Étiqueté : animaux

Exposition : « Bestiaire médiéval », Château de Chantilly, Musée Condé, 21 février- 27 mai 2024

TRÉSORS DU CABINET DES LIVRES Dans le calendrier des Très Riches Heures du duc de Berry les animaux sont présents sur toutes les pages. À fortiori, les riches collections médiévales de Chantilly offrent un répertoire riche et varié de thèmes animaliers. Compagnon de l’homme depuis la Création, miroir des travers humains dans les fables ou les marges enluminées, sujet de crainte, d’émerveillement ou de connaissance, l’animal des livres médiévaux offre un bestiaire plein d’humanité et...

Parution : Alexander Nagel (dir.), I Tatti Studies in the Italian Renaissance, The Harvard University Center for Italian Renaissance Studies, 2023

Volume 26, Number 1, Spring 2023 Editor’s Note Alexander Nagel pp. 1–2 The Whisperers: Invidious Perspectives in Trecento Painting Christopher S. Wood pp. 3–33 Caravaggio, Alberti, and Narcissan Disegno Estelle Lingo pp. 35–62 On the Gaze and “gl’idoli altrui”: Vision and Loss in Tasso’s Gerusalemme liberata Alani Hicks-Bartlett pp. 63–90 Islands in Flux: Migration and Ecological Change in Early Modern Isolari (Books of Islands) James K. Coleman pp. 91–108 Cellini’s Dog Sefy Hendler pp. 109–144...

Appel à contribution : « Mapping Global Animal (in) Spaces », Florence, Kunsthistorisches Institut in Florenz – Max-Planck-Institut, 25-26 janvier 2024, date limite le 15 juillet 2023

Human-animal interactions occur in specific spatial settings. Animals are often perceived as ‘victims’ of human dominance; they are and have been affected spatially by various human interventions including migration, agricultural exploitation, war, trade, geographical exploration, scientific expeditions, imperialism, and colonialism. But, our ‘silent (or not so silent) neighbors’ do not merely surround us; they too are migrants as well as active producers of space and built environments. Much as human beings migrate, create, and shape...

Parution : Sarah Cohen, “Picturing Animals in Early Modern Europe: Art and Soul”, Turnhout, Brepols, 2022

Do animals other than humans have consciousness? Do they knowingly feel and think, rather than simply respond to stimuli? Can they be said to have their own subjectivity? These questions, which are still debated today, arose forcefully in Europe during the sixteenth and seventeenth centuries, when empirical approaches to defining and studying the natural world were coming to the fore. Philosophers, physicians and moralists debated the question of whether the immaterial “soul”–which in the early...

Journée d’étude : « L’animal à l’épreuve de l’histoire de l’art », Grenoble et en ligne, Université Grenoble Alpes, 21 octobre 2022

Les Études Animales, apparues dans les années 1970, se sont peu à peu imposées dans les sciences humaines, faisant de la question animale un sujet émergent. Cette remise en cause de l’anthropocentrisme, amorcée sur fond de catastrophe écologique, a eu plus de mal à atteindre l’histoire de l’art qui semble encore réticente à embrasser ce champ de recherche pourtant incontournable. Bien que la question de l’animalité dans l’art contemporain soit de plus en plus souvent...

Appel à contributions : Medieval and Early Modern Equids: Classifying by Breeds, Types and Functions, date limite le 10 septembre 2022

Medieval and Early Modern Equids: Classifying by Breeds, Types and Functions Call for papers for a special thematic volume to be published in the Rewriting Equestrian History series by Trivent Medieval Nature has not given [all horses] the same capabilities. Some shine more at war work; others are inclined to win Olympic crowns; others are adaptable for domestic use, civilian duties and farm work. Leon Battista Alberti, De equo animante (c. 1445) Equine breeds as we think of them...

Exposition : “Rhinoceros – a fabulous animal works on paper from three centuries”, Nuremberg, Germanisches Nationalmuseum, du 21 juillet 2022 au 26 juillet 2023

The studio exhibition presents images of the rhinoceros on paper from three centuries. This period saw the transformation from a creature of the imagination to a realistically-depicted animal. In 1500, almost no-one in Europe had ever actually seen a rhinoceros, and the legendary creature was associated with myth and many stories. It was considered wild, dangerous and the elephant’s natural enemy, but also exotically fascinating, testimony to an unknown world. Two images, in particular, were...

Appel à contribution : « L’animal à l’épreuve de l’histoire de l’art », Grenoble, Université Grenoble Alpes, 21 octobre 2022, date limite le 1er juillet 2022

Les Études animales, apparues dans les années 1970, se sont peu à peu imposées dans les sciences humaines, faisant de la question animale un sujet émergent. Cette remise en cause de l’anthropocentrisme, amorcée sur fond de catastrophe écologique, a eu plus de mal à atteindre l’histoire de l’art qui semble encore réticente à embrasser ce champ de recherche pourtant incontournable. Bien que la question de l’animalité dans l’art contemporain soit de plus en plus souvent...

Projection/Rencontre : Antonella Fenech-Kroke et Laurent Védrine, “Pas si bêtes !”, Théâtre municipal de Fontainebleau, le 4 juin 2022, de 10h00 à 11h00

Pas si bêtes ! est à la fois un essai-filmé d’histoire de l’art et d’histoire culturelle, un film documentaire et également le récit d’une expérience relevant à la fois de l’engagement du chercheur et de la part d’intime qui préside, en amont, au déclenchement du travail de recherche. Fruit de la collaboration entre Antonella Fenech, Laurent Védrine et Mauro Lanza, le film se veut à la fois une sorte de fable sonore et visuelle, et...

Colloque : « Animal et portrait à la Renaissance, “De bestiae dignitate” », Musée de la Chasse et de la Nature / Musée national de la Renaissance – Château d’Ecouen, 16-17 mai 2022

Dédié au portrait animal à la Renaissance, le colloque interrogera les liens qui ont attaché bêtes et humains en Europe entre le XVe siècle et le début du XVIIe, jusque dans l’art du portrait. Car c’est précisément au moment où cet art connaît ses plus grandes évolutions qu’apparaissent les effigies animales individualisées, autonomes pour certaines d’entre elles. Dans leur quête d’individuation, dans la construction de leur propre image, les êtres humains ont en effet éprouvé...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search