Catégorie : Manifestations et valorisation du CHAR

Collectif Renaissance – Campagne d’adhésion pour l’année 2022-2023

Le Collectif d’Historiens de l’art de la Renaissance (ou « Collectif Renaissance » ) organise chaque année, depuis 2013, un cycle de séminaires-conférences et va prochainement organiser d’autres initiatives, telles que des visites d’expositions, des journées d’études et des colloques. Pour participer à ses activités, le Collectif Renaissance lance sa nouvelle campagne d’adhésion pour l’année 2022-2023. Toute personne intéressée peut y adhérer via le formulaire en ligne. Programme de l’année 2022-2023

Cycle de conférences : “Histoire de l’art européen au XVIe siècle”, du 4 octobre 2022 au 23 mai 2023, Paris, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Quelles furent les grandes caractéristiques de l’art européen au XVIe siècle ? Comment a-t-il évolué au gré de la diffusion à travers l’Europe de l’humanisme et de la redécouverte de l’Antiquité d’une part, de la Réforme et de la Contre Réforme d’autre part ? À partir de quels foyers, comment et jusqu’où cet art de la Renaissance s’est-il propagé à travers l’Europe ? Et quelles en furent les grandes nouveautés qui marquèrent la rupture avec...

Parution : Sefy Hendler, Florian Métral, Philippe Morel (eds), La Renaissance des origines. Commencement, genèse et création dans l’art des XVe et XVIe siècles, Turnhout, Brepols, 2022

Dans l’histoire occidentale, la première modernité n’est pas seulement l’âge de l’« Humanisme », des « génies » de l’art, des « Grandes découvertes » et de la « Révolution scientifique », elle marque aussi l’avènement d’une réflexion inédite sur les origines, où les individus se prennent à imaginer et à réinventer les commencements pour mieux penser un présent qui ne cesse de se reconfigurer. Cette Renaissance des origines se nourrit des divers mythes et croyances cosmogoniques et anthropogoniques, mais aussi des généalogies...

Parution : Sara Longo, « Daniel Arasse et les plaisirs de la peinture », Paris, Éditions de la Sorbonne, 2022

Quand on lit Daniel Arasse, souvent, on sourit. On sourit et on se dit : « Tiens, là, il a compris quelque chose de cette peinture, un détail ou un choix décalé du peintre, indubitablement vrai. » Vrai, car historiquement fondé ; indubitable, car sous nos yeux. Cette caractéristique n’est pas à négliger : le sourire du lecteur résulte du regard de l’auteur qui a pour moteur le plaisir, le plaisir de voir, de savoir...

Journée d’étude : « Meta, Matrix, Mater. Les métaphores de la matrice à la Renaissance », Paris, INHA, 13 juin 2022

Click on the Zoom logo to join the online session Meeting ID: 9938 7127 9215 Password: 056130   Meta, Matrix, Mater.Les métaphores de la matrice à la Renaissance 13 juin 2022Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Giorgio Vasari   Les études et les manifestations scientifiques s’intéressant au sexe féminin à la Renaissance se sont multipliées ces dernières années avec l’essor d’une histoire de l’art féministe attentive à la question du genre. Beaucoup d’entre elles...

Journée d’étude : « Art et philosophie : de la mimésis à l’imago », Paris, Institut Catholique de Paris, 13 mai 2022

Selon Platon et Aristote la conception du Beau et de l’Art se dessine sous les termes de mimesis et de reproduction. Si l’art est alors compris comme une imitation de la nature, une reprise de la réalité sensible, son caractère de « copie » rend la production artistique trompeuse en ce qu’elle engendre une expérience esthétique qui éloigne de la réalité et de la vérité. L’émotion esthétique est ainsi un leurre et une illusion dont...

Parution : Thomas Golsenne, Carlo Crivelli et le matérialisme mystique du Quattrocento, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2017

Carlo Crivelli (v. 1435- v. 1495) est un peintre vénitien, marginal et virtuose, au style puissant, étrange et inclassable, qui a longtemps suscité l’embarras des historiens de l’art. Ce livre entend lui rendre la place qu’il mérite dans l’histoire de l’art du Quattrocento : une époque où le Moyen Âge se paganise, où la spiritualité s’exprime par le luxe, le divin se manifeste de manière sensible, la peinture fait l’objet d’un culte, les saints, les artistes...

Séminaire du Collectif d’historiens de l’art de la Renaissance : Reindert Falkenburg, « Painting Bad : Rhyparography in Early 17th Century Dutch Art », Paris, Galerie Colbert/INHA, le 11 avril 2022, 18h00

Le Collectif d’historiens de l’art de la Renaissance a le plaisir de vous inviter à la septième séance de son séminaire de l’année universitaire 2021-2022 :   Lundi 11 avril 2022 – 18h-20h – Galerie Colbert/INHA, Paris Reindert Falkenburg (New York University Abu Dhabi) Painting Bad : Rhyparography in Early 17th Century Dutch Art Séance modérée par Michel Weemans (ENSA Bourges) La séance aura lieu en salle Vasari, Galerie Colbert/INHA, 2 rue Vivienne 75002 Paris et sera...

Parution : A.-L. Imbert (ed.), « Mnémonique et poétique : La figure et son lieu dans la peinture du Tre-Quattrocento », Éditions de La Sorbonne, 2022

« Il n’est aucun art ou science qui soit plus semblable à la mémoire artificielle que la peinture », écrivit Giovanni Fontana autour de 1430. L’affirmation d’une telle similitude ne signifie pas cependant que l’on ait pensé l’art de la mémoire toujours en fonction d’une praxis picturale, ni au Trecento, ni au Quattrocento, ni dans tous les travaux qui ont remis en lumière les principes de l’ars memoriae depuis un demi-siècle. Daniel Arasse, notant qu’on...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search