Parution : Antonio Brucculeri, “Les Français et la Renaissance”, Berlin, De Gruyter, 2023

The theme of the book is the interpretation of Italian Renaissance art by French artists as of the final decades of the 18th century. In particular, the book examines the origins of the historiographical myth of Tuscan Quattrocento architecture and art and how this myth took shape and spread thanks to the gaze of French travelers, philosophers, scholars, artists, and, more specifically, architects. The book also analyzes the genesis and evolution of architects’ travels in Tuscany as well as the ingenious, and innovative practice of tracing the original drawings of Renaissance architects. Finally, it addresses the French architects’ disposition toward promoting an Italian Neo-Renaissance architectural language, in Europe and beyond, thus responding to values endorsed by the bourgeoisie of the 19th century.

Cet ouvrage s’intéresse à l’interprétation de la Renaissance italienne par les artistes français depuis la fin du XVIIIe siècle. L’accent est mis sur les origines du mythe historiographique de l’architecture et de l’art du Quattrocento toscan, et sur la manière dont ce mythe a pris forme et s’est répandu grâce au regard des voyageurs, philosophes, érudits, artistes et surtout architectes français. L’auteur analyse la genèse et le développement des voyages en Toscane des architectes ainsi que la pratique innovante de la copie des dessins originaux d’architecture de la Renaissance. Il examine également la tendance des architectes français à promouvoir un langage architectural de la néo-renaissance italienne, inspiré des valeurs défendues par la bourgeoisie du XIXe siècle.

The book focuses on French artists and architects’ interpretation of Renaissance architecture from the 1760s onwards. Exploring the origins of the historiographical myth of Tuscan and Florentine Quattrocento architecture, it studies the fascination of these 18th century philosophers, scholars and travelers, forerunner of the enchantment of 19th century artists, in particular architects, who then disseminated neo-Renaissance Italian language.

Source


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Fiammetta Campagnoli (17 janvier 2023). Parution : Antonio Brucculeri, “Les Français et la Renaissance”, Berlin, De Gruyter, 2023. Collectif d'Historiens de l'Art de la Renaissance. Consulté le 15 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/mp34


Fiammetta Campagnoli

Fiammetta Campagnoli est doctorante en histoire de l'art moderne à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches se concentrent sur la perception et sur la réception de la spatialité de l’image mariale au XVe et au XVIe siècle.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search