Parution : Anna Baydova, Illustrer le livre. Peintres et enlumineurs dans l’édition parisienne de la Renaissance, Tours, PUFR, 2023

Principal centre d’imprimerie du XVIe siècle, rassemblant les auteurs et les forces artistiques du royaume, Paris offre un échantillon parfait pour l’étude de l’illustration à la Renaissance. De 1540 à 1585, la typographie parisienne intègre des influences issues des éditions humanistes italiennes et des particularités artistiques de l’école de Fontainebleau en développant une identité visuelle bien reconnaissable.

Des artistes de premier ordre tels que Jean Cousin père et Baptiste Pellerin ainsi que des enlumineurs-illustrateurs moins connus, comme Geoffroy Ballin et Charles Jourdain, jouent un rôle clairement établi dans la préparation des illustrations mais les modalités de leur collaboration avec les différents métiers du livre restaient à préciser.

S’appuyant sur des témoignages d’archives associés à l’étude des œuvres, cet ouvrage lève le voile sur la place des peintres et des enlumineurs dans le monde du livre imprimé parisien. Entre histoire de l’art et histoire du livre, il analyse leurs réseaux professionnels et permet de mieux comprendre l’économie du livre illustré à la Renaissance.

Source



Citer ce billet
Fiammetta Campagnoli (2023, 2 avril). Parution : Anna Baydova, Illustrer le livre. Peintres et enlumineurs dans l’édition parisienne de la Renaissance, Tours, PUFR, 2023. Collectif d'Historiens de l'Art de la Renaissance. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mp5e

Fiammetta Campagnoli

Fiammetta Campagnoli est doctorante en histoire de l'art moderne à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches se concentrent sur la perception et sur la réception de la spatialité de l’image mariale au XVe et au XVIe siècle.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search