Étiqueté : europe

Colloque : « L’œuvre en mouvement, de l’Antiquité au XVIIe siècle », Amiens, UPJV, 7-8 juin 2018

Le laboratoire TrAme (Textes, représentations, archéologie et mémoire de l’Antiquité à la Renaissance), EA 4284 de l’Université de Picardie Jules Verne à Amiens (axe « Objets, matérialité, représentations »), organise un colloque pluridisciplinaire sur l’œuvre en mouvement de l’Antiquité au XVIIe siècle, qui comportera huit sections : I. Geste et création ; II. Mouvement dans la pierre ; III. Mouvement dans l’image ; IV. Objets en circulation ; V. Objets et mécanismes ; VI. Processions ; VII....

Journées doctorales internationales : « Quel lieu choisir ? Implantation, représentation et mention de l’édifice et de l’objet (XIe-XVIe siècles) », Amiens, Logis du Roy, 29-30 mai 2018

Le laboratoire Trame (Textes, représentations, archéologie et mémoire de l’Antiquité à la Renaissance) de l’Université de Picardie Jules Verne s’est associé à l’UR Transitions. Moyen Âge et première Modernité de l’Université de Liège et au Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance de l’Université de Tours à l’occasion de rencontres doctorales en trois volets. Leur but est de favoriser les échanges et les débats entre doctorants, jeunes chercheurs et collègues expérimentés. Le premier volet a lieu...

Séminaire collectif d’histoire de l’art de la Renaissance : Sabine du Crest et Michel Hochmann, « Objets frontière : les mondes lointains dans les collections de la Renaissance européenne », Paris, INHA, salle Vasari, lundi 19 février, 18.00

Le séminaire collectif d’histoire de l’art de la Renaissance est organisé par le Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance (Université de Tours), le Centre d’Histoire et de Théorie des Arts (EHESS), l’Ecole Pratique des hautes Etudes et le Centre d’Histoire de l’Art de la Renaissance (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne).   Programme 2017-2018   La quatrième séance du séminaire collectif d’Histoire de l’art de la Renaissance se tiendra le lundi 19 février de 18h à 20h à l’INHA en salle Giorgio Vasari (1er étage)....

Appel à publication : « Emotions, Art, and Religion in Europe, Africa, and the Americas, c. 1400–1800 », date limite le 30 mars 2018

The “emotional turn” has prompted numerous studies on the history of emotions in the medieval and early modern periods. Many of these studies have been oriented towards texts rather than images, although recently visual culture, especially among medievalists, has played a more prominent role in these investigations. Nevertheless, there is still much to be explored about the role of visual and material culture in the history of emotions in the late medieval and early modern...

Conférence : Victor Stoichita, « Textes, textures, images », Paris, Collège de France, 25 Jan 2018, 18.00

Leçon inaugurale de Victor Stoichita, titulaire de la Chaire européenne (2017-2018) « L’Europe des images »  « Selon une étymologie purement grecque, ‘Eurôpè’ (ευρωπη) proviendrait de deux mots grecs : eurýs et ṓps. Le premier, eurýs, signifie soit large, qui s’étend en largeur, soit vaste, qui s’étend au loin ; le second, en grec ancien ṓps, signifie soit regarder en face, soit œil. Eurôpè, ‘[celle qui a] de grands yeux’, devint un prénom féminin donné à plusieurs personnages...

Cycle de conférences : Victor Stoichita (Université de Fribourg), « L’Europe des images », Paris, Collège de France, février-juin 2018

Le professeur Victor Stoichita (Université de Fribourg) dispensera une série de conférences, suivies d’interventions de collègues européens dans le cadre du  programme de la Chaire Européenne du Collège de France de 2018. PROGRAMME : Vendredi 2 février Cours : Un peintre aux frontières Séminaire : L ’Archéologie de l’être Giorgia Fiorio, Paris/Venise Vendredi 09 février Cours : Gentile Bellini : un peintre chez les « turcs » Séminaire : Carnifex et Artifex. Gentile Bellini à la...

Colloque international : « Suspendre l’éphémère. L’art de la fête en Europe aux XVIe et XVIIe siècles. », Accademia di San Luca, Roma, 18-19 décembre 2017

L’art de l’éphémère présente par essence un paradoxe, si l’on compare les moyens qu’il mobilise – de la réalisation méticuleuse des objets à leurs coûts souvent exorbitants – avec son caractère absolument transitoire. Cette contradiction apparente doit être envisagée en tenant compte du rôle des fêtes pour lesquelles elles étaient destinées : un rôle fondamental dans la construction de l’image des maisons régnantes, des élites de gouvernement, ou encore des libres républiques qui les promouvaient. En outre, les...

Appel à communication : « Arte, architettura e umanesimo a Bologna 1446-1530 », Bologne, date limite le 15 décembre 2017

Convegno internazionale, Bologna, 13-15 Giugno 2018 Istituzioni organizzatrici: Dipartimento delle Arti, Dipartimento di Filologia Classica e Italianistica, Alma Mater Studiorum, Università di Bologna, Ecole Pratique des Haute Etudes, Sorbonne (PSL) Paris, Histara Comitato organizzatore: Gian Mario Anselmi, Andrea Bacchi, Daniele Benati, Francesco Benelli, Sonia Cavicchioli, Loredana Chines, Sabine Frommel, Angela Maria Ghirardi, Irene Graziani, Fabrizio Lollini. Fin dal Duecento, Bologna è stata la seconda città più importante all’interno dello Stato Pontificio, ricco crocevia di scambi...

Colloque : « L’anthropologie à la Renaissance », Faculté de droit, Sciences économiques et de Gestion, Rouen, 20 et 21 novembre 2017

Si l’anthropologie se forme comme discipline au XVIIIe siècle, s’institutionnalise au XIXe siècle, la Renaissance est aussi un moment important de l’histoire de la naissance ou du développement de l’anthropologie. Les découvertes géographiques qui se multiplient depuis la fin du Moyen Âge obligent les Européens à une rencontre avec l’altérité qui exige une reconsidération de l’humanité, tandis que, grâce aux travaux de Vésale, s’ouvre le moment anatomique de la science de l’homme, l’unité de l’espèce...

Colloque : « Giocare tra medioevo ed età moderna. Modelli etici ed estetici per l’Europa », Fondazione Benetton Studi Ricerche, Trévise, 17 et 18 novembre 2017

Des études récentes sur l’histoire de la « ludicità » dans l’espace européen ont montré dans quelle mesure ‘le jouer’ en tant qu’acte de parole et d’image représente un observatoire privilégiée permettant de s’interroger sur des questions primordiales dont la portée intellectuelle, politique et sociale a été largement sous-estimée par les historiens. Cette rencontre, organisée par la Fondazione Benetton Studi e Ricerche, le Centre de recherche historique (CRH, EHESS) et l’University College Dublin se propose de fournir...