• Non classé

Parution: Isabelle Bouvrande, “Le Coloris vénitien à la Renaissance – Autour de Titien”, Classiques Garnier, 2015

Cet ouvrage s’intéresse aux œuvres et au discours des lettrés de la Renaissance sur la peinture et notamment sur les questions de style. L’œuvre de Titien y tient une place de première importance. La majorité des analyses sont consacrées à son corpus, ample et couvrant la majeure partie du Siècle d’or.
publi-cesr-coloris-venitien
L’étude porte sur le coloris vénitien. L’approche est double. Centrée sur les questions de style, elle s’intéresse autant aux œuvres qu’au discours que les lettrés de la Renaissance développe sur la peinture, de Leon Battista Alberti à Lodovico Dolce. En cherchant à établir les sources et à cerner l’élaboration de la notion d’art de colorer et celle, corrélative, de coloris, on nourrit l’analyse de la facture des œuvres. Or, entre 1548 et 1557, les deux textes vénitiens fondamentaux qui voient le jour, le Dialogo di pittura de Pino et L’Aretino de Dolce, place l’œuvre de Titien au cœur des enjeux du coloris. L’œuvre du maître tient donc tout naturellement une place de première importance pour cette étude.
.
.

Marie Piccoli-Wentzo

Marie Piccoli-Wentzo est doctorante en histoire de l'art moderne à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur l'image du désert dans l'art italien de la fin de l'époque médiévale et du début des temps modernes (XIVe-XVIe siècle).

Vous aimerez aussi...