Colloque international : « Les Granvelle au coeur de la Renaissance », MSHE, Besançon, 16-18 novembre 2017

Organisé par l’Institut des Sciences et Techniques de l’Antiquité (ISTA) et le Centre Lucien Febvre (CLF) de l’Université de Franche-Comté UFR SLHS.

Ce colloque international est co-organisé par l’Institut des sciences et techniques de l’Antiquité (ISTA) et par le Centre Lucien Febvre (CLF) de l’université de Franche-Comté en partenariat avec la ville de Besançon à l’occasion du 500e anniversaire de la naissance d’Antoine Perrenot de Granvelle (1517-1586). Il a pour objet de célébrer la culture classique et humaniste de cet homme d’État de tout premier plan et grand prélat, qui fut un fidèle serviteur de l’empereur Charles Quint puis de son fils le roi d’Espagne Philippe II, ainsi que celle de sa famille.

Le cardinal fut aussi un mécène et un collectionneur. Si l’intérêt s’est déjà porté, dans le passé, sur son mécénat et sa bibliophilie, il reste beaucoup à faire pour connaître l’état de ses collections et leur destinée, pour comprendre sa culture classique, son intérêt pour l’Antiquité et pour cerner ses réseaux et relations.

Ce colloque rassemblera une vingtaine d’historiens, historiens de l’art, philologues et musicologues dont une moitié venue d’Espagne, de Belgique, d’Allemagne, d’Italie, d’Angleterre et de la République tchèque, et sera la première initiative d’envergure après les réunions pionnières de Besançon (Les Granvelle et l’Italie au XVIe siècle, 1992) et Louvain (Les Granvelle et les anciens Pays-Bas, 1994). Il permettra d’avoir une vision plus nette et plus précise de cette famille qui compte parmi les plus importantes sur l’échiquier européen et d’offrir ainsi une synthèse cohérente, attendue par la communauté scientifique.

Comité scientifique : 

  • Alfredo Alvar Ezquerra (directeur de recherche, CSIC, Madrid)
  • Marie Barral-Baron (maître de conférences, Université de Franche-Comté, CLF)
  • Júlia Benavent (professeur de philologie, Université de Valence-Espagne)
  • Thierry Crépin-Leblond (conservateur général du patrimoine, directeur du musée national de la Renaissance/château d’Écouen)
  • Daniela Gallo (professeur d’histoire de l’art des temps modernes, Université de Lorraine)
  • David García Hernán (professeur d’histoire moderne, Université Carlos III, Madrid)
  • Antonio Gonzales (professeur d’histoire ancienne, Université de Franche-Comté, ISTA)
  • Philippe Sénéchal (professeur d’histoire de l’art des temps modernes, Université de Picardie)
  • Marie-Claire Waille (conservateur en chef, bibliothèque d’étude et de conservation, ville de Besançon)

 

PROGRAMME : 

Les langues officielles du colloque sont le français, l’anglais, l’espagnol et l’italien

Jeudi 16 novembre

13h30 Accueil

14h Discours d’ouverture

1. Première session. Antoine Perrenot de Granvelle : famille, formation et réseaux (président : Henry Ferreira-Lopes)

14h40 Daniel Antony (Éducation nationale, Besançon) : La famille Granvelle

15h Dagmar Eichberger (Université de Heidelberg) : Marian Devotion within an Imperial Network: Nicolas Perrenot de Granvelle, Nicole Bonvalot and the Cult of The Seven Sorrows of the Virgin

15h20 Discussion

15h40 Pause

16h Alfredo Alvar Ezquerra (CSIC, Madrid) : Thomas de Cantecroy, embajador del rey Felipe II en Alemania

16h20 Rudy Chaulet (Université de Franche-Comté) : La culture classique des Granvelle

16h40 Miguel Gómez Vozmediano (Archives de la noblesse, Tolède/Université Carlos III, Madrid) : Un estadista para un imperio. Antonio Perrenot de Granvela ante la nobleza española

