Colloque: Journée d’étude de l’Association des historiens de l’art italien (AHAI), salle Perrot, INHA, Paris, 18 juin 2016

ACTUALITÉ DE LA RECHERCHE EN HISTOIRE DE L’ART ITALIEN

.

18 juin 2016 – Paris, Institut National d’Histoire de l’Art

sous la direction scientifique d’Antonella Fenech Kroke et Michel Hochmann

Institut National d’Histoire de l’Art – 2 rue Vivienne 75002 Paris – Salle Perrot (2e étage) – entrée libre

.

9h30 Accueil des participants

9h45 PAOLA BASSANI PACHT – présidente de l’Association des historiens de l’art italien Introduction

Présidence de séance : Antonella Fenech Kroke – CNRS, Centre André Chastel

10h ALEXANDRA SOTIRAKIS – Université Paris Sorbonne, Centre André Chastel Une interprétation fonctionnelle de l’architecture romane en Italie et à ses marges (XIe-XIIe siècles)  

10h30 MARCO CALAFATI – Università di Firenze Entre Florence, Lyon et Paris : Architecture et mécénat de Gondi au « beau XVIe siècle »  

pause

11h15 NICOLAS MISERY – Université Lyon 2, LARHRA Portrait de groupe de Girolamo Mazzola Bedoli. Identité et aspirations politiques du patriciat urbain parmesan, v. 1525-1545  

11h45 CLARISSE EVRARD – Université Charles-de-Gaulle Lille 3 / École du Louvre La mise en dialogue de l’image dans la majolique italienne du Cinquecento  

Pause

Présidence de séance : Michel Hochmann – École Pratique des Hautes Études

14h30 MASSIMILIANO SIMONE – École Pratique des Hautes Études / Scuola Normale Superiore, Pisa ‘Ella offeriva sempre il tavoliere pronto’. Les dieux s’amusent : Mars et Vénus dans la peinture de Padovanino

15h FRANCESCA MARIANO – Université de Poitiers / Università Roma ‘Tor Vergata’ Le séjour en Italie du graveur français Jérôme David (1622-1636) et son rôle dans l’interprétation des modèles italiens à Paris  

15h30 FRANCESCA STOPPER – Università di Trieste Étude sur l’orfèvrerie vénitienne du XVIIIe siècle  

pause

16h15 MARIE HÉRAULT – Université Paris Sorbonne, Centre André Chastel La redécouverte du modèle italien dans la création des jardins sur la Côte d’Azur au début du XXe siècle  

16h45 UMUT UNGAN – École des Hautes Études en Sciences Sociales – CRAL L’écriture « pauvre » : essai d’analyse discursive de Germano Celant sur l’Arte povera

Source


Marie Piccoli-Wentzo

Marie Piccoli-Wentzo est doctorante en histoire de l'art moderne à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur l'image du désert dans l'art italien de la fin de l'époque médiévale et du début des temps modernes (XIVe-XVIe siècle).

Vous aimerez aussi...