Appel à communication : « Le Rêve », 8e Festival de l’histoire de l’art, Château de Fontainebleau, date limite le 15 janvier 2018

Le ministère de la Culture, l’Institut national d’histoire de l’art et le château de Fontainebleau s’associent, avec le concours du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, pour proposer la 8e édition du Festival de l’histoire de l’art (FHA). Le Festival explore chaque année un thème – 2018 sera consacré au Rêve – et propose quatre rendez-vous : l’invitation faite à un pays, cette année la Grèce, le Forum de l’actualité, Art & Caméra, la section film et vidéo, le Salon du livre et de la revue d’art. Le FHA est également l’occasion de propositions pédagogiques pour l’enseignement de l’histoire des arts à l’école, au travers d’une Université de printemps et d’ateliers pédagogiques.

Les trois journées du FHA, conçues comme un carrefour des publics et des savoirs, proposent à des publics très divers (amateurs, curieux, étudiants, spécialistes) des conférences, des débats, des concerts, des expositions, des projections, des lectures et des rencontres dans le château et dans plusieurs sites de la ville de Fontainebleau.

Cet appel à communication s’adresse à des chercheurs français et étrangers, de préférence francophones. Les propositions de jeunes chercheurs (doctorants en fin de thèse), conservateurs ou encore restaurateurs seront examinées avec une attention particulière. Afin de donner à tous la possibilité d’intervenir, priorité sera donnée aux candidats qui n’ont pas été au programme des précédentes éditions du FHA. Nous tenons à réunir un vaste éventail de points de vue complémentaires et d’approches différentes, pour des thématiques, des artistes et des objets relevant des époques et des techniques les plus variées.

Le FHA s’attachera cette année à montrer le caractère polymorphe de la notion de rêve et ses infinies réminiscences dans les arts visuels. Il associe le rêve personnel, les recompositions oniriques, le fantastique ou le cauchemardesque mais également le songe biblique. Au gré des époques et des civilisations, le rêve réactive la figure de Morphée, fils du sommeil ; il devient source d’inspiration et modèle du processus créatif (avec le Symbolisme puis le Surréalisme) ; il invite enfin les artistes à relever le défi de représenter l’invisible du songe, le merveilleux de l’utopie, les mystères de l’inconscient. Les plus grands artistes ont investi le rêve : de Bosch à de Piero della Francesca, de Georges de La Tour à Friedrich, de Füssli à Luis Buñuel, de Goya à Georges Méliès, de Redon à Dalí, de Magritte à Sophie Calle, de Delvaux à Annette Messager.

 

Modalité de soumission et de sélection des propositions :

L’appel à communication du FHA18 est en ligne depuis le 5 décembre 2017 (télécharger l’appel en pdf)

L’examen des propositions sera confié au comité scientifique du FHA. Les propositions doivent s’inscrire clairement dans les axes déterminés par l’appel à communication. La sélection cherchera à mettre en exergue toutes les périodes historiques ainsi que des médiums et des situations géographiques variées.
Les projets de communication doivent impérativement être rédigés en français et se présenter sous la forme suivante : titre du projet, résumé en 400 signes, présentation d’une page maximum (3500 signes), curriculum vitae de l’intervenant avec bibliographie. Les projets de communication à plusieurs intervenants (débat, table ronde…) sont limités à quatre personnes et le porteur du projet doit être clairement désigné.

Les projets doivent être déposés avant le 15 janvier 2018 (jusqu’à minuit) sur le site internet du FHA à l’adresse suivante : http://festivaldelhistoiredelart.com/proposez-intervention/.

Les projets incomplets ne seront pas soumis au comité scientifique.

La liste des membres du comité scientifique et le programme de l’édition 2018 sont à retrouver ici.

 

Le site du Festival de l’histoire de l’art

Source


Vous aimerez aussi...