Journée d’étude: “Palette”, Paris, INHA, salle Grodecki, vendredi 20 janvier, 8.30-12.30

• Présentation :

Journée organisée par le Centre de Recherche en Préservation des Biens Culturels, composante de l’EA 4100 – HiCSA.

Au cours de la matinée, les étudiants de la Licence de Préservation des Biens Culturels et du Master professionnel de conservation-restauration exposeront les résultats de leur dossier Palette.
Les étudiants s’attacheront à exposer leur démarche de recherche et de reconstitution de matériaux et de procédés artistiques tels que le vermillon dans le Portrait du Dauphin Charles-Orland de Jean Hey ou le vert de chrome dans La danse au Moulin-Rouge de Henri Toulouse-Lautrec. La dernière partie de la matinée sera consacrée à l’exposé des processus d’altération spécifiques observés dans des œuvres peintes.

28095_p0003635-002

• Programme :

8h30 Introduction

Aurélie Nicolaus, Maître de conférences associé, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

8h45 Une couleur une œuvre

– Un vert de l’Egypte antique (vers 1000 av. J.-C.)
– Le bleu dans le Triptyque Braque de Van der Weyden (vers 1452)
– Le jaune dans La Visitation de Domenico Ghirlandaio (1491)
– Le rouge dans Le portrait peint du dauphin Charles-Olrand par Jean Hey (1494)
– Le bleu dans Le portrait de Friedrich le Magnanime de Lucas Cranach l’Ancien (1531)
– Le bleu dans La Mort de Cléopâtre d’Alessandro Turchi (vers 1640)
– Le vert dans La baraque de la Goulue de Henri Toulouse-Lautrec (1895)

9h55 Discussion

10h15 Pause

10h30 Un procédé une œuvre

– Les glacis : L’Annonciation de Rogier Van der Weyden (vers 1427-1432) & Le Condottiere d’Antonello da Massina (vers 1475)
– Les effets lumineux chez Johannes Vermeer (1632-1675)
– Le bitume : hypothèse de son emploi dans Les Femmes Souliotes d’Ary Scheffer (1827) et observation de son évolution dans L’Assomption de la Vierge de Pierre Paul Prud’hon (1819)

11h10 Discussion

11h25 Une altération une œuvre

– Le lithargeage dans La Résurrection de Lazare du Guerchin (1619)
– Les craquelures d’âge dans le Portrait de Mademoiselle Caroline Rivière, de Jean Auguste Ingres (1804)
– Le phénomène de transparence accrue dans Arearea de Paul Gauguin (1892)
– L’affadissement des peintures vinyliques de la tour Keith Haring à l’hôpital Necker (1989)

12h15 Discussion

12h30 Conclusion et échanges autour des reconstitutions

• Organisation scientifique :

Claire Bételu, ATER
Aurélie Nicolaus, Maître de conférences associée.


Marie Piccoli-Wentzo

Marie Piccoli-Wentzo est doctorante en histoire de l'art moderne à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur l'image du désert dans l'art italien de la fin de l'époque médiévale et du début des temps modernes (XIVe-XVIe siècle).

Vous aimerez aussi...