Exposition: « D’or et d’ivoire, Paris, Pise, Florence, Sienne. 1250-1320 », Louvre-Lens, du 27 mai au 28 septembre 2015

.

D’OR ET D’IVOIRE

Paris, Pise, Florence, Sienne. 1250-1320

 

visuel_exposition_doretdivoire

 

L’exposition de l’été 2015 au Louvre-Lens met en lumière la richesse des échanges artistiques entre la capitale du royaume de France et l’actuelle Toscane dans la seconde moitié du 13e siècle.
Grâce aux prêts exceptionnels d’une vingtaine de prestigieux musées européens, elle lève le voile sur les relations entre les grands foyers de création artistique que sont à l’époque Paris d’un côté, Florence, Sienne et Pise de l’autre. Statuaire monumentale, peintures à fond d’or mais aussi manuscrits enluminés, émaux et ivoires précieux : plus de 125 œuvres d’un grand raffinement sont ainsi rassemblées. Elles révèlent en particulier l’influence exercée par les représentants français du gothique rayonnant sur les sculpteurs et peintres toscans de la fin du 13e siècle, dans une aire culturelle qui deviendra le berceau de la Première Renaissance.
L’exposition du Louvre-Lens est la toute première à se pencher sur ce phénomène d’une extrême importance pour l’histoire de l’art.

.

le-christ-crucifie-dans-l-exposition-d-or-et-d-ivoire-paris-_2098293

.

Commissaires de l’exposition : Xavier Dectot, directeur du musée du Louvre-Lens ; Marie-Lys Marguerite, directrice des musées de Saint-Omer.

Exposition organisée par le Louvre-Lens,
avec la participation exceptionnelle de la Soprintendenza BAPSAE di Pisa e Livorno et du Musée de Cluny – Musée national du Moyen Âge,
avec le soutien du Crédit Agricole Nord de France, mécène principal de l’exposition et mécène bâtisseur exceptionnel du musée.

 

Source

 


Marie Piccoli-Wentzo

Marie Piccoli-Wentzo est doctorante en histoire de l'art moderne à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur l'image du désert dans l'art italien de la fin de l'époque médiévale et du début des temps modernes (XIVe-XVIe siècle).

Vous aimerez aussi...