Étiqueté : art et littérature

Parution : Karl A.E. Enenkel, Anita Traninger, « The Figure of the Nymph in Early Modern Culture », Brill, mars 2018.

  Throughout the early modern period, the nymph remained a powerful figure that inspired and informed the cultural imagination in many different ways. Far from being merely a symbol of the classical legacy, the nymph was invested with a surprisingly broad range of meanings. Working on the basis of these assumptions, and thus challenging Aby Warburg’s famous reflections on the nympha that both portrayed her as cultural archetype and reduced her to a marginal figure,...

Colloque : « Asclepius, the Paintbrush, and the Pen: Representations of Disease in Medieval and Early Modern European Art and Literature », Los Angeles, UCLA Royce Hall Room 314, 4-5 mai 2018

CMRS Medical Humanities Conference Humanity has always tended to show a prurient interest in abnormalities. The medieval and early modern period is no exception, displaying a deep fascination with virulent ailments and all sorts of physical deformities. Despite this attraction, few artists of the period engaged in the depiction of disease. When they did, their expression was particular to the medium used and differed among artists even when using the same medium. Since such an...

Appel à contribution : « Petrarch and Portraiture, XIV–XVI Century », University of Cambridge, date limite le 31 janvier 2018

Appel à communication : « Petrarch and Portraiture, XIV–XVI Century » (University of Cambridge, 8 June 2018) The aim of the conference is to investigate the interplay between Petrarch‘s writings and later Petrarchan literature with portraiture. Through his works in both Latin and in vernacular Petrarch made crucial contributions to the establishment of new models for representation and self-representation, both in literature and in the visual arts. Portraiture – the visual celebration of the individual – offers a particularly...

Colloque : « Ghiberti teorico. Natura, arte e coscienza storica nel Quattrocento », Kunsthistorisches Institut in Florenz, du 30 novembre au 2 décembre 2017

La produzione di Lorenzo Ghiberti, orafo e scultore, e l’organizzazione della sua bottega sono tornate in anni recenti al centro degli studi storico-artistici sul Quattrocento italiano, anche alla luce dei risultati degli ultimi importanti restauri. Tuttavia, la sua produzione teorica ha conosciuto una diversa fortuna: ciò è valido soprattutto per i Commentarii, dal significato e dal valore indiscutibili per il genere della letteratura artistica nella prima età moderna. Vent’anni dopo la riedizione critica dei Commentarii di Lorenzo Bartoli...

Appel à communication : « Libri di Disegni e Album di Disegni », Roma, Accademia di Belle Arti, date limite le 9 décembre 2017

Libri di Disegni e Album di Disegni nell’Età Moderna, 1550-1800. Nuove prospettive metodologiche e di esegesi storico-critica Accademia di Belle Arti di Roma, May 31 – June 1, 2018 Deadline: Dec 9, 2017 Workshop Internazionale.   La netta distinzione tipologica e terminologica tra libri di disegni e album di disegni è stata dimostrata dalla storiografia artistica contemporanea sulla base di evidenze documentarie e letterarie italiane, cinque e seicentesche. Nell’Età moderna sono gli artisti stessi o i conoscitori...

Publication : « Voir l’au-delà. L’expérience visionnaire et sa représentation dans l’art italien de la Renaissance »

Voir l’au-delà. L’expérience visionnaire et sa représentation dans l’art italien de la Renaissance Actes du colloque international (Paris, 3-5 juin 2013) Sous la direction de Andreas Beyer, Philippe Morel et Alessandro Nova Brepols, 2017 A l’âge du triomphe de l’historia et de la mimésis, où « ce qui ne relève pas de la vue ne concernerait en rien la peinture », la vision de l’au-delà a néanmoins très largement occupé la réflexion et la création...

Journées d’études : Trier, classer, organiser : ordonner le monde au Moyen Age, Paris, Maison de la Recherche, les 16 & 17 juin 2017

Comment le Moyen Âge pensait-il l’organisation ? De l’accumulation à la liste, de la liste au classement, choisir comment on organise, c’est choisir ce qu’il faut assembler. Or les catégories façonnent une certaine représentation du monde. Des cartes en TO, qui séparent les trois continents pour les organiser en cercle autour de Jérusalem, aux récits merveilleux, qui listent ou hiérarchisent les différentes espèces présentes sur terre, les classements sont orientés. Ils révèlent au sein des textes...

Colloque international : « Pierre Boaistuau, ou le génie des formes », Nantes, du 22 au 24 juin 2017

Pierre Boaistuau, ou le génie des formes Pour célébrer le cinq-centième anniversaire de la naissance à Nantes de Pierre Boaistuau (1517-1566), nous vous proposons d’étudier l’ensemble de son œuvre sous l’angle de son travail sur les formes littéraires. S’il est connu pour avoir donné la première édition du recueil de nouvelles de Marguerite de Navarre sous le titre Histoires des amans fortunez (1558), il est encore l’auteur de six ouvrages : l’Histoire de Chelidonius Tigurinus (1556-1559),...

Colloque: Ovide 2017. Le transitoire et l’éphémère : un hapax à l’ère augustéenne ? Célébration du bimillénaire de la mort d’Ovide,Salle des Actes – Université Paris-Sorbonne, Paris, les 27 & 28 mars

Le colloque entend célébrer le bimillénaire de la mort d’Ovide en examinant une question précise, celle du transitoire et de l’éphémère, par une confrontation de l’œuvre poétique et des productions artistiques contemporaines. La problématique du temps constitue un enjeu central de la propagande d’Auguste et la position adoptée par Ovide apparaît révélatrice d’une forme de rupture dont il conviendra d’évaluer les implications. programme en pdf Source

Appel à contributions: « L’anthropologie à la Renaissance », Journée d’étude, Université de Rouen, 21 novembre 2017, date limite le 30 avril

Journée d’étude, Université de Rouen, 21 novembre 2017 Dossier thématique à paraître dans la revue Clio@Themis, janvier 2019 . Argumentaire À lire certains ouvrages consacrés à la naissance et au développement de l’anthropologie, il semblerait que la question soit tranchée : ce seraient les travaux des naturalistes (Linné, Buffon) ayant permis de classer l’homme au sein des espèces naturelles, l’influence des philosophes (de Rousseau à Kant) ayant proposé une théorie de la nature humaine, et les récits et...