• Non classé

Exposition : Italica Biblia. Gravures bibliques et bibles italiennes des XVe et XVIe siècles, Caen, Musée des Beaux-arts, du 15 décembre 2012 au 3 mars 2013.


source : www.mba.caen.fr

 

L’Italie, pays du catholicisme triomphant, n’a pas été de tout temps étrangère à la culture biblique de ses voisins protestants du nord. Au XVe siècle, elle est le pays d’Europe où la connaissance de l’Écriture est la plus répandue grâce aux presses de toute la péninsule et d’abord à celles de Venise. Au siècle suivant les hébraïstes chrétiens d’Italie font participer la philologie* italienne au mouvement de retour aux sources bibliques du christianisme qui secoue l’Europe réformée. Les premières traductions faites en toscan d’après l’hébreu et le grec ne rencontrent pendant une trentaine d’années aucune opposition de l’Église romaine. Les modèles iconographiques dérivés des bibles vénitiennes s’imposent, par le canal des éditions lyonnaises, jusque vers l’Espagne ou l’Angleterre. Les graveurs italiens répandent l’oeuvre biblique de Raphaël, de Jules Romain ou de Titien. Mais à partir du concile de Trente (1545-1563) une pesante censure ecclésiastique sur les éditions bibliques se met peu a peu en place dans toute l’Italie, provoquant un véritable arrachement culturel : bibliothèques expurgées, bûchers de bibles interdites, prohibition des éditions en langue vulgaire et même des paraphrases qui ne peuvent plus être publiées qu’à l’étranger et qu’il devient périlleux de conserver. La présence biblique dans la religion des Italiens doit dès lors, comme en Espagne, emprunter des voies indirectes où l’image joue un rôle essentiel. L’oeuvre des savants, des réformateurs, des poètes et des artistes italiens qui, pendant plus d’un siècle, illustrèrent cette éblouissante renaissance biblique italienne, sera présentée en une exposition qu’accompagnera le colloque international Italica Biblia. La Bible et l’Italie entre Renaissance et Réforme (MRSH de Caen, 17-18 janvier 2013.) Un choix de gravures de la collection Mancel y sera uni a un important ensemble de bibles italiennes illustrées provenant des collections bas-normandes recensées dans la base de données « Routes du livre ancien italien en Normandie » (MRSH et LASLAR de l’université de Caen), complétées par des prêts exceptionnels de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, de la bibliothèque municipale de Rennes et de celle Rouen. François Dupuigrenet Desroussilles, professeur à Florida State University, en est le commissaire avec Caroline Joubert (conservateur au musée des Beaux-Arts de Caen) et Ilaria Andreoli (Kluge Fellow à la Bibliothèque du Congrès de Washington).


Commissaire(s) :

François Dupuigrenet Desroussilles, professeur à Florida State University, Caroline Joubert, conservateur au musée des Beaux-Arts de Caen, et Ilaria Andreoli, Kluge Fellow à la Bibliothèque du Congrès de Washington.

 

Catalogue d’exposition : information à venir. 


Vous aimerez aussi...