Parution : Etienne Anheim, David Fiala (dir.), “Les Saintes-Chapelles du XIIIe au XVIIIe siècle”, Brepols, 2024

De la Sainte-Chapelle de Paris, fondée par saint Louis au milieu du XIIIe siècle et supprimée en 1787, aux Saintes-Chapelles constituant, de Bourges à Dijon ou Chambéry, un réseau de sacralité des princes de la maison de France, ce livre retrace l’histoire politique, religieuse et artistique d’une institution imaginaire essentielle pour le royaume de France.

RÉSUMÉ

Si la fondation de la Sainte-Chapelle de Paris par Louis IX pour accueillir la couronne d’épines au milieu du XIIIe siècle est bien connue et si l’on sait qu’à l’imitation du saint roi, plusieurs princes de France fondèrent des chapelles dites « saintes » entre la fin du Moyen Âge et le début de la Renaissance, l’histoire longue et complexe de ces chapelles est encore mal connue et mal comprise. Il ne s’agit pas de nier la possibilité de construire un idéal-type de « la » Sainte-Chapelle, mais plutôt de s’interroger sur l’écart entre ce que les documents du passé appellent « Sainte-Chapelle », sans préjuger d’un sens stable et univoque à travers le temps, et ce que les périodes postérieures et la recherche actuelle peuvent désigner sous ce nom. Une Sainte-Chapelle, des Saintes-Chapelles ? Ces contributions cherchent à répondre à cette question en s’interrogeant sur la définition de la notion, sa circulation, ses transformations dans le temps et dans l’espace. En comparant les différentes « Saintes-Chapelles », ce volume veut défendre l’idée que les Saintes-Chapelles sont des objets historiques particulièrement révélateurs parce qu’elles ont été des rouages discrets mais fondamentaux : leur statut hybride, entre cour et Église, de même que leur histoire longue, de la couronne d’épines à la Révolution, en font un observatoire idéal pour mieux comprendre et expliquer les évolutions à l’œuvre dans l’exercice du pouvoir et la célébration de Dieu par la monarchie capétienne entre le Moyen Âge et les Lumières.

TABLE DES MATIERES

Étienne Anheim et David Fiala,“Introduction” : “A la recherche des Saintes-Chapelles”.

Elizabeth A.R. Brown, “La Sainte-Chapelle de Paris, ses appelations et son renom aux XIIIe et XIVe siècles”.
Anne Massoni, “Les Saintes-Chapelles, des chapitres collégiaux comme les autres ?”.
Murielle Gaude-Ferragu, “Les cérémonies extraordinaires à la Sainte-Chapelle de Paris (XIVe-XVe s.)”.
Christophe Boucheron, “Jean Mortis et le ‘Cartulaire de la Sainte-Chapelle de Paris’ de 1457”.
Meredith Cohen, “What Saint Louis Saw. The Sainte-Chapelle and the Palais de la Cité in the Thirteenth-Century”.
Étienne Hamon, “La montée de la Sainte-Chapelle de Paris : fonctions, symboles et formes”.
Étienne Anheim, “La maîtrise d’enfants de la Sainte-Chapelle de Paris (XIIIe-XVIIIe s.). Institution et discipline entre la cour et l’Eglise”.
Xavier Bisaro, “Le vitrail et l’image : la Sainte-Chapelle de Paris dans les sources cérémonielles du XVIIe siècle”.
Dany Sandron, “Notre-Dame et la Sainte-Chapelle au XIIIe siècle”.
Paul Binski, “Perspectives anglaises sur la Sainte-Chapelle”.
Jean-Bernard de Vaivre et Laurent Vissière, “Dévotions aristocratiques à la Sainte-Chapelle de Dijon”.
Olivier Mattéoni, “Géographie sacrale et Saintes-Chapelles dans les territoires des Bourbons à la fin du Moyen Âge”.
Jean-Vincent Jourd’heuil, “La fondation de la Sainte-Chapelle de Bourges (1392-1405) : une fondation princière durant le Grand Schisme”.
Yves Pauwels, “Le porche de la Sainte-Chapelle de Champigny-sur-Veude : un manifeste de modernité architecturale”.
Julien Noblet, “La Sainte-Chapelle de Chambéry et le projet d’Amédée VIII : nouvelles observations archéologiques”.
Laura Gaffuri et Paolo Cozzo, “De Chambéry à Turin. La Sainte-Chapelle et la Chapelle Royale de la Cour de Savoie (XVe-XVIIIe s.).
Bernard Dompnier, “Les calendriers festifs des Saintes-Chapelles aux XVIIe et XVIIIe siècles”.

Étienne Anheim et David Fiala, “Conclusion” : “Les Saintes-Chapelles, des institutions imaginaires”.

Source


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
morganetagachoucht (31 mai 2024). Parution : Etienne Anheim, David Fiala (dir.), “Les Saintes-Chapelles du XIIIe au XVIIIe siècle”, Brepols, 2024. Collectif d'Historiens de l'Art de la Renaissance. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11r0x


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search