Étiqueté : art et littérature

Parution : « Ariosto and the Arabs. Contexts for the Orlando Furioso », Harvard University Press, 2022

Among the most dynamic and influential literary texts of the European sixteenth century, Ludovico Ariosto’s Orlando Furioso (1532) emerged from a world whose horizons were rapidly changing. The poem is a prism through which to examine various links in the chain of interactions that characterized the Mediterranean region from late antiquity through the medieval period into early modernity and beyond. Ariosto and the Arabs takes as its point of departure Jorge Luis Borges’s celebrated short...

Appel à contribution : « Héroïnes païennes de l’Antiquité dans les littératures romanes des XIIe-XVIe siècles : représentations textuelles et visuelles », Revue Bien Dire et Bien Aprandre, date limite le 30 juillet 2022

Appel à contribution Revue Bien Dire et Bien Aprandre n° 38, 2023 – numéro dirigé par Catherine Gaullier-Bougassas Le numéro 38 de Bien Dire et Bien Aprandre (2023) proposera une réflexion sur les héroïnes païennes de l’Antiquité dans les littératures romanes du XIIe au XVIe siècle. Il s’agira de s’interroger sur les figures féminines païennes antiques (grecques, romaines, égyptiennes, celtes …) que sélectionnent des auteurs de plus en plus nombreux du XIIe siècle au XVIe siècle, sur leurs...

Appel à communication : « L’invention d’origines grecques dans les cultures textuelles et visuelles de l’Europe pré-moderne (1100-1600) », MESHS, Lille, date limite le 1er juin 2022

En 1176, Chrétien de Troyes exprime l’idée d’un héritage dont le berceau serait la Grèce, origine de la « chevalerie » et de la « clergie », dans le célèbre prologue du Cligès : « Ce nos ont nostre livre apris / qu’an Grece ot de chevalerie / le premier los et de clergie » (v. 28-30). Le but d’un tel discours est de s’appuyer sur des origines pour créer une continuité à travers le recours à la translatio imperii et studii,...

Appel à contribution : « Décrire l’estampe. Discours et usages littéraires autour de la gravure en France et en Europe (XVIe-XVIIIe siècles) », Paris, INHA, 17-18 novembre 2022, date limite le 20 mars 2022

Ce colloque se concentrera sur un aspect spécifique du rapport texte / image, à savoir la mise en discours de l’image imprimée à l’époque moderne, tant dans les textes littéraires que dans les pratiques sociales. Il s’agira ainsi de renverser le rapport habituellement induit par les relations d’illustration pour s’intéresser à la spécificité des descriptions d’estampes, qui ne sont ni des légendes, ni des dédicaces, ni des extraits des textes illustrés. Le colloque aura lieu le...

Parution : Matthew Collins (dir.), « Reading Dante with Images. A Visual Lectura Dantis », Turnhout, Brepols, 2021

A new approach to the traditional Lectura Dantis: Dante scholars study selected cantos while also taking into consideration the illustrations of those cantos, thus engaging with illustrations as interpretation, and further considering the Commedia from the perspective of its ekphrastic nature. This volume contains an unprecedented meeting of two major traditions, each of which are forms of careful engagement with Dante’s Commedia: the Lectura Dantis, and the illustrations of this work. The Lectura Dantis, initiated...

Appel à contribution : « La figure du héros dans la littérature, les arts et les discours », Gafsa, Université de Gafsa, 1-3 mars 2022, date limite le 13 janvier 2022

Dès l’aube de l’humanité, la puissance écrasante des dieux, de l’environnement, ou de l’ordre établi a été contrebalancée par une classe d’hommes singuliers : les héros. Tantôt pourvus de pouvoirs ou de dons à l’image des demi-dieux, tantôt personnages ordinaires jetés dans des circonstances extraordinaires qui leur permettent de se distinguer, les héros réels ou fictionnels sont des figures qui fascinent les sociétés. En témoigne les représentations incessantes qu’on en fait dans des supports aussi différents...

Appel à articles : “Settling Sophonisba Rediscovering a lost figure in the early modern European imagination”, Nordic Journal of Renaissance Studies, date limite le 1er novembre 2021

Résumé Early modern European dramatists, poets, and painters took a striking interest in the Carthaginian noblewoman Sophonisba (c.235-203 BC) who chose to poison herself to avoid the humiliation of becoming a Roman captive. A minor character in Roman and Greek historical sources such as Livy’s Ab urbe condita, Plutarch’s Life of Scipio, and Appian’s Punic Wars, Sophonisba became a popular heroic figure in early modern Europe across national and confessional borders. Why did a seemingly...

Parution : Luisa Capodieci et al. (dir.), « Littérature et arts visuels à la Renaissance », Paris, Sorbonne Université Presses, 2021

Sujets des mêmes princes, auteurs et artistes de la Renaissance se côtoient au sein des cours, et s’influencent. Une anecdote fait ainsi de Ronsard l’inspirateur de l’architecte du Louvre sous Henri II, Pierre Lescot. Le présent ouvrage se propose de traquer les relations effectives d’influence et d’émulation réciproques entre la littérature et les arts visuels en prenant en considération la sociabilité existant entre auteurs et artistes contemporains et en donnant la parole à des spécialistes...

Appel à communications : « Femmes-oiseaux et encagements genrés. Genre, sexualité et désir autour des cages et des volières », Lyon, date limite le 5 juillet 2021

Cette journée d’études, organisée dans le cadre du programme de recherche « Nature(s) en cage(s) : une approche interdisciplinaire des volières » (PuNaCa – Putting nature in a cage: an interdisciplinary research program on aviaries), est consacrée au motif de l’encagement féminin. Elle vise à étudier, dans une perspective pluridisciplinaire, sur des plans aussi bien symboliques que matériels, pratiques, iconographiques ou linguistiques, les relations qui se sont tissées entre le goût pour l’ornithologie, les rapports...

Appel à contribution : « Morgane, Mélusine, Viviane : les fées après le Moyen Âge. Réception, hybridations et réappropriations de trois figures féériques médiévales », Rennes, Université Rennes 2, 29 octobre 2021, date limite le 15 juin 2021

Journée d’études, 29 octobre 2021, organisée par le Centre d’Études des Textes Médiévaux. Morgane, Mélusine et Viviane sont les trois fées les plus emblématiques du Moyen Âge. Elles s’inscrivent pourtant dans des traditions textuelles différentes, Mélusine n’étant pas une fée arthurienne, ce qu’elle est parfois devenue dès le XVIe siècle. Elle accompagne ainsi par exemple Gargantua en Avalon avec « Gain la phée » dans les Chroniques gargantuines. Dans les textes médiévaux, Mélusine et Morgane ne sont...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search