Étiqueté : figure et lieu

Parution : A.-L. Imbert (ed.), « Mnémonique et poétique : La figure et son lieu dans la peinture du Tre-Quattrocento », Éditions de La Sorbonne, 2022

« Il n’est aucun art ou science qui soit plus semblable à la mémoire artificielle que la peinture », écrivit Giovanni Fontana autour de 1430. L’affirmation d’une telle similitude ne signifie pas cependant que l’on ait pensé l’art de la mémoire toujours en fonction d’une praxis picturale, ni au Trecento, ni au Quattrocento, ni dans tous les travaux qui ont remis en lumière les principes de l’ars memoriae depuis un demi-siècle. Daniel Arasse, notant qu’on...

Appel à communication : « Between Figure and Ground : Seeing in Premodernity », Bâle, date limite le 22 décembre 2019

The terms “figure” and “ground” became fundamental to art critique and art historical scholarship over the course of the twentieth century. However, to what extent these dichotomies can describe premodern art and artifacts remains largely unquestioned. The international conference “Between Figure and Ground: Seeing in Premodernity” aims to critique and expand vocabularies used to describe, analyze, and interpret medieval and early modern pictures. The conference brings together art history, image theory (Bildwissenschaft), historiography, and methodological...

Appel à communication : « Les lieux de délibérations. Espaces, décors, dispositifs en Europe du Moyen Âge au temps présent » – Date limite 15 Septembre 2019

Appel à communication : « Les lieux de délibérations. Espaces, décors, dispositifs en Europe du Moyen Âge au temps présent » (14-16 mai 2020, Université de Franche-Comté, Besançon, France)Date Limite: 15 SEPTEMBRE 2019   Le projet sur les délibérations en leurs lieux rassemble historiens, historiens de l’art et politistes dans la longue durée, des assemblées communales aux ronds-points. Il s’agit d’étudier les interactions entre les délibérations politiques sur le bien commun et les lieux qui les accueillent...

Colloque: “La figure et son lieu dans la peinture du Tre-Quattrocento, Mnémonique et poétique”, INHA, salle Vasari, les 16 & 17 mars 2017

Colloque organisé par Anne-Laure Imbert (Université Paris 1, HiCSA, CHAR)     Dans son traité Secretum de thesauro experimentorum ymaginationis hominum rédigé autour de 1430, Giovanni Fontana affirme : « Non c’è arte o scienza che sia piu simile alla pittura della memoria artificiale ». L’affirmation d’une telle similitude ne signifie pas que l’on ait pensé l’art de la mémoire toujours avec une connaissance pratique de la peinture : ni au Trecento, au Quattrocento, ni dans nombre des travaux...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search