Parution : Michel Zink, Parler aux «simples gens». Un art médiéval, Paris, Éditions du Cerf, 2023

Les « simples gens » au Moyen Âge ? Ils ne sont pas rien. Au contraire, on leur parle. Et dans leur langue ! Pourquoi ? Parce que le christianisme exige l’adhésion personnelle des individus. Parce qu’il faut donc s’adresser à tous. Et non pas en latin.

Les langues nouvelles existent à peine quand les conciles exhortent à y recourir pour prêcher au peuple. Mais qui sont les « simples gens » ? On voit en eux la figure du Christ, mais on les méprise, on les exploite, on s’en moque. Les auteurs et les prédicateurs sont déchirés entre le modèle de la grande rhétorique antique et la puissance qui émane de la simplicité biblique.

Parler aux simples, parler des simples, faire parler les simples : tout se mêle, les formes littéraires en jouent et s’en enrichissent. C’est cet univers méconnu que parcourt ici le grand historien Michel Zink.
Il rend aussi hommage à l’effort de vulgarisation que nous devons à ce Moyen Âge si décrié. Et à son influence décisive sur notre langue, notre littérature et notre civilisation.

Une synthèse brillante, accessible et vivante.

Ancien professeur à la Sorbonne et au Collège de France, Michel Zink est membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres et de l’Académie française. Il est l’auteur d’une oeuvre importante, pour l’ensemble de laquelle il a reçu le prix Balzan, et notamment de Bienvenue au Moyen Âge ou du Jongleur de Notre Dame.

Informations pratiques :

Michel Zink, Parler aux «simples gens». Un art médiéval, Paris, Éditions du Cerf, 2023 ; 1 vol., 240 p. ISBN : 978-2-20414-001-0. prix : € 20,00.

Source



Citer ce billet
Fiammetta Campagnoli (2023, 23 décembre). Parution : Michel Zink, Parler aux «simples gens». Un art médiéval, Paris, Éditions du Cerf, 2023. Centre d'Histoire de l'Art de la Renaissance. Consulté le 20 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ve9t

Fiammetta Campagnoli

Fiammetta Campagnoli est doctorante en histoire de l'art moderne à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches se concentrent sur la perception et sur la réception de la spatialité de l’image mariale au XVe et au XVIe siècle.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search