Colloque : « Métamorphoses et usages d’un même passé et formation des identités en Europe du XIVᵉ siècle jusqu’aux années 1980 : partages, concurrences ou conflits des mémoires », Lille, Palais des Beaux-Arts, 14-15 septembre 2023

JEUDI 14 SEPTEMBRE

-9h Accueil  

-9h15 Ouverture du colloque, Fiona McIntosh-Varjabédian (Université de Lille, Directrice adjointe du laboratoire ALITHILA) 

 -9h30 Introduction, Catherine Gaullier-Bougassas (Université de Lille, ERC AGRELITA) 

Conférence d’ouverture : 

-9h45-10h25 Alain Schnapp (Paris 1 – Panthéon Sorbonne), « Du réveil des morts au culte des ruines en Occident. XIVe-XVIIIe siècles » 

Session 1 :  

-10h25-10h50 Pim den Boer (Université d’Amsterdam), « Hérodote politique » 

 -10h50-11h15 Blaise Wilfert (École normale supérieure – Paris Sciences et lettres), « Une identité européenne ? Les études européennes, l’histoire de l’Europe et les pièges de la “mémoire” européenne. »   

-11h15-11h35 Discussion 

-11h35-12h Pause  

-12h-12h25 Anne-Marie Cheny (Université Rouen Normandie), « Byzance et les frontières de l’Europe » 

 -12h25-12h50 Yann Lignereux (Université de Nantes), « Cyrus disgracié… Thomyris, une perceptrice impériale auprès de Louis XIV? » 

-12h50-13h10 Discussion  

Session 2 :  

-14h40-15h05 Gilles Grivaud (Université Rouen Normandie), « Les Gasmules, mirages d’une régénération identitaire » 

 -15h05-15h30 Ludivine Voisin (École française d’Athènes/Université Rouen Normandie), « Grecs et Latins à Chypre (1191-1571) : concurrences autour du passé médiéval de l’île (années 1850-années 1950) »  

-15h30-15h50 Discussion 

 -15h50-16h15 Pause 

-16h15-16h40 Aude Mairey (CNRS/Paris 1 Panthéon-Sorbonne), « Troie, lieu de mémoire contesté pendant la guerre de Cent ans » 

 -16h40-17h05 Marcin Kurdyka (Université Savoie Mont Blanc/Université de Varsovie), « L’invention d’une mémoire des origines slaves au XIVe siècle en Pologne et en Bohême » 

-17h05-17h25 Discussion 

VENDREDI 15 SEPTEMBRE

Session 3 :  

-9h30-9h55 Stéphane Michonneau (Université Paris-Est Créteil), « Le passé disputé de la guerre d’Espagne et de la répression franquiste » 

 -9h55-10h20 Johann Chapoutot (Sorbonne Université), « L’antiquité nazie, ou la réinvention d’une tradition » 

 -10h20-10h55 Martine Benoit (Université de Lille), « La “symbiose judéo-allemande”, un passé fantasmé ? »  

-10h55-11h15 Discussion 

-11h15-11h40 Pause 

-11h40-12h05 Romain Feist (Bibliothèque nationale de France), « La Grèce sur la scène de l’Opéra de Paris (1789-1826) : perception et manipulations d’un modèle » 

-12h05-12h30 Sanne Steen (Université Érasme de Rotterdam), « Identifying with “a brazen statue in the marketplace”: Rotterdammers interacting with the Erasmus Statue » 

 -12h30-12h55 Peter Anthony Thompson (Institute of Fine Arts, Université de New York), « Projecting Roman Britain: Cinema newsreels and national ancestry »  

-12h55-13h15 Discussion   

Session 4 :  

-14h30-14h55 Étienne Bourdon (Université Grenoble Alpes), « La fabrique des ancêtres. Les usages politiques et culturels de l’histoire des Gaulois en France au XVIe siècle » 

 -14h55-15h20 Johann Elbory (Université Grenoble Alpes), « Les usages historiques et politiques de la figure druidique dans la seconde modernité, XVIIe-XVIIIe siècle. Identités et conflictualités »  

-15h20-15h40 Discussion 

-15h40-16h05 Pause  

-16h05-16h30 Przemyslaw Szczur (Université pédagogique de Cracovie), « Usages du passé et (re)formation de l’identité nationale polonaise chez deux romanciers historiques transnationaux polono-français de l’époque romantique » 

 -16h30-16h55 Louis Pichot (Nantes Université), « Quel héritage romain pour le Scottish Enlightenment ? Lecture croisée de A. Smith et de A. Ferguson » 

-16h55-17h30 Discussion et clôture. 

 

Organisation : Catherine Gaullier-Bougassas 

Comité scientifique : Martine Benoit, Université de Lille ; Stefan Berger, Ruhr-Universität Bochum  ; Hélène Casanova-Robin, Sorbonne Université ; Gerard Delanty, University of Sussex ; Sophie Duchesne, Sciences Po Bordeaux ; François Hartog, École des hautes études en sciences sociales ; Tuuli Lähdesmäki, University of Jyväskylä ; Stéphane Michonneau, Université Paris-Est Créteil ; Elena Musiani, Università degli Studi di Bologna ; Cédric Passard, Sciences Po Lille, Université de Lille ; Alain Schnapp, Université Panthéon-Sorbonne ; Aline Sierp, University of Maastricht



Citer ce billet
Florence Larcher (2023, 12 septembre). Colloque : « Métamorphoses et usages d’un même passé et formation des identités en Europe du XIVᵉ siècle jusqu’aux années 1980 : partages, concurrences ou conflits des mémoires », Lille, Palais des Beaux-Arts, 14-15 septembre 2023. Centre d'Histoire de l'Art de la Renaissance. Consulté le 19 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mpa0

Florence Larcher

Florence Larcher est doctorante à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches sur les images de saint Roch en Italie de 1350 à 1680 l'amènent à étudier la peinture murale, la sérialité et l'itinérance des peintres.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search