Étiqueté : Renaissance

Exposition : « Autour de Raphaël. Estampes du Musée Wittert au Grand Curtius », Liège, Palais Curtius, du 16 octobre 2021 au 16 janvier 2022

Le Musée Wittert dévoile une partie de ses riches collections d’arts graphiques anciens, en présentant, en partenariat avec la Ville de Liège, une exposition consacrée à Raphaël, génie emblématique de la Renaissance italienne. Cette Renaissance, qui faisait de l’homme l’acteur central d’un monde harmonieux, trouva en Raphaël un interprète magistral et un propagateur d’une incomparable efficacité. Raphaël fit en effet reproduire ses œuvres sous la forme de gravures, qui furent largement diffusées dans toute l’Europe, y...

Colloque : “Penser l’image en situation. Exposer la peinture médiévale à la lumière du jour”, Paris, 21-23 octobre 2021

Ce colloque part de l’hypothèse suivante : l’œuvre picturale façonne voire construit tant le lieu dans lequel elle est présentée que l’observateur à qui elle s’adresse. Là où cette rencontre est entravée, l’expérience et la compréhension de l’œuvre risquent d’être profondément perturbées. La manifestation et le sens d’une œuvre ne sauraient être indépendants de ses conditions de présentation. La question est particulièrement délicate pour la présentation des œuvres d’art médiévales, que nous avons tendance aujourd’hui à...

Appel à articles : “Settling Sophonisba Rediscovering a lost figure in the early modern European imagination”, Nordic Journal of Renaissance Studies, date limite le 1er novembre 2021

Résumé Early modern European dramatists, poets, and painters took a striking interest in the Carthaginian noblewoman Sophonisba (c.235-203 BC) who chose to poison herself to avoid the humiliation of becoming a Roman captive. A minor character in Roman and Greek historical sources such as Livy’s Ab urbe condita, Plutarch’s Life of Scipio, and Appian’s Punic Wars, Sophonisba became a popular heroic figure in early modern Europe across national and confessional borders. Why did a seemingly...

Parution : J.-M. Guillouet, « L’art du XVe siècle », Presses Universitaires de Rennes, 2021

Ce livre propose un panorama complet de l’art du dernier siècle du Moyen Âge en Europe, incarné dans ses artistes, ses œuvres et ses territoires. Il est le résultat de plusieurs années d’enseignement et, à ce titre, il est d’abord conçu pour donner des perspectives nouvelles et synthétiques sur ce moment clé de l’histoire de l’art. Pour accompagner le lecteur, une série de commentaires d’œuvres succèdent au texte, lui-même largement illustré. Sommaire :  I. Temps,...

Colloque international : « Le parfumeur : Évolution d’une figure depuis la Renaissance », Versailles, Château de Versailles, du 14 au 15 octobre 2021

En lien avec la collaboration scientifique réalisée entre le Centre de recherche du château de Versailles et Guerlain, dans le cadre de la thèse « Les parfumeurs privilégiés, fournisseurs de la cour de Versailles (XVIIe–XVIIIe siècles) » menée par Alice Camus. Fruit d’un savoir-faire qui s’est constitué dès l’Antiquité, la parfumerie détient une histoire riche et complexe dont de nombreux aspects restent à explorer, car son historiographie est récente et encore peu développée (Reinarz, 2014). La voie de la recherche...

Exposition : « Émailler le verre à la Renaissance. Sur les traces des artistes verriers, entre Venise et France », Ecouen, Musée de la Renaissance, du 13 octobre 2021 au 14 février 2022.

Production aussi précieuse que les verres transparents qui firent la réputation de Venise et de l’île de Murano, les verres émaillés et dorés de la Renaissance sont particulièrement prisés dès la fin du XVe siècle. À telle enseigne que, au début du XVIe siècle, des ateliers de verriers partout en Europe s’emploient à développer leur propre production, notamment en France. Croisant les apports de l’histoire de l’art, de l’archéologie et des analyses scientifiques, l’exposition tâchera...

Séminaire du Collectif d’Histoire de l’Art de la Renaissance – Programme 2021-2022

Le Collectif d’Histoire de l’Art de la Renaissance est heureux de vous annoncer la rentrée de son séminaire. Cette année (sauf mention contraire) les séances auront lieu un lundi par mois, d’octobre à mai, de 18h à 20h, en salle Vasari à la Galerie Colbert/INHA, 2 rue Vivienne 75002 Paris. Renseignements : collectifrenaissance@gmail.com   Programme des conférences   Jeudi 7 octobre 2021, 18h-20h (Université Lumière Lyon 2) Jürgen Müller (Technischen Universität Dresden) La Décollation de...

Appel à contribution : « Savoirs en Prisme », n° 17, 2023, date limite le 30 novembre 2021

Construction d’une anthropologie des arts et des savoirs dans la représentation (peinture, dessin, sculpture, et leur rapport à la littérature) dans le monde hispanique des XVIe et XVIIe siècles Coordination par Florence Dumora et Florence Madelpuech Toucheron Le présent numéro propose de réfléchir sur les représentations iconographiques en tant qu’elles reflètent / expriment une conscience historique, sociale et épistémique de la part de leurs auteurs, dans l’Espagne, l’Amérique coloniale, le Portugal et les Flandres, pendant les XVIe...

Parution : Vanina Kopp, Elizabeth Lapina (dir.), « Games and Visual Culture in the Middle Ages and the Renaissance », Turnhout, Brepols, 2021

The volume contributes to reconstruction of medieval and early modern gaming culture through analysis of visual and material evidence. During the Middle Ages and the Renaissance, games were not an idle pastime, but were in fact important tools for exploring, transmitting, enhancing, subverting, and challenging social practices and their rules. Their study, through both visual and material sources, offers a unique insight into medieval and early modern gaming culture, shedding light not only on why,...

Parution : Barbara Baert, « From Kairos to Occasio through Fortuna. Text / Image / Afterlife. On the Antique Critical Moment, a Grisaille in Mantua (School of Mantegna, 1495-1510), and the Fortunes of Aby Warburg (1866-1929) », Turnhout, Brepols, 2021

The author discusses the Mantuan fresco’s key position in the iconographic Nachleben of the Kairos/Occasio figure, and the way the theme was accustomed in the Quattrocento and the transition from the Middle Ages to the Renaissance. The ancient Greeks had a name for the joy as well as the sorrow of an occasion that suddenly presents itself, but disappears just as swiftly: kairos, or in Latin occasio. Using the Mantua grisaille as starting point and...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search