Étiqueté : théorie de l’art

Appel à contribution : « Art et philosophie. De la mimesis à l’imago », Paris, Institut Catholique de Paris, 30 mai 2020, date limite le 20 janvier 2020

Le but de la journée d’étude est de mettre en lien les études en philosophie et histoire de l’art concernant la construction des images en tant que vecteurs de connaissance et porteurs de sens. L’image médiévale est une construction complexe qui se nourrit non seulement des principes de l’iconographie mais aussi des constructions précédentes issues de l’Antiquité classique et de la réflexion en esthétique. Le but de cette journée d’étude est d’arriver à rapprocher les...

Appel à contribution : « Angles morts », Tête-à-tête, date limite le 1er décembre 2019

La revue Tête-à-tête (revue d’entretiens) choisit d’interroger, dans son onzième numéro, les espaces d’invisibilité. Espaces médiatiques, sociaux, politiques, les angles morts comportent sans les montrer quantité d’éléments (dangers, imprévus, suspens, objets du désir) qui affectent la relation entre ceux qui donnent à voir et ceux qui regardent. Faudrait-il donc tout voir ? Doit-on tout révéler ? L’angle mort n’est-il pas aussi un repli salvateur permettant de soustraire à la société des espaces qui garantissent une certaine forme de liberté...

Appel à contribution : « The Idea of Europe in Literature, Philosophy and the Arts: History and Current Debate », Londres, King’s College London, 5 mars 2020, date limite le 15 novembre 2019

The conference aims to explore how the idea of Europe has changed throughout history, in literary and philosophical writings, as well as in artistic representations. It will seek to facilitate discussion across different areas of study, aiming to produce a diachronic perspective on various European questions, with a particular focus on the concept of “European identity”. We would also like to invite special attention to the role that migration (broadly defined as movements of people,...

Parution : Ulrich Pfisterer, L’artista procreatore. L’amore per le arti nella prima età moderna, Rome, Campisano, 2018.

Présentation de l’éditeur : Procreazione, nascita, amore, erotismo nell’arte: come ebbe inizio tutto ciò? Quali erano le idee che gli artisti della prima età moderna collegavano a questi concetti? Ulrich Pfisterer rivela, attraverso testi e immagini, sorprendenti collegamenti tra arte e amore. Quando la freccia di Cupido coglie il bersaglio, disegna il ritratto della persona amata direttamente nel cuore, per questo il dio dell’Amore è stato celebrato da Dante come il più grande fra gli artisti....

Rencontres doctorales internationales : « Transition(s) : concept, méthodes et études de cas (XIVe-XVIIe siècles) », Université de Liège, salle Wittert, les 30 et 31 janvier 2018

Rencontres doctorales internationales Transitions (Université de Liège) / TRAME (Université de Picardie Jules Verne) / CESR (Université François Rabelais de Tours) Volet 1 : « Transition(s) : concept, méthodes et études de cas (XIVe-XVIIe siècles) » Liège, 30 et 31 janvier 2018     L’Unité de recherches (UR) « Transitions. Moyen Âge et première Modernité » de l’Université de Liège s’associe au laboratoire TRAME (Textes, représentations, archéologie et mémoire de l’Antiquité à la Renaissance) de l’Université de...

Colloque : « Ghiberti teorico. Natura, arte e coscienza storica nel Quattrocento », Kunsthistorisches Institut in Florenz, du 30 novembre au 2 décembre 2017

La produzione di Lorenzo Ghiberti, orafo e scultore, e l’organizzazione della sua bottega sono tornate in anni recenti al centro degli studi storico-artistici sul Quattrocento italiano, anche alla luce dei risultati degli ultimi importanti restauri. Tuttavia, la sua produzione teorica ha conosciuto una diversa fortuna: ciò è valido soprattutto per i Commentarii, dal significato e dal valore indiscutibili per il genere della letteratura artistica nella prima età moderna. Vent’anni dopo la riedizione critica dei Commentarii di Lorenzo Bartoli...

Parution : Paolo Pino (Auteur), Isabelle Bouvrande (Éditeur scientifique), « Dialogo di pittura / Dialogue de la peinture », Classiques Garnier, Paris, 2016

Résumé : Le Dialogo di pittura, édité à Venise en 1548, est écrit par un peintre dont on sait peu de choses. Alors que la Sérénissime n’a encore produit aucun théoricien de la peinture proprement dit, Paolo Pino se distingue non seulement parce qu’il écrit un traité, mais aussi parce qu’il pousse son ambition jusqu’à éditer son texte. On peut donc légitimement s’interroger sur les motivations de ce peintre modeste dont le dialogue s’inscrit de...