Colloque: Journée d’étude de l’Association des historiens de l’art italien (AHAI), salle Perrot, INHA, Paris, 18 juin 2016

ACTUALITÉ DE LA RECHERCHE EN HISTOIRE DE L’ART ITALIEN

.

18 juin 2016 – Paris, Institut National d’Histoire de l’Art

sous la direction scientifique d’Antonella Fenech Kroke et Michel Hochmann

Institut National d’Histoire de l’Art – 2 rue Vivienne 75002 Paris – Salle Perrot (2e étage) – entrée libre

.

9h30 Accueil des participants

9h45 PAOLA BASSANI PACHT – présidente de l’Association des historiens de l’art italien Introduction

Présidence de séance : Antonella Fenech Kroke – CNRS, Centre André Chastel

10h ALEXANDRA SOTIRAKIS – Université Paris Sorbonne, Centre André Chastel Une interprétation fonctionnelle de l’architecture romane en Italie et à ses marges (XIe-XIIe siècles)  

10h30 MARCO CALAFATI – Università di Firenze Entre Florence, Lyon et Paris : Architecture et mécénat de Gondi au « beau XVIe siècle »  

pause

11h15 NICOLAS MISERY – Université Lyon 2, LARHRA Portrait de groupe de Girolamo Mazzola Bedoli. Identité et aspirations politiques du patriciat urbain parmesan, v. 1525-1545  

11h45 CLARISSE EVRARD – Université Charles-de-Gaulle Lille 3 / École du Louvre La mise en dialogue de l’image dans la majolique italienne du Cinquecento  

Pause

Présidence de séance : Michel Hochmann – École Pratique des Hautes Études

14h30 MASSIMILIANO SIMONE – École Pratique des Hautes Études / Scuola Normale Superiore, Pisa ‘Ella offeriva sempre il tavoliere pronto’. Les dieux s’amusent : Mars et Vénus dans la peinture de Padovanino

15h FRANCESCA MARIANO – Université de Poitiers / Università Roma ‘Tor Vergata’ Le séjour en Italie du graveur français Jérôme David (1622-1636) et son rôle dans l’interprétation des modèles italiens à Paris  

15h30 FRANCESCA STOPPER – Università di Trieste Étude sur l’orfèvrerie vénitienne du XVIIIe siècle  

pause

16h15 MARIE HÉRAULT – Université Paris Sorbonne, Centre André Chastel La redécouverte du modèle italien dans la création des jardins sur la Côte d’Azur au début du XXe siècle  

16h45 UMUT UNGAN – École des Hautes Études en Sciences Sociales – CRAL L’écriture « pauvre » : essai d’analyse discursive de Germano Celant sur l’Arte povera

Source


Marie Piccoli-Wentzo

Marie Piccoli-Wentzo est docteure en Histoire de l'Art moderne. Elle a soutenu sa thèse sur l'image du désert dans l'Italie du XVe siècle à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches actuelles portent sur l'expérience esthétique du public de la fin de l'époque médiévale et de la Renaissance devant une œuvre.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search