Colloque: “Images et révoltes dans le livre et l’estampe (XIVe – milieu du XVIIIe siècle)”, Paris, bibliothèque Mazarine, le 13 décembre 2016

Révoltes et évènements révolutionnaires ponctuent l’histoire européenne depuis la fin du Moyen Âge. On a longtemps cru que l’analphabétisme qui régnait parmi l’écrasante majorité de la population n’avait laissé aux insurgés que peu de moyens d’expression. Or la diffusion d’images lors des révoltes atteste d’une culture visuelle populaire qui préexiste à la Révolution française. On en décèle les traces les plus évidentes avec les Hussites en Bohême au XVe siècle, et lors de la Guerre des paysans qui ébranla le monde germanique en 1525.

Une iconographie de la révolte se forme et se transmet, sur des supports éphémères mal conservés, mais aussi dans le livre manuscrit, et bientôt grâce aux nouveaux médias. Dans l’estampe et l’imprimé, les rebelles expriment leur vision. En réaction, les pouvoirs contestés endiguent leur diffusion, et affichent, par d’autres images, la légitimité ou le rétablissement de leur autorité. Ces images suscitent bien des interrogations. Quelle part les révoltés ont-ils prise à leur production ? Comment les mutations techniques (l’imprimerie) ou spirituelles (la Réforme, l’iconoclasme…) ont-elles modifié leur diffusion mais aussi leurs formes et contenus ? Quel degré de confiance l’historien doit-il leur accorder ?

 Programme en pdf

9h50 : accueil

10h : Ouverture, par Yann Sordet, directeur de la Bibliothèque Mazarine

10h15 : « Toutes choses sont engendrées par la discorde » : éléments d’introduction
Tiphaine Gaumy (Bibliothèque Mazarine & projet CURR), commissaire de l’exposition Images & révoltes.

10h40 : La révolte médiévale en image
Vincent Challet (Université de Montpellier) & Jelle Haemers (Université de Louvain)

11h10 : Violence et révoltes au Moyen Âge
Christiane Raynaud (Aix-Marseille Université)

11h30 : Se révolter au nom de Dieu. Héroïsation, dérision, allégorie
David El Kenz (Université de Bourgogne)

11h50-12h30 : Synthèse et débat, animé par Philippe Hamon (Université Rennes 2)

12h30-14h : pause

14h00 : Iconographie populaire de l’antipapisme anglais (XVIe – XVIIe s.)
Stéphane Haffemayer (Université de Caen)

14h20 : La Fronde en Images
Jean-Marie Constant (Université du Maine)

14h40 : Synthèse et débat, animé par Malte Griesse (Université de Constance)

15h10 : L’illustration des mazarinades
Christophe Vellet (Bibliothèque Mazarine)

15h30 : Images et révoltes dans le monde méditerranéen (XIVe –XVIIIe s.)
Alain Hugon (Université de Caen)

15h50 : Synthèse et débat, animé par Michel Pastoureau (EPHE)

16h20 : pause

16h40 : Allégories
Pierre Wachenheim (Université de Lorraine)

17h00 : Héros et anti-héros, représentation des élites ou des peuples ?
Serge Bianchi (Université de Rennes 2 )

17h20 -18h20 : Synthèse et débat, animé par Véronique Meyer (Université de Poitiers)

18h30 : inauguration de l’exposition Images et révoltes dans le livre et l’estampe, Bibliothèque Mazarine, 14 décembre 2016 – 17 mars 2017

Réservation : contact@bibliotheque-mazarine.fr

Source


Marie Piccoli-Wentzo

Marie Piccoli-Wentzo est doctorante en histoire de l'art moderne à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur l'image du désert dans l'art italien de la fin de l'époque médiévale et du début des temps modernes (XIVe-XVIe siècle).

Vous aimerez aussi...