Étiqueté : estampes

Colloque : « Prints as Agents of Artistic Exchanges », Rome, Academia Belgica, 07–08 avril 2022

Attraverso le stampe: scambi artistici tra Fiamminghi e Italiani nel XVI secolo/ Prints as Agents of Artistic Exchanges between Fiamminghi and Italiani in the 16th Century Program :  Thursday, April 7 2022 14.00 Sabine van Sprang (Academia Belgica): Welcome Dominique Allart & Antonio Geremicca (Université de Liège): Introduction Moderator: Sabine van Sprang 14.20 Joris Van Grieken (KBR, Royal Library of Belgium): Between Rome and Antwerp. Rome and the Rise of Professional Printmaking in the Low...

Parution : M. Grivel, V. Meyer, E. Leutrat, P. Wachenheim, « Curieux d’estampes. Collections et collectionneurs de gravures en Europe (1500-1815) », Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2022

Première publication d’envergure consacrée aux collectionneurs d’estampes européens (XVIe-XIXe siècle), cet ouvrage réunit dix-huit contributions émanant des principaux historiens de la gravure français et internationaux, conservateurs de musées et de bibliothèques, universitaires, jeunes chercheurs et spécialistes confirmés. Alors que jusqu’à présent, seules les collections de tableaux, de dessins ou d’antiques ont principalement retenu l’attention, malgré des recherches récentes sur quelques figures de collectionneurs d’estampes, il manquait une étude d’ensemble approfondie tant sur les acteurs (marchands,...

Parution : D. Allart, A. Geremicca « Raphaël et la gravure. De Rome aux anciens Pays-Bas et à Liège », Liège, La collection d’Arts graphiques anciens du Musée Wittert, 2021

Raphaël était déjà devenu une figure de légende quand la maladie l’emporta le 6 avril 1520, le jour de son 37e anniversaire. Suite à sa disparition inopinée, le mythe qu’il incarnait prit encore de l’ampleur, d’autant que ses œuvres continuèrent d’exercer leur pouvoir de séduction sur les artistes et les amateurs d’art, non seulement en Italie mais aussi au Nord des Alpes. En effet, les créations de Raphaël faisaient parler d’elles bien au-delà des lieux...

Appel à candidature : Bourse BnF-Getty « Paper Project », Paris (2020-2022), date limite le 30 juin

Avec le soutien de la Getty Foundation et dans le cadre du “Paper Project”, le Département des Estampes et de la photographie de la Bibliothèque nationale de France recrute un pensionnaire-conservateur (H/F) (Curatorial Fellowship), à plein temps, pour une durée de 24 mois (novembre 2020-novembre 2022). Cette bourse permettra à un jeune historien de l’art souhaitant devenir conservateur d’arts graphiques de se former auprès des conservateurs du département, en étant pleinement intégré à l’équipe scientifique...

Appel à communication : « ‘Ex marmore antiquo sculpsit’ : l’estampe et la diffusion des reliefs antiques à l’époque moderne », Paris, date limite le 3 avril 2020

Appel à communication : journée d’étude « Ex marmore antiquo sculpsit » : l’estampe et la diffusion des reliefs antiques à l’époque moderne (26 juin 2020, Paris) Œuvres sur papier multiples, reproductibles, facilement transportables et relativement peu onéreuses, les gravures constituent dès la Renaissance un vecteur privilégié de diffusion des savoirs antiquaires. De manière très précoce, dès le dernier quart du XVe siècle en Italie, les graveurs s’emparent des modèles sculptés antiques, et tout particulièrement...

Conférence : Jérémie Koering et Caroline Vrand, « Mantegna graveur dans les collections de la BnF », Galerie Colbert, INHA, 28 Nov 2017, 18.15-19.30

Introduction du cycle par Eric de Chassey (directeur de l’INHA) et Laurence Engel (présidente de la BnF) Andrea Mantegna (vers 1431-1506) est l’un des plus grands peintres de la Renaissance italienne, actif d’abord à Padoue, puis à Mantoue où il devient le peintre de cour attitré des Gonzague. Il fut aussi l’un des premiers artistes italiens à saisir tout l’intérêt de la gravure pour la diffusion de son œuvre peint. Qu’il ait ou non lui-même...

Journée d’étude : « Fecit ex natura. Le métier d’illustrateur des sciences médicales du XVIe au XXe siècle », Grand amphithéâtre, Université Paris-Descartes, Paris, le 18 novembre, 9.50-16.45

Sous la direction de : Jean-François Vincent (Bibliothèque interuniversitaire de santé, Paris), Chloé Perrot (université Lille 3) et Maxime Georges Métraux (université Paris IV Sorbonne).   L’illustration médicale a attiré de nombreux collectionneurs et institutions en raison de son intérêt scientifique comme pour ses qualités formelles. Certaines de ces œuvres ont été abondamment diffusées et commentées. A ce jour, les métiers de cette imagerie spécialisée, ainsi que les relations entre praticiens et artistes ont pourtant...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search