17h Discussion

 

Vendredi 17 novembre

2. Deuxième session. Antoine Perrenot de Granvelle : réseaux et culture (présidence : Isabelle His)

9h Alfredo Perifano (Université de Franche-Comté) : La correspondance Granvelle-Fulvio Orsini

9h20 Guillermo Alvar Nuño (Université Complutense Madrid) : La correspondance en latin d’Antoine Perrenot

9h40 Marie Barral-Baron (Université de Franche-Comté) : Granvelle et l’influence érasmienne : entre héritages et rejets

 10h Discussion

10h20 Pause

 3. Troisième session. Antoine Perrenot de Granvelle : lecteur et protecteur des arts (Alfredo Perifano)

10h40 Laura García Almeida (Université de Franche-Comté) : De la bibliothèque antique à la bibliothèque du cardinal

11h Marie-Claire Waille (Bibliothèque d’étude et de conservation, Besançon) : Les livres des Granvelle et l’inventaire de 1607

11h20 Isabelle His (Université de Poitiers) : Granvelle et la musique

11h40 Edward Wouk (Université de Manchester) : Granvelle, Prince of Print

 12h Discussion

 12h20 Pause-déjeuner

4. Quatrième session. Antoine Perrenot de Granvelle : collectionneur et mécène (présidence : Philippe Sénéchal)

14h20 Tine Luk Meganck (Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles) : Granvelle et le goût pour l’art de Pierre Bruegel l’Ancien

14h40 Léon Lock (The Low Countries Sculpture Society, Bruxelles) : Granvelle et le goût pour la sculpture

15h Walter Cupperi (Università Federico II, Naples) : A proposito di Antonio Moro e Jacques Jonghelinck: momenti di dialogo tra artisti anversati e italiani nella cerchia di Antoine Perrenot de Granvelle

15h20 Discussion

15h40 Pause

16h Cécile Beuzelin (Université de Tours/Paris I) : Le Nain et le chien du cardinal Antoine Perrenot de Granvelle par Anthonis Mor : amitié et inversion dans le miroir du prince

16h20 Almudena Pérez de Tudela (Patrimonio nacional, Escorial) : Cadeaux diplomatiques des cours italiennes au cardinal Granvelle

16h40 Markéta Ježková (Studia Rudolphina Center, Institute of Art History, Prague) : Les Granvelle et l’empereur Rodolphe II

17h Discussion

♦ Vernissage de l’exposition L’Éminence pourpre, Antoine de Granvelle (1517-1586), Images d’un homme de pouvoir à la Renaissance, musée du Temps-Palais Granvelle  (sur invitation)

 

Samedi 18 novembre

5. Cinquième session. Antoine Perrenot de Granvelle et l’architecture (présidence : Laurence Reibel)

9h20 Christiane Roussel (Inventaire général, Besançon) : Le Palais Granvelle de Besançon entre « antiquailles » et bois de cerf : le génie du lieu (1540 à 1629)

9h40 Catherine Chédeau (Université de Franche-Comté) : Les architectes comtois au service des Granvelle

10h Discussion

10h20 Pause

10h40 Michel Pretalli (Université de Franche-Comté) : Granvelle et l’affaire Giulio Cesare Brancaccio : expertise, rhétorique et loyauté dans la carrière militaire au XVIe siècle

11h Oronzo Brunetti (Université de Parme) : Architettura militare e azione di governo. Il cardinale di Granvelle nel Viceregno di Napoli (1571-1575)

11h20 Pieter Martens (KU Leuven) : Granvelle et l’architecture militaire aux Pays-Bas (sous réserve)

11h40 Discussion

12h Conclusions

 

Lieu : Besançon, Maison des Sciences de l’Homme et de l’Environnement (MSHE), Esplanade
Germaine-Tillon (1 rue Charles Nodier).

Livret de présentation – pdf.

Source


Vous aimerez aussi...