, depuis le bas Moyen Âge, jusqu’à la fin des Temps modernes au moins. S’ajoutent les livres de secrets, les traités artistiques – plus largement diffusés par le biais
de l’imprimerie – et les carnets d’artistes.

Au cours du séminaire, il sera permis de mieux envisager la diversité de ces sources, dans leurs formes et leurs propos. En présentant l’usage actuel qu’il peut en être fait dans le cadre de l’étude de la couleur et de ses matériaux, nous aborderons également les limites de ces textes, de même que les prérequis nécessaires à leur exploitation pertinente, et les informations qu’ils sont susceptibles de nous fournir. Ce séminaire de recherche accompagne la réalisation de deux programmes, l’un mené par l’INHA « Fabrique matérielle du visuel : panneaux peints en Méditerranée, XIIIe – XVIe siècles » et l’autre par la BnF « La couleur : artefacts, matière et cognition ».

Comité scientifique : Claire Bosc-Tiessé (INHA), Charlotte Denoël (BnF), Anne-Solenn Le Hô (Centre de recherche et de restauration des musées de France), Sigrid Mirabaud (INHA), Delphine Morana-Burlot (université Paris 1 Panthéon Sorbonne), Sylvie Neven (chercheuse indépendante) et Laurianne Robinet (Centre de recherche sur la conservation)

Informations pratiques :

Jeudi 16 mars 2023, 16:00 – 18:00

Adresse : Institut national d’histoire de l’art – Galerie Colbert, salle Walter Benjamin – 2, rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs – 75002 Paris

Source



Citer ce billet
Juliette Brack (2023, 12 mars). Conférence : Julia Castiglione, Margerita Quaglino, Anna Sconza, « Le projet ArTerm – La terminologie artistique (Italie XVe-XVIe siècles) », Paris, INHA, 16 mars 2023, 16h-18h. Centre d'Histoire de l'Art de la Renaissance. Consulté le 19 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mp4s

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search