Étiqueté : gout pour l’antique

Colloque international : « Le Marche e l’Adriatico nel Quattrocento : Arte e architettura tra eredità gotica e Rinascimento dell’antico », en ligne, 28-29 avril 2021

La produzione artistica e architettonica quattrocentesca nell’attuale territorio marchigiano si profila come un fenomeno proteiforme e complesso, tanto da sfuggire a una reductio ad unum della storia e della critica. Gli studi degli ultimi trent’anni sulla “fioritura tardogotica nelle Marche” (con le tre mostre di Urbino, Sanseverino Marche e Fermo), su Gentile da Fabriano e la sua eredità, sulla stagione varanesca di Camerino e sulla pittura di Ancona (condotti da gruppi di ricerca guidati da...

Appel à contribution : « Re-Conceiving an Ancient Wonder: The Afterlife of the Mausoleum of Halicarnassus, 1500–1850 », Aix-la-Chapelle, RWTH Aachen University, 24-26 juin 2021, date limite le 31 janvier 2021

International Workshop at RWTH Aachen University, 24-26 June 2021 Call for Papers open until 31 January 2021 For more information see: https://halicarnassus.rwth-aachen.de/ Organisational Committee Prof. Dr. Anke Naujokat (RWTH Aachen University) Dr. Desmond Bryan Kraege (AHO Oslo School of Architecture and Design) Felix Martin M.Sc. (RWTH Aachen University)       Source

Appel à communication : « ‘Ex marmore antiquo sculpsit’ : l’estampe et la diffusion des reliefs antiques à l’époque moderne », Paris, date limite le 3 avril 2020

Appel à communication : journée d’étude « Ex marmore antiquo sculpsit » : l’estampe et la diffusion des reliefs antiques à l’époque moderne (26 juin 2020, Paris) Œuvres sur papier multiples, reproductibles, facilement transportables et relativement peu onéreuses, les gravures constituent dès la Renaissance un vecteur privilégié de diffusion des savoirs antiquaires. De manière très précoce, dès le dernier quart du XVe siècle en Italie, les graveurs s’emparent des modèles sculptés antiques, et tout particulièrement...

Appel à communication : « European artists and Renaissance Italian Architecture (1527-1800) », SAH, Providence, Rhode Island, date limite le 5 juin 2018

Appel à communication : « European artists and Renaissance Italian Architecture (1527-1800) » (72nd Annual International Conference of the Society of Architectural Historians, Providence, Rhode Island, April 24-28, 2019) Session Chairs : Alessandro Brodini, Università degli Studi di Firenze, and Francesca Mattei, Humboldt Universität zu Berlin The Sack of Rome was pivotal event in the dissemination of Renaissance art toward other Italian cities. In the following decades this phenomenon continued on a European scale, advanced by...

Appel à communication : « Donner à voir l’Antiquité : genèse, fonctions et circulation des représentations figurées de l’antique (XVe-XIXe siècle) », Nîmes, Musée de la Romanité, date limite 15 avril 2018

Appel à communication : « Donner à voir l’Antiquité : genèse, fonctions et circulation des représentations figurées de l’antique (XVe-XIXe siècle) » (Colloque, Nîmes, Musée de la Romanité, 16 et 17 mai 2019) L’objet de ce colloque est de repenser à nouveaux frais l’importance des représentations figurées dans la réception de l’Antiquité, entre la Renaissance et les premières décennies du XIXe siècle, depuis la restauration des savoirs anciens jusqu’à l’élaboration des « sciences de l’Antiquité ». L’intérêt sera...

Conférence : Axel Hémery et Philippe Morel, « Rome dionysiaque : les artistes caravagesques et l’antique », ENS, Paris, 18 Jan 2018, 19.00-21.00

Séminaire d’élèves « Notre jeunesse est l’Antique »  – Refaire le voyage Conférence : « Rome dionysiaque : les artistes caravagesques et l’antique » En présence de Philippe Morel (Professeur d’histoire de l’art, Université Paris I-Sorbonne) et Axel Hémery (Conservateur du Musée des Augustins à Toulouse). Comment les jeunes artistes caravagesques, dans la Rome fourmillante et cosmopolite du début du XVIIème siècle, se rapportaient-ils au canon antique qui les entourait ? Pour la troisième séance de sa troisième année,...

Parution : Emmanuel Lurin, Delphine Morana Burlot (dir.), « L’artiste et l’antiquaire : L’étude de l’antique et son imaginaire à l’époque moderne », Paris, Editions Picard, 2017.

    L’artiste et l’antiquaire : L’étude de l’antique et son imaginaire à l’époque moderne Sous la direction de Emmanuel LURIN et Delphine MORANA BURLOT   Présentation de l’éditeur : Avec l’essor de l’humanisme et la redécouverte de l’art antique à la Renaissance, la connaissance des « antiquités » est apparue comme un champ d’investigation à part entière dans lequel se sont illustrés de nombreux lettrés, mais aussi des artistes : esprits curieux et passionnés d’antiquités...

Colloque international : « Les Granvelle au coeur de la Renaissance », MSHE, Besançon, 16-18 novembre 2017

Organisé par l’Institut des Sciences et Techniques de l’Antiquité (ISTA) et le Centre Lucien Febvre (CLF) de l’Université de Franche-Comté UFR SLHS. Ce colloque international est co-organisé par l’Institut des sciences et techniques de l’Antiquité (ISTA) et par le Centre Lucien Febvre (CLF) de l’université de Franche-Comté en partenariat avec la ville de Besançon à l’occasion du 500e anniversaire de la naissance d’Antoine Perrenot de Granvelle (1517-1586). Il a pour objet de célébrer la culture classique...

Séminaire : « La Renaissance, parlons-en », Paris, Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne, programme 2017-2018

Le cycle de conférences  « La Renaissance, parlons-en » a été créé en 2017, et réunit chaque mois des chercheurs et des étudiants en histoire, littérature, philosophie, histoire de l’art, droit ou musicologie à la Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne. Ce cycle de conférences se propose d’être un espace de dialogue et de décloisonnement entre les disciplines et les institutions académiques autour d’un objet commun : le terme de « Renaissance », ses définitions et...

Base de données: « Pictor in Fabula, traits exemplaires des peintres antiques »

Pictor in fabula Présentation Le site Pictor in fabula est dédié à la fortune des « traits exemplaires » relatifs à la peinture antique. Dans l’Antiquité, ces anecdotes et lieux communs sont un des lieux d’expression privilégié d’une théorie artistique qui est rarement formulée comme telle, mais souvent disséminée et formulée sur le mode de l’analogie. Le phénomène se poursuit à l’époque moderne : passage obligé des traités d’art, les exemples antiques s’invitent aussi dans les poétiques et les traités...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search