Étiqueté : art et pouvoir

Appel à contribution : « Parcours de princesses, un nouveau regard sur les alliances dynastiques (Europe de l’Ouest, XVe-XVIIe siècle) », date limite le 10 juillet 2021

En 1992, Louise Olga FRADENBURG invitait à repenser la souveraineté féminine (« rethinking queenship ») en termes de genre. Son ouvrage (4) marque le début d’un renouvellement historiographique majeur. Rapidement, des chercheur·se·s anglo- saxon·e·s ont réagi en proposant de nombreuses publications mobilisant la notion de queenship. En France, les premiers travaux ont vu le jour dans les années 2000, notamment avec l’étude pionnière de Fanny COSANDEY sur la reine de France (2). Puis la question...

Colloque international : « The Prince and the Condottiero in Italian Humanism and Renaissance: Literature, History, Political Theory and Art », en ligne, 17-18 juin 2021

The Prince and the Condottiero in Italian Humanism and Renaissance:  Literature, History, Political Theory and Art  A two-day International Conference University of Warwick, 17-18 June 2021 New research on the evolution of political power between the Middle Ages and the Renaissance, and on the cultural horizon connected to it, has been carried out in recent scholarship through innovative interdisciplinary perspectives. This approach, thanks to the synergy of studies in different fields (history, literature, philosophy, art)...

Appel à contribution : « La célébration des Illustres en Europe (1580-1750) : vers un nouveau paradigme ? », Lausanne, Université de Lausanne, 25-26 novembre 2021, date limite le 31 mai 2021

Dans l’avertissement du second volume de ses Hommes illustres qui ont paru en France pendant ce siècle, avec leurs portraits au naturel (1696-1700), Charles Perrault se trouva contraint de justifier l’un des choix que lui et son protecteur, Michel Bégon, avaient défendus. On lui reprochait en effet « d’avoir meslé des artisans avec des princes et des cardinaux », c’est-à-dire d’avoir accordé la même gloire à des hommes de conditions très diverses. Cette critique – et la...

Exposition : « El ingenio al servicio del poder Los códices de Leonardo da Vinci en la corte de los Austrias », Real Academia de Bellas Artes de San Fernando, Madrid, 16 février-16 mai 2021

La exposición propone un viaje apasionante a la tecnología y los ingenios en una época en la que Madrid, sede de la corte de los Austrias, era además el centro del conocimiento científico y técnico. Los mejores artistas y técnicos venían para realizar ambiciosos proyectos de arquitectura hidráulica o ingeniería civil. También llegaron los más importantes tratados de esas materias y, entre ellos, gran parte de la obra manuscrita de Leonardo da Vinci. Source

Conférence : Diane Bodart, « In the Mirror of Armor », en ligne, 7 avril 2021

In the early fifteenth century, while new treatments of steel surfaces elaborated in Northern Italy made armor as shiny and reflective as a mirror, the refinement of glazes reached by oil painting in the Low-Countries allowed the representation of such optical effects. At the encounter between these two new technologies, the pictorial detail of the reflection became the site for experimentation with its transformative potentialities. Reflections on armor, like those on mirrors, may operate a...

Appel à contribution : « Cities’ Identity Through Architecture and Arts », 12-14 décembre 2021

This conference will present how citizens see their cities and how they physically or mentally compare it with the ideal city in their own perceptions. However, a city’s identity presents distinguishing factors that make it unique and unlike any other. It covers a huge variety of topics such as the conservation of the cultures and the identity of the city through the designing and planning processes. It discusses the different ideologies, approaches of a more...

Appel à contribution : « Le frère du roi en Europe (XVe-XVIIe siècle) », Caen, Université de Caen Normandie, 24-25 juin 2021, date limite le 20 janvier 2021

Incarnation de la continuité dynastique, mais également porteur éventuel d’ambitions illégitimes, le puîné royal représente à la fois une sécurité et un danger pour l’État monarchique. L’objectif de ce colloque est de réfléchir aux enjeux politiques que recouvre cette catégorie de personnes royales au statut institutionnel imprécis et jusqu’à présent peu considérée par la recherche. Colloque organisé par Marion Duchesne (ERLIS EA 4254) les 24 et 25 juin 2021 à l’Université de Caen Normandie Argumentaire...

Appel à contribution : « Marquer son église : les princes en leurs collégiales (IXe-XVe siècle, Occident chrétien) », Paris, 3-4 juin 2021, date limite le 30 novembre 2020

Les collégiales, reconnaissables à leur forme imposante en ville ou à la campagne, furent pour la plupart liées à de grands personnages, qu’ils soient princes, évêques ou grands seigneurs. Le fonctionnement de ces institutions est mieux connu depuis plusieurs années, mais la manière dont les princes se sont appropriés, matériellement ou symboliquement, les églises collégiales qu’ils avaient fondées ou dont ils avaient hérité a encore peu été étudiée. Tel est l’objet de ces journées d’étude...

Appel à contribution : « Maintaining the Presence of the Prince: Management of Royal Geographies (XIVth–XIXth Centuries) », Versailles, château de Versailles, 15-17 septembre 2021, date limite le 23 novembre 2020

This international symposium is a collaboration between the Centre de recherche du château de Versailles (CRCV), the Universidad Rey Juan Carlos, Madrid (URJC), and the Universiteit Utrecht (UU). In order to promote and consolidate their power, the European rulers have built and extended their presence through multiple “Royal Sites” from the end of the Middle Ages onwards. Nevertheless, if building and expanding the presence of the prince have been very important in the development and...

Appel à communication : « Le corps dans l’art politique des temps modernes », Toulouse, Hôtel d’Assézat, date limite le 1er décembre 2020

Durant la Renaissance, il est  courant de voir des corps, masculins et féminins, transformés et stratégiquement exploités par le biais d’œuvres d’art. Réels ou mythiques, âgés ou juvéniles, souvent porteurs d’un imaginaire complexe, ils étaient conçus et perçus comme des métaphores et régulièrement utilisés comme des outils de propagande. Au début des temps modernes, la représentation du corps a eu une place fondamentale dans le processus d’exaltation et de légitimation de l’élite. Dans le cadre...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search