Compte-rendu : HAMON Étienne, GATOUILLAT Françoise, “Saint-Étienne-du-Mont. Un chef-d’œuvre parisien de la Renaissance”, Éditions Picard, Paris, 2016.

Saint-Étienne-du-Mont. Un chef-d’œuvre parisien de la Renaissance par Étienne HAMON et Françoise GATOUILLAT.

Broché, 22 x 27 cm, 240 pages, 220 illustrations en couleurs, paru en octobre 2016.

Présentation de l’éditeur :

Saint-Étienne-du-Mont de Paris, au sommet de la montagne Sainte-Geneviève, est l’une des églises françaises les plus singulières ; elle a longtemps résisté aux classifications des spécialistes de l’architecture. Conçue en 1510 selon un parti pris gothique inédit, elle s’acheva cent ans plus tard par une façade à l’italienne dont la reine Margot posa la première pierre peu après l’assassinat de Henri IV. Les recherches menées par les deux auteurs dans les archives et dans la littérature spécialisée permettent aujourd’hui de proposer la première grande synthèse sur l’ensemble formé par l’église et ses annexes. Ils offrent une chronologie renouvelée de l’édifice et retracent l’élaboration de son programme auquel appartiennent le somptueux jubé, le seul subsistant à Paris, et les vitraux qui forment une collection unique en France. Ils renouvellent également la lecture de la célèbre façade et celle des transformations de l’édifice jusqu’aux restaurations menées au XIXe siècle, témoignant de l’évolution des goûts et des usages d’une grande église urbaine. Un parcours méthodique dans l’église, ses chapelles et ses charniers permet de découvrir le destin parfois rocambolesque de ses très nombreuses œuvres d’art. Cet ouvrage illustré d’une iconographie variée, ancienne et récente, comprend un index des artistes actifs sur le chantier du XVIe au XXe siècle et un état détaillé des sources à partir desquelles est retracée, avec une précision rarement atteinte, l’histoire d’un monument majeur de l’art français, à la charnière entre Moyen Âge et Renaissance.

Les auteurs :

Étienne Hamon est professeur d’histoire de l’art à l’Université de Lille 3.

Françoise Gatouillat est ingénieur de recherche honoraire au Centre André Chastel.

Compte-rendu par Nicolas TROTIN.

 

 


Vous aimerez aussi...