Journée d’études : « La Fabrication du Diable », Université Jean Monnet, Saint-Etienne, le 18 novembre 2016

Si son nom est presque toujours précédé de l’article dé ni, le diable est en fait multiple et polymorphe. Bien que dès le Moyen Âge sa réalité soit controversée, il est omniprésent dans l’art et la littérature et semble n’exister qu’à travers celui qui le pense. Est-il un contradicteur indispen- sable à la dialectique, une entité abstraite commode pour expliquer l’inexplicable, un personnage associé au fantastique ou une nécessité théologique? Pourquoi a-t-on besoin du diable? Cette journée d’études tentera de répondre à cette problématique en montrant comment s’est instauré peu à peu le processus de sa fabrication.

Programme

programme en pdf

8h00 Accueil des participants (bât. B – salle B1.1)

8h15 Ouverture de la journée – Marie-Joëlle Louison-Lassablière Université Jean Monnet Saint-Etienne – Introduction : « Diable et diables… »

8h30 Yona Dureau Université Jean Monnet Saint-Etienne
« Les origines du diable : le diable dans ses sources hébraïques : formes et significations. »

La fabrication du diable au Moyen Âge – Modérateur : M.-J. Louison-Lassablière

9h00 Lucie Jollivet Université Rennes 2
« Les humanistes et le diable : préparer le retour de l’Antéchrist (dernières œuvres de Nicolas de Clamanges et Pierre d’Ailly, 1400-1430). »

9h30 Bérangère Nayrand Université Jean Moulin Lyon 3
« La représentation du diable dans des manuscrits profanes : in uences croisées de l’icono- graphie religieuse et des textes saints. »

10h00 Débats
10h15 Pause (atrium bât. M)

Diable et controverse – Modérateur : Ch. Jérémie

10h30 Marie Viallon Université Jean Moulin Lyon 3
« Paolo Sarpi, un diable d’homme. »

11h00 Marianne Closson Université D’Artois
« Les “diables calomniateurs” de Rabelais à Garasse, enjeux d’une dénomination. »

11h30 Monique Vénuat Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand
« Le recours au diable dans un épisode de la controverse eucharistique en Angleterre (1550-1551). »

12h00 Débats 12h15 Déjeuner

Représentations diaboliques dans les arts de la scène – Modérateur : M. Vénuat

14h00 Louis Lobbes Pays-bas
« Aman et N.N. : le diable dans le théâtre biblique de Pierre Matthieu (1563-1621). »

14h30 Marie-Joëlle Louison-Lassablière Université Jean Monnet Saint-Etienne
« Quand le diable s’invite à la danse… »

15h00 Anthony Saudrais Université Rennes 2
« Le démon dans la tragédie en musique de Lully à Marais (1672-1709). »

15h30 Débats
15h45 Pause (atrium bât. M)

Anamorphoses diaboliques – Modérateur : M. Viallon

16h00 Elisabeth Trufin Université Libre De Bruxelles
« Le diable règne sur l’Amérique : la démonologie européenne comme clé d’interprétation des rituels aztèques par les religieux espagnols (xvie-xviie siècles). »

16h30 Fleur Hopkins Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
« Les machinations optiques du diable : lorgnette et lanterne pour surprendre la nudité des cœurs. »

17h00 Débats

17h15 Clôture de la journée – Yona DUReAU

18h00 Visite de la Maison dite « de François Ier ».

En l’absence de l’intervenant, la communication de Nicolas Balzamo (Université De Neuchâtel) : « Quand le diable était controversiste : possessions et exorcismes dans la France des guerres de religion » pourra être lue au cours de cette journée. Elle sera insérée dans les Actes lors de leur publication.

 

Source

 


Marie Piccoli-Wentzo

Marie Piccoli-Wentzo est doctorante en histoire de l'art moderne à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur l'image du désert dans l'art italien de la fin de l'époque médiévale et du début des temps modernes (XIVe-XVIe siècle).

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search