Journées doctorales internationales : « Quel lieu choisir ? Implantation, représentation et mention de l’édifice et de l’objet (XIe-XVIe siècles) », Amiens, Logis du Roy, 29-30 mai 2018

Le laboratoire Trame (Textes, représentations, archéologie et mémoire de l’Antiquité à la Renaissance) de l’Université de Picardie Jules Verne s’est associé à l’UR Transitions. Moyen Âge et première Modernité de l’Université de Liège et au Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance de l’Université de Tours à l’occasion de rencontres doctorales en trois volets. Leur but est de favoriser les échanges et les débats entre doctorants, jeunes chercheurs et collègues expérimentés. Le premier volet a lieu à Liège les mardi 30 et mercredi 31 janvier 2018, avec pour thème « Transition(s) : concept, méthodes et études de cas (XIVe-XVIIe siècles) ». Le deuxième volet de ces journées aura lieu à Amiens les mardi 29 et mercredi 30 mai 2018, et aura pour thème : « Quel lieu choisir ? Implantation, représentation et mention de l’édifice et de l’objet (XIe-XVIe). »

Ces journées seront divisées en deux temps : tout d’abord le choix du lieu de l’édifice, puis le choix du lieu de l’objet.
La construction d’un nouvel édifice démarre généralement par une importante réflexion sur son lieu d’implantation. Le choix de ce dernier peut être stratégique ou symbolique, voire les deux, et dépend de sa fonction, de son commanditaire et de l’environnement dans lequel il doit être situé : un monastère qui souhaite s’implanter dans un endroit reculé ou au cœur d’un centre urbain ; un lieu de pouvoir qui doit dominer un territoire donné ; une forteresse militaire qui doit avoir un emplacement stratégique… Il est ainsi intéressant d’étudier l’ensemble des facteurs, des acteurs et des enjeux rencontrés dans ce processus d’implantation, que le lieu concerné soit urbain, péri-urbain, rural ou isolé.
Il en va de même pour les objets : tableaux, sculptures, objets précieux, reliquaires, bijoux, monument funéraires, meubles, attributs liés à une fonction ou à un pouvoir, objets porteurs de symbole… Un grand nombre d’entre eux nécessite d’être placés dans un lieu spécifique, qu’il s’agisse d’un lieu réel ou de la composition d’une œuvre bidimensionnelle. L’objet et le lieu ou l’édifice qui l’accueille interagissent et peuvent être conçus ou modifiés en conséquence.
L’objectif de ces journées doctorales est ainsi d’apprécier la notion de lieu dans toutes ses déclinaisons afin de mieux comprendre sa conception et son importance au cours du Moyen Âge et de la première Modernité.

PROGRAMME :

Mardi 29 mai : LE LIEU ET L’EDIFICE

9h – Accueil
9h15 – Mot d’accueil de Pascal MONTAUBIN (vice-président du laboratoire Trame)
9h30 – Introduction par Julie COLAYE

  • LES EDIFICES EN MILIEU URBAIN

10h LEVIEUX Lise (Université de Rouen et Université François Rabelais, Tours) – Communautés religieuses et espace urbain : quels choix d’implantation pour les communautés régulières de Rouen du Xe au XVe siècle ?
10h30 WARIE Aline (Université de Picardie Jules Verne, Amiens) – La collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie aux XIIe et XIIIe siècles : un instrument du pouvoir royal ?

11h-11h15 PAUSE

11h15 LAGALICE Julien (Université de Bourgogne-Franche-Comté, Besançon) – Un « non-lieu » devenu la marque de l’honneur de la cité : la « maison de ville » de Besançon de la fin du XIIIe à la fin du XVIe siècle. 

11h45-13h DEJEUNER

  • L’ORGANISATION DE L’ESPACE SEIGNEURIAL

13h VIAUT Charles (École des Chartes) –De la polarisation à l’éclatement. L’évolution de la topographie des espaces résidentiels seigneuriaux au château de Talmont (XIIIe-XVe siècle). 
13h30 D’ARTAGNAN Liliane (Université de Paris-Sorbonne) – ‘Pour donner crainte et conservation de la juridiction’ : les stratégies d’implantation des piloris au Moyen Âge. 

  • L’ORGANISATION DE L’ESPACE ECCLESIAL

14h CARANNANTE Arianna (Université de Rome, Sapienza, Italie) – Le dôme de Molfetta, un édifice roman entre terre et mer. 

14h30-15h PAUSE

15h LÓPEZ SALAS Estefanía (Université de Coruña, Espagne) – The place for the monastery and the other way around : San Julian de Samos.
15h30 VERNEREY Elise (Université de Poitiers) – Définir le lieu par l’image à Saint-Denis : le choix de la localisation et celui de l’articulation architecturale et liturgique envisagé par le biais de l’iconographie. 

16h30 – Visite guidée de la cathédrale d’Amiens
20h – Restaurant

 

Mercredi 30 mai : LE LIEU ET L’OBJET
9h – ACCUEIL
9h30 – Introduction par Marie QUILLENT

  • LA PLACE DE L’OBJET DANS L’EDIFICE RELIGIEUX : ADAPTATIONS ET INTER-INFLUENCES

10h SEURE Marion (Université François Rabelais, Tours et Université Lille-3) – Espace ecclésial et commande artistique : l’exemple de l’église Saint-Gervais-Saint-Protais de Gisors à la Renaissance. 
10h30 BEUVIER Jean (Université François Rabelais, Tours) – L’ornement dans son lieu : l’exemple des clôtures de chœur d’Amiens et de Chartres. 

11h – 11h15 PAUSE

11h15 CARTA Federica (Université de Picardie Jules Verne, Amiens) – Une liaison entre la basilique et la relique : le tempietto de San Miniato al Monte (Florence).
11h45 REY Coraline et FOUCHER Marion (Université de Franche-Comté, Besançon) – Les livres de l’abbaye de Cîteaux à la fin du Moyen Âge. Espaces de stockage, mobilier et dispersion des manuscrits dans l’abbaye d’après le catalogue de Jean de Cirey (1480-1482). 

12h15 – 13h30 DEJEUNER

  • COLLECTER, PRESENTER, CONSERVER : LES ENJEUX DES ENSEMBLES D’OBJETS

13h30 GILARDONI Fabiola (Université de Picardie Jules Verne, Amiens et Ludwig Maximilians Universität, Munich, Allemagne) – Kunst-et Wunderkammern et expérimentations plastiques au XVIe siècle : l’exemple du corail. 
14h SIMÕES Marta (Université de Coimbra, Portugal) – Shelving : l’art de disposer les objets à la maison aux XVe et XVIe siècles. 

14h30-15h PAUSE

  • QUAND LE CORPS DEVIENT OBJET : CHOIX ET RECHERCHE DU LIEU DE CONSERVATION DE LA DEPOUILLE

15h CIKOVIĆ Danijel (Academy of Applied Arts, Université de Rijeka, Croatie) – Places and (F)actors of Relocation of the Sacred Body : The Case of Gaudentius, Bishop of Osor. 
15h30 WINAND Véronique (Université de Liège, Belgique et Université de Sienne, Italie) – Un tombeau arthurien. Le sépulcre de la famille de Guiron le Courtois (BnF, fr. 358-363). 
16h – Conclusions

Pour plus d’informations vous pouvez contacter les organisatrices:
Julie Colaye: juliecolaye@gmail.com
Marie Quillent: marie.quillent@wanadoo.fr

PDF

Source


Vous aimerez aussi